Autres journaux :



jeudi 19 novembre 2015 à 23:04

Après les attentats de Paris : perquisition à Montceau…

.. dans un immeuble de la rue du Capitaine Priet !



 

 

Et plus précisément au numéro 6 et dans un appartement situé au 2ème étage selon nos observations sur le terrain mais à distance, les policiers évitant que quiconque puisse approcher trop près des lieux !.

 

 

Ce sont des policiers  du commissariat de Montceau : une vingtaine équipés de gilets pare-balles  qui sont intervenus et non pas des hommes « spécialisés » comme on aurait pu le penser lorsque nous avons pris connaissance de cette perquisition administrative: « pratique » peu courante dans nos « petites » villes de province !

 

Après avoir perquisitionné l’appartement, les policiers ont emmené un homme, mais sans que l’on puisse affirmer quoique ce soit d’autres ; homme qu’ils ont conduit ensuite dans les caves de l’immeuble sans doute pour tenter de découvrir s’il n’y aurait pas des éléments pouvant les intéresser dans leur enquête.

 

Une intervention qui a duré plus d’une heure 10 et qui entre dans le cadre de l’Etat d’Urgence décidé par le président de la République, la nuit même où se sont produits les attentats à Paris. Décision confirmée ensuite par le parlement et les députés français.

 

Une opération minutieusement préparée donc, ce qui explique la relative rapidité de celle-ci. Les occupants du logement n’ont  opposé aucune résistance mais devant le nombre de fonctionnaires mobilisés, ils auraient eu bien du mal à réagir autrement.

 

Si une chose est sure c’est que cette opération n’a suscité aucun d’émoi dans ce quartier, personne n’ayant remarqué semble-t’il quoique ce soit. Un immeuble situé à proximité immédiate du centre de secours de la ville dont le parking a servi de lieu de concentration et rassemblement des forces de l’ordre mobilisées pour l’opération !

 

 

Une opération qui n’a débouché, selon nos informations, sur rien de suspect ni dans l’appartement, ni dans la cave. La démonstration que les policiers de la ville sont, comme tous leurs homologues de France, en état d’alerte face au terrorisme !

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

appart 1911152

 

appart 1911153

 

appart 1911155

 

 

appart 1911154

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer