Autres journaux :


jeudi 29 septembre 2016 à 08:46

Faits divers – Blanzy : association Christelle…

Indignation et révolte face à certaines décisions de justice



 

L’association Christelle a repris le cours de ses activités, en commençant par la réunion du Conseil d’Administration qui a eu lieu à la Maison des Sociétés. Lors de celui-ci elle a bien évidemment évoqué l’attente du procès du suspect du meurtre de Christelle Blétry, pour lequel la date de jugement aux assises n’est pas encore déterminée. Deux ans après son arrestation, la famille doit patienter encore et encore…

 

Les membres de l’association ont évidemment abordé la question financière, qui reste une préoccupation et qui engage à multiplier les actions. En effet, sans ces collectes de fonds, les familles seraient dans le désarroi, puisqu’elles auraient à assumer seules les frais d’avocats engendrés par le déroulement des procès.

 

D’autre part, le président Bernard Hommey remarque que quelque particuliers, très sensibles à cette cause, sont de plus en plus nombreux à se manifester et à apporter leur soutien par des dons personnels. Membres et familles sont très touchés par ces gestes individuels, marques de reconnaissance et d’aide aux victimes. Tout comme les sponsors, ils les remercient vivement.

 

Par ailleurs, lors du forum des associations local, les bénévoles présents ont échangé avec quelques personnes, qui ont montré leur intérêt pour cette lutte légitime des parents et sympathisants. Des discussions qui constituent d’autres formes d’attention, et qui prouvent, si besoin était, que le combat est partagé par tous.

 

Les récents contacts avec le cabinet d’avocats (Didier Seban et Corinne Hermann) qui travaille sur les dossiers de l’association Christelle ont permis de rassurer quelque peu les familles. Des démarches précises sont effectuées dans le cadre de la procédure judiciaire et d’enquête.

 

Dans le registre de l’injustice, l’association, soutenue par ses avocats, s’affaire aussi pour obtenir l’indemnisation due et accordée en plaidoirie (à la suite du procès en appel qui s’est tenu en juin dernier,) aux proches de Christelle Maillery, mais qui a été refusé par le fonds d’indemnisation.

 

Elle manifeste également son désaccord et sa révolte auprès du juge concerné, suite à la demande de libération conditionnelle formulée par le meurtrier de Valérie Bourget (qui a à ce jour effectué 12 années sur les 20 fixées par le jury d’assises).

 

L’activité de l’association reprend avec énergie, car elle commence d’ores et déjà à préparer ses deux prochaines manifestations (la soirée dansante le 12 novembre agrémentée d’une tombola et participation à la marche des châtaignes de Toulon-sur-Arroux le 23 octobre).

 

Soyez nombreux à soutenir l’association Christelle, car il faut que justice soit faite pour tous ces enfants cueillis de façon atroce à la fleur de l’âge et enlevés brutalement à leurs familles.

 

 

 

association-christelle-29-09-16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Faits divers – Blanzy : association Christelle…”

  1. VALLOIDIEN dit :

    la justice,,!!!
    elle est lente,
    mais qu’elle est lente,,!!!
    qu’attend t’on pour le juger ce criminel ,que depuis 2 ans est en attente de son jugement et que madame Blettry fasse vraiment son deuil de sa fille « Christelle »