Autres journaux :



mercredi 1 juin 2016 à 16:21

Inondations: la Bourbince sort de son lit…

.. les animaux commencent à prendre de la hauteur !



 

Météo diététique aujourd’hui dans les jardins mais cela ne fait pas le bonheur des jardiniers.

 

Ni, non plus, des bêtes dans les prés qui commencent à être cernées de toute part.

 

Le point sur la situation…

 

 

 

Entre le Bois Garnier et le Magny l’eau monte, après Galuzot des bêtes sont en passe d’être emprisonnées par les eaux qui se répandent dans les prés.

 

Un pauvre taureau meugle à en fendre l’âme tout en cherchant un coin sec plus élevé.

 

Avec tout ce qui tombe depuis des jours les sols sont totalement détrempés et ne peuvent plus absorber.

 

A suivre très attentivement donc…

 

 

Gilles Desnoix

 

 

in 01 06 16

 

 

in 01 06 168

 

 

in 01 06 161

 

in 01 06 167

 

in 01 06 162

 

 

in 01 06 163

 

 

in 01 06 164

 

 

in 01 06 165

 

 

in 01 06 166

in 01 06 169

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




7 commentaires sur “Inondations: la Bourbince sort de son lit…”

  1. loupblanc dit :

    le taureau n’aurait pas de propriétaire ou attendrait les pompiers

  2. peaceandlove dit :

    sortez le de la…faut pas le laisser comme ca!!!!

  3. SaFille dit :

    Le propriétaire il attend quoi pour le sortir de la?????!!!!!!! Ca devient du grand n’importe quoi !!!!!

  4. Pascontent dit :

    Il y a une trentaine d’année, la rivière avait inondé les zones de la sablière, les alouettes et jusqu’aux abattoirs.
    Solution: curage du lit de la rivière l’année suivante.
    Nos politiques et nos services techniques ont la mémoire courte. Un curage régulier d’entretien serait certainement moins coûteux que les déguats d’une nouvelle inondation et d’une plus grosse intervention de reprofilage du lit de la rivière.
    Oui, mais on attend la catastrophe pour se réveiller!……

  5. iyo9773 dit :

    j’habite le long de la bourbince depuis 40 ans,et depuis environ une dizaine d’année la riviere déborde de plus en plus souvent.
    Comme le préconise ‘Pascontent ‘un bon curage du lit de la bourbince à espaces réguliers serait une bonne chose.(comme nos enciens faisaient à l’époque.)
    En effet il y a une couche de sable qui s’est formée depuis que j’habite ici d’environ 1 mètre en épaisseur qu’il faudrait absolument enlevé!.
    Les écolos eux ne sont pas de cet avis…
    Malgré tout , je pense que le sable prend la place de l’eau.
    Dans un pays ou l’on manque de sable, je pense que l’ont pourrait faire d’une pierre deux coups.

  6. Pascontent dit :

    Eh oui, belle France, pays de tabous ou règne la liberté que chacun se donne au détriment des autres. D’où vient toute cette eau:
    – de l’imperméabilisation des sols (béton, macadam, …) des domaines publics et particuliers.
    – de la déforestation et de l’arrachage des haies. Ce sont des obstacles en moins pour freiner l’eau et même la consommer.
    – le drainage des zones cultivées. La pluie ne pénètre plus dans le sol, mais rapidement évacuée.
    – l’oubli de l’entretien des cours d’eau.
    Tout cela dans des buts de productivité et d’économies. Mais ce n’est que gestion de ménagère à court terme. Ce sont toujours les autres qui paient sous forme d’impôts et d’assurance, qui n’oublieront pas d’augmenter, pour subvenir aux gros dégâts conséquents de ces erreurs.
    Tabous, tabous, tabous…..

  7. iyo9773 dit :

    Tout à fait d’accord ‘Pascontent’!

    Espérons que tout le monde en prenne conscience.