Autres journaux :



samedi 31 octobre 2015 à 16:18

Gros début d’incendie à la casse Ravier de Saint-Vallier…

... un bon réflexe et le quartier est préservé !



 

 

 

C’est le sang-froid et les excellents réflexes de Patrick Ravier (son odorat développé aussi, il a senti la fumée alors que rien n’était encore visible), son épouse et son fils, qui ont sauvé l’établissement. En même temps le quartier peut dire merci, parce que du plastique, du pneu et de l’huile qui brulent c’est contre-indiqué pour l’écologie d’un quartier et de ses habitants.

 

 

Le lieutenant Deflachelle (il a pris du galon, il n’est plus Major, mais Lieutenant), le dit nettement. Sans le sang-froid et l’intervention des Ravier, ou s’ils avaient été absents, le drame n’aurait pu être évité et les conséquences auraient été lourdes. Et Patrick Ravier sait aussi qui remercier, en plus des pompiers. Un client était en retard et de ce fait les propriétaires étaient encore présents.

 

 

Mais que diable s’est-il passé ?

 

 

On va essayer d’être clair dans le noir et la fumée.

 

 

Vers 12h40 un booster (chargeur démarreur) sous tension prend feu (surement un risque sur 100 000). Ça fume et surtout ça risque de se propager rapidement aux stocks de pièces alentour. 9, pas 2 ou 3, 9 extincteurs sont percutés et dirigés sur les flammes. Et pendant que ces hommes luttent Mme Ravier téléphone aux pompiers. 12h42 appel, 12h44 les pompiers décalent de la caserne Montceau

 

 

Lorsqu’ils arrivent ils constatent que le feu a été circonscrit, ils décident donc de ventiler les lieux et de dégager les éléments ayant brulé. Et là coup de chance, (façon de parler) le feu couvait dans les combes sans que rien ne puisse le laisser soupçonner, deuxième départ de feu, les pompiers sous appareil respiratoire interviennent et éteignent toute velléité de flamme et de fumée.

 

 

Et dans cet établissement (1400 m2 de plancher) il y a de l’aliment pour l’incendie vorace. Mais (la présence de 9 extincteurs le prouve) on ne badine pas avec la sécurité.

 

 

Les pompiers en scaphandre évacuent dehors les pièces atteintes par le feu, s’assurent que tout risque est écarté. Une unité de ventilation et de recharge des bouteilles arrive pour renforcer l’équipe en place. 3 pompiers dont le Lieutenant Deflachelle. Le commissariat de Montceau a détaché deux de ses éléments sur place. Une grande échelle, un camion pompe, une cellule de ventilation sont sur site dès le début.

 

 

C’est Christophe Dumont, adjoint au Maire de Saint Vallier, de permanence ce week-end, qui est présent pour la commune.

Bien sûr maintenant ce vont être les tracas de la paperasse, des assurances et expertises, mais dans ces temps où tout semble aller de travers, où le moral des gens est dans les chaussettes, où le malheur du monde se répand sur nos tables de déjeuner, un drame évité c’est à souligner.

 

 

Gilles Desnoix

 

feu 31 11 156

 

 

feu 31 11 151

 

 

feu 31 11 154

 

 

feu 31 11 15

 

 

feu 31 11 157

 

 

feu 31 11 155

 

feu 31 11 153

 

 

feu 31 11 158

 


feu 31 11 152

 

 

 

 








Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Gros début d’incendie à la casse Ravier de Saint-Vallier…”

  1. psg dit :

    Courage a La famille ravier