Autres journaux :


samedi 19 décembre 2015 à 19:26

Réactualisé à 21 h 15 : Sur la D994 à Toulon-sur-Arroux…

... très grave accident de la circulation : 1 mort !



 

 

Nous avons été alertés aux alentours de 19 heures mais l’accident s’était produit à 17 h 55 !

 

 

Comme nous l’avons déjà écrit la sous-préfète  d’Autun : Mme Carole Dubrigeon est arrivée sur les lieux, bientôt rejointe par le lieutenant-colonel Jean-Philippe Rebet, le lieutenant-colonel chef de colonne Jacques Pretet du Creusot et pas moins de 25 sapeurs pompiers venus de Gueugnon, Montceau, Le Creusot, Toulon et Perrecy-Génelard.

 

Comme nous l’avons malheureusement écrit un peu plus tôt, cet accident se solde par un  mort : le fils d’un sapeur pompier de Toulon qui conduisait une Renault Clio, un blessé très grave, et trois blessés plus légèrement touchés. 

 

C’est dans une ligne droite que la collision s’est produite : un choc frontal d’une extrême violence puisque l’un des véhicules : une  Mercedès, conduite par un pompier professionnel de Montceau mais pompier bénévole à Toulon; a été entièrement détruite dans le choc. Son conducteur a été incarcéré dans sa voiture. Son passager, un mineur de 16 ans, a été plus légèrement touché. Si l’adulte a été transporté au centre hopitalier de Montceau, le jeune garçon a été conduit au service pédiatrie du Creusot. Un troisième véhicule est également impliqué, il s’agit d’une Dacia Sandero dans laquelle avaient pris place deux personnes qui légèrement blessées ont été conduites au CH de Montceau. 

 

 

Les SMUR de Montceau et Paray-le-Monial ont également été mobilisés ainsi que 15 gendarmes venant des brigades de Gueugnon, Toulon (repréentée par le capitaine Borne), Charolles et la BMO de Paray. Ces hommes étaient placés sous le commandement du capitaine Jean-François Brun de la compagnie de gerndarmerie de Charolles.

 

Ce sont ces militaires qui seront chargés de déterminer les circonstances exactes de ce nouveau drame de la route. Le deuxième en à peine 8 jours sur les routes du département ;  l’autre étant le jeune d’Etang-sur-Arroux, tué sur la RCEA, vendredi dernier. 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

acci toulon 1912154

 

acci toulon 1912152

 

 

acci toulon 1912153

 

 

 

acci toulon 1912155

 

 

acci toulon 1912156

 

 

acci toulon 1912157

 

 

acci toulon 1912158

 

 

acci toulon 1912159

 

 

acci toulon 19121510

 

 

 

acc 19 12 15

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Réactualisé à 21 h 15 : Sur la D994 à Toulon-sur-Arroux…”

  1. a.depaule5 dit :

    Nos condoléances à la famille du jeune homme. Voir la tristesse de ce père de famille sous nos yeux impuissants c’est terrible. Une vie enlevé à cinq jours de noël , à une famille. C’est tout qui s’écroule. Réfléchissez bien quand vous prenaient le volant au mal que vous pouvaient faire en faisant des incivilités !!!!!!

  2. VI dit :

    C est horrible. J ai pas de mots sincère condoléance pour ce jeune mais les.autres ont une étoile avec eux tellement l.impact est horrible pffff

  3. VI dit :

    Et ça me touche car ds tt les accidents qu on voit c est.la.première fois que je vois ça dc vraiment la vie est injuste… Et courage à la famille

  4. Hankolere dit :

    Choc frontale 3 véhicule? un dépassement dans la brouillard? la je dit stop… agissons tous ensemble pour que tel drame s’arrête!!!! pas besoin de répression mais beaucoup plus sensibilisation…. Je me rappelle , que sur la route je suis bien vue tel etais la devise dela securitée routière en 1990 ET début 2000? Les voiture tonneaux, les campagne de sensibilisation dans les lycées, collèges et écoles …. voiture piétons, motocycle tous responsable….

  5. rainettegrenouile dit :

    Oui quelle tristesse pour la famille de ce jeune homme.
    Les infrastructures routières ne sont pas toujours en cause même s’il y a beaucoup d’amélioration à apporter.
    L’incivilité, l’inconscience de certains conducteurs sont bien souvent la cause d’accident dramatique.
    Je roule un peu (700 à 1000 km par semaine)e et le non respect des règles élémentaires de circulation et sécurité est quotidien.
    Attention je ne dis pas que je suis la conductrice parfaite mais j’essaie de respecter au maximum le code de la route pour ma sécurité et celles des autres.
    L’annonce mensuelle du chiffre des morts sur la route, les répressions pompe à fric ne servent à rien temps que les gens ne sont pas directement concernés. Il faudrait revenir effectivement à des campagnes de sensibilisation auprès des jeunes et des moins jeunes.