Autres journaux :


vendredi 25 décembre 2015 à 20:21

« Le Noël des syriens et de Syria Charity… »

"Offert par les russes" écrit le docteur Seddik !



Le docteur Adnan Seddik nous a fait parvenir ce texte et ces photos qui montrent le drame syrien. Mais jugez-en plutôt par vous même :

 

« Ce matin à 09h30 heure locale

 

L’aviation russe à bombarder l’hôpital mère-enfant de l’association Syria Charity dans la ville de IZAZ en Syrie.

 

L’hôpital est complètement hors service, les nouveaux-nés ont été sauvés de justesse et transférés dans un autre hôpital.

 

Cela est fait sous les yeux impuissants du monde entier  et la bénédiction du Conseil de Cécurité de Nations Unies .

 

 

Des bébés sauvés de justesse sous les décombres des couveuses

 

 

Des personnels dans le désarroi

 

Un bâtiment saccagé, comme quand je l’ai vu en mars 2014

 

Un hôpital qu’on a préparé morceau par morceau comme un puzzle 

 

La plupart des matériels ont été fournis par plusieurs hôpitaux de France, acheminés en Syrie dans les containers , pour fournir de l’aide médical à 250.000 personnes vivant dans IZAZ et ses environs.

 

Les légendes des photos que vous retrouverez ci-dessous !

 

 

 

SYR 25 12 1511

 

SYR 25 12 15

 

SYR 25 12 151

 

 

SYR 25 12 152

 

 

SYR 25 12 153

 

 

SYR 25 12 154

 

 

SYR 25 12 155

 

 

SYR 25 12 156

 

 

SYR 25 12 157

 

 

SYR 25 12 158

 

 

SYR 25 12 159

 

 

SYR 25 12 1510

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« Le Noël des syriens et de Syria Charity… »”

  1. cmsva dit :

    Comment ne pas être révoltés à la lecture de cet appel de détresse d’Adnan Seddick. Pour nous occidentaux, une telle barbarie, un jour de Noêl, perpétrée contre des nouveaux-nés, n’est pas concevable. Ce quotidien Syrien, souvent hors des circuits médiatiques dépasse notre imagination. Soutenir toute l’ énergie déployée par Adnan, est nécessaire, mais apporter notre aide serait mieux.
    Agir, oui mais comment être le plus efficace, quand on sait l’urgence de la situation?
    Au niveau professionnel, je proposerai un appel à l’ensemble de la corporation biomédicale de France, pour « récolter » des appareils médicaux déclassés. Ce type d’action, déjà menée localement à l hôpital de Montceau, avait porté ses fruits, l’étendre sur tout le territoire ne pourra qu’embellir les effets.
    Au niveau individuel, je me tiens à disposition de Mr Seddick et j’ encourage chacun à contribuer selon les besoins qui seront exprimés.
    Thierry MALLOT

  2. gilbert71 dit :

    quand on se trouve dans une zone de guerre ,il y a forcément des gros risques