Autres journaux :


mardi 15 mars 2016 à 18:15

Cybercriminalité : les services informatiques de la commune de Saint-Vallier…

...victimes à deux reprises du virus locky !



 

A deux reprises, le 1er et le 14 mars 2016, les ordinateurs de la ville de Saint-Vallier ont été contaminés par le virus locky. On parle alors de « rançongiciel ». Le virus bloque vos données et vous payez une rançon pour les récupérer… en principe.

 

Quarante-huit heures après la première attaque des services informatiques de la ville de Saint-Vallier par le virus locky le 1er mars 2016, tout était rentré dans l’ordre. Plus de peur que de mal.

 

« L’intrusion du virus nous a surtout fait perdre du temps car il a fallu nettoyer chaque PC un à un _ il y en a près d’une centaine _ , c’était plus du désagrément » souligne Alexandre Artus, directeur des services techniques à la ville de Saint-Vallier. Ce 1er mars, le virus a pris pour cible de PC du directeur général avec un mail et un document à ouvrir. « Heureusement, nous observons deux sauvegardes par jour » précise Alexandre Artus. Une fois le mail ouvert, tout est bloqué. « Sur l’écran, vous avez un fond noir et apparaît alors une procédure à suivre pour récupérer les données ainsi qu’un lien pour cliquer dessus, mais nous n’avons pas cliqué ». Donc impossible de connaître le montant de la rançon. Et c’est tant mieux.

 

Sauf que le 14 mars dans l’après-midi, locky « s’invitait » une seconde fois. Cette fois-ci le mail contenait en pièce jointe une image et « lorsque vous cliquez dessus, tout se bloque ». A chaque fois la ville de Saint-Vallier a dû faire appel néanmoins à un prestataire extérieur. « Pour nous, évidemment, cela représente un coût » ajoute le directeur des services techniques. Qui précise : « Les communes de Sanvignes et de Blanzy ont connu elles aussi des attaques similaires ».

 

Alors que faire pour lutter contre cette cybercriminalité ? « Nous y réfléchissons. Peut-être faudra-t-il mettre en place un logiciel qui analyse les mails » estime Alexandre Artus.

 

Le virus locky est bien connu des internautes, d’ailleurs début mars en raison de son danger, le ministère de l’Intérieur, sur une page de son site, l’indiquait clairement. Alors avant d’ouvrir un mail, vérifier son origine et en cas de doute, n’ouvrez pas la pièce jointe sans oublier de faire des sauvegardes régulières.

 

Quant à la municipalité de Saint-Vallier, elle a déposé plainte pour intrusion malveillante au commissariat de Montceau-les-Mines.

 

Jean Bernard

 

 

loc 15 03 16

 

 

loc 15 03 161

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Cybercriminalité : les services informatiques de la commune de Saint-Vallier…”

  1. laplanche271 dit :

    Bonjour,

    Il y a plusieurs Virus du type locky/TeslasCrypt qui sont dangereux en ce moment.

    Tous les renseignements pour se protéger et protéger les entreprises sont disponibles aux liens ci-apres

    C’est l’ouverture de mails qui installe ces virus.
    Il faut être TRES vigileant sur les ouvertures de mail.

    http://www.cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2016-ALE-001/index.html
    http://www.cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2015-ALE-015/index.html