Autres journaux :


jeudi 11 février 2016 à 15:39

Sécurité routière et délinquance (Saône-et-Loire)

Sécurité routière 2015 pas mieux qu'en 2012 mais délinquance en baisse !



45 tués sur les routes de Saône et Loire en 2015 contre 38 en 2014 ; un total de 398 blessés contre 344 en 2014 dans 277 accidents corporels en 2015 contre 259 l’an dernier.

 

Particularité…

 

Le bilan saône-et-loirien est mauvais. 2015 ressemble tristement à l’année 2012, alors que le nombre de tués était en baisse depuis cette date. Une particularité dont le département se serait bien passée. Des accidents mortels ont impliqué 7 piétons (dont 4 sur la bande d’arrêt d’urgence, autoroute ou RCEA), 5 des motards, 3 des cyclomotoristes. Aucun chauffeur de poids-lourd n’est décédé au volant en 2015 en Saône-et-Loire.

 

« Les accidents mortels de la RCEA représentent 24% du total des accidents mortels du département contre 12% en 2014 et 6% en 2013 ». La principale cause reste le déport à gauche et les zones les plus sujettes à accidents sont sans surprises, celles qui ne sont pas en 2X2 voies. Blanzy-Montchanin et Paray-Ciry restent les secteurs les plus dangereux. « Vingt mille véhicules empruntent la RCEA tous les jours dont quatre à six mille poids-lourds par jour (…) De ce fait, sur les sections bidirectionnelles, les fautes de conduite ont souvent de graves conséquences conclut la Préfecture , qui souligne ne pas voir de lien entre les zones d’accident et les sections de travaux

 

Délinquance

 

Le nombre d’infractions constaté est passé de 20.366 en 2014 à 19.764 en 2015. Presque 3% de baisse. Il y a aussi une baisse des atteintes aux biens et moins d’escrocs et d’infractions. En revanche, les « atteintes volontaires à l’intégrité physique progressent.

 

Et ce sont les cambriolages saône-et-loiriens qui baissent de 12%, avec 301 faits de moins. Une bonne nouvelle, encourageante pour les forces de l’ordre qui ont accentué la prévention puisque ce déclin arrive après plusieurs années de hausse. Les voleurs choisissent désormais aussi de cambrioler les locaux comme les buvettes, caves, locaux associatifs plutôt que de faire main basse sur les maisons individuelles.

 

En revanche, les atteintes volontaires à l’intégrité physique (AVIP) augmentent de 5%. Partout en Saône-et-Loire, les gens se montrent plus violents, les violences physiques non crapuleuses bondissent de 7% : 1714 faits constatés en 2015 contre 1605 en 2014. 204 violences physiques crapuleuses pour 2015 contre 257 l’année précédente. Les violences à l’intérieur des familles, notamment conjugales sont davantage signalées, grâce à un travail de sensibilisation et d’information, aussi bien des associations que des victimes elles-mêmes. Les menaces de violences sont considérées maintenant comme des violences pures et simples.

 

Les quantités saisies en matière de stupéfiants ont doublé en Saône-et-Loire en deux ans. Une saisie record de 1,6 kg de cocaïne à Sennecey-les-Mâcon a marqué l’année. Les saisies de cannabis (plants, herbe et résine) ont aussi doublé.

 

Le nombre d’escroqueries et infractions financières reste stable avec 2301 faits. 57% de ces infractions ont été résolues.

 

 

acci blanzy 1112155

 

 

Accident mortel de Blanzy (RCEA) du 12 décembre 2015

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer