Autres journaux :



vendredi 17 juillet 2015 à 21:11

Feu de broussailles aux Bizots ..



 

 

… 7 hectares partis en fumée !

 

 

 

 

C’est peu après  18 heures, ce vendredi, que l’alerte a été donnée !

 

 

 

Très rapidement arrivés sur les lieux les sapeurs pompiers ont déployé plusieurs lances.

 

Placés sous les ordres de l’adjudant chef Jean-Pierre Lagrot, les hommes qui venaient des centres de secours du Creusot, Montchanin et de Toulon-sur-Arroux ont entrepris, en premier lieu, de préserver l’ancienne auberge de la Gaieté, transformée en maison d’habitation. 

 

C’est dans plusieurs prés que les flammes se sont propagées du fait du vent mais heureusement celui-ci a tourné avant que le feu se dirige vers la maison.

 

Sur place, nous avons noté la présence du maire de la commune : M. Jean-Paul Luard, venu s’enquérir des dégâts.

 

Annabelle Berthier

 

 

 

feu bizots 170715

 

 

 

feu bizots 1707152

 

 

 

feu bizots 1707153

 

 

feu bizots 1707154

 

 

feu bizots 1707155

 

 

feu bizots 1707156

 

 

 

feu bizots 1707157

 

 

 

feu bizots 1707159

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Feu de broussailles aux Bizots ..”

  1. jean montceau dit :

    L’unité de mesure de surface étant actuellement le terrain de foot ball, combien 7ha en représentent ils?

  2. rouge dit :

    c’est simple sachant que un terrain de foot fait 5000 m2 et qu il faut 10 000 m2 pour faire un hectare alors faite le compte

  3. lasagesse dit :

    Bien vu Rouge, mais ça c’est avec des dimensions arrondies à 100 x 50. Or les dimensions de l’aire de jeu d’un terrain de football varient de 90 à 120 m pour la longueur et de 45 à 90 (du simple au double tout de même) pour la largeur. La FIFA demande, pour les matches internationaux, des dimensions de surface de jeu de 105 x 68 m. Ceci étant, de 14 terrains de foot on passe donc à 9,80 terrains, arrondissons à 10.
    Merci à jean montceau pour cette « énigme ».
    Bravo aux pompiers et à l’agriculteur d’avoir limité les dégâts.