Autres journaux :



mercredi 1 avril 2015 à 18:42

Dans la nuit de mardi à mercredi à Blanzy…

... trois jeunes interpellés par la police !



 

 

 

… trois jeunes interpellés par la police !

 

C’est donc dans la nuit de mardi à mercredi Blanzy, les policiers du commissariat de Montceau-les-Mines ont été « intrigués » (pour le moins) en apercevant  deux jeunes en train de pousser un scooter.

 

 

 

De plus, ces jeunes gens n’avaient pas de casques et, lorsque les policiers les ont contrôlés il s’est avéré qu’il n’avaient pas non plus les clés de contact de ce deux-roues, dépourvu de  plaque d’immatriculation, il faut le préciser.

 

En fait, le scooter avait été dérobé un peu plus tôt et un troisième garçon, mineur, était impliqué dans ce vol.

 

Tous trois ont reconnu les faits lors de leur  garde à vue et ils seront prochainement présentés au délégué du procureur de la République de Chalon-sur-Saône !

 

 

POLICE NATIONALE

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Dans la nuit de mardi à mercredi à Blanzy…”

  1. Daniel Z dit :

    Excusez moi d’être légèrement provocateur, mais après tout, ce n’est que ma pensée.

    Si nous calculions le coût global de tous les organismes chargés du maintien de l’ordre, ce devrait être astronomique et c’est autant de forces vives qui sont employées de façon non rentable.

    Pour quels résultats ?

    Doit on faire un bilan des remises en liberté immédiate ?
    Parfois c’est original, comme ce monsieur qui vole deux fois des voitures en deux jours….ou encore ce délinquant déjà interpellé 49 fois……

    Alors, en une période où nombre de citoyens n’ont même plus les moyens de se soigner, ne serait il pas temps de revoir nos stratégies ?

    Et, à défaut , donner à tous des aménagements identiques aux prisonniers, en appliquant partout les tarifs pratiqués pour la vente de produits dans les prisons ?
    Exemple :
    http://www.midilibre.fr/2012/04/03/produits-achetes-par-les-detenus-en-prison-c-est-le-contribuable-qui-paye,480972.php
    « L’ État achète un paquet de riz de marque 2,70 euros les 500 g et le revend 0,36 euro. Un pot de pâte à tartiner de 400 g est acheté 3,13 euros et cédé 1,11 euro. La différence est compensée par le budget de fonctionnement de l’établissement et donc par le contribuable ». » »

    Amitiés

    • montcellienbis dit :

      Daniel Z?
      Comment ne pas être d’accord avec votre commentaire , et nous ne sommes pas encore arrivés à ce que veut la ministre de la justice, en effet ce n’est qu’un début et le « super marché « interne aux prisons marque la continuité et ce qui se passera par la suite risque d’être encore bien plus fort , si cette « dame » reste à son poste.
      Quant à la…mineure on sait qu’il est pour ainsi dire interdit aux juges de porter atteinte à leur liberté , c’est bien pour cela que les mafieux d ela drogue s’en servent.Arrêter un mineur ne sert à rien , demandez aux policiers ,ils vous diront mieux que moi ce qui se passe dans ces tribunaux pour mineurs.Les ordres de la chancellerie sont exécutés.
      Il y aurait bien d’autres choses à dire sur la justice de ce pays , pensez à cet homme qui a abattu un cambrioleur par peur sans doute et qui a été condamné à 7 ans de prison alors que les vrais voyous , les vrais dealers se baladent en somptueuses voitures , Voila la justice de France de ce jour .
      j c REY

  2. VALLOIDIEN dit :

    entièrement d’accord avec montcelien,,,bis!
    et,
    on devrait que,
    à 3 récidives ,adultes,ou ado, ,,devraient passer à la case « prison »!
    point barre!
    et non pas laisser en liberté pour continuer leur méfait !