Autres journaux :


mardi 29 novembre 2016 à 08:24

Radars « fous » sur la RCEA

Comment contester au cas où...



 

 

Suite aux différentes « réclamations et contestations » des faits d’excès de vitesse » constatés » (les guillemets s’imposent) par les radars chantiers de la RCEA, nous nous avons pu constater plusieurs choses…

 

 

 

Déjà que suite à un premier signalement de dysfonctionnement, les autorités compétentes l’avaient neutralisé. Depuis, par contre, de nombreux commentaires que nous avons validés,  ont fait état de suites données à ces flashs à répétition et sans motifs avérés. Nous nous sommes donc, alors, penché sur la façon de contester une sanction que nous estimons (de notre point de vue) complètement arbitraire.

 

Voici ce que nous avons trouvé sur un site officiel, à charge pour vous, si vous avez été victimes » de ce radar « fou » de suivre les conseils émanant directement du gouvernement, voire faire appel à un avocat pour une contestation de groupe prévue, nous semble-t’il, par la législation européenne.

 

Les « conseils » du gouvernement pour commencer :

 

Les principes généraux

 

 

Les modalités de contestation sont régies par les articles 529-10 et 530 du code de procédure pénale.

 

 

Ces modalités varient en fonction du mode de verbalisation (contrôle automatisé (« radar ») ou procès-verbal électronique « PVe »). Pour éviter un rejet de votre requête, veuillez suivre précisément les indications que vous trouverez dans les pages de cette rubrique et correspondant à votre situation.

 

 

Pour contester un avis de contravention ou une amende forfaitaire majorée, vous devez formuler une requête en exonération ou une réclamation auprès de l’officier du ministère public (OMP) :

 

 

Réalisez votre démarche en ligne sur ce site en cliquant sur le bouton « formulaire de contestation : aide à votre démarche »

 

Ou utilisez l’un des documents :

 

« Formulaire de requête en exonération » que vous avez reçu avec votre avis de contravention ;

 

« Formulaire de réclamation » lorsque ce document est joint à votre amende forfaitaire majorée.

 

Pour un traitement optimisé de votre requête :

 

 

cochez la case (1 ou 2 ou 3) correspondant à votre type de contestation ;

 

cochez la case correspondant à votre situation (vol, cession, destruction, etc…) ;

 

remplissez avec soin le formulaire en renseignant toutes les mentions obligatoires (précédées d’un astérisque sur le formulaire) ;

 

apportez la totalité des pièces justificatives nécessaires.

 

pour un envoi par courrier, joignez les justificatifs dans la même enveloppe que celle utilisée pour transmettre le formulaire.

 

Pour plus de précisions sur les modalités de contestation, veuillez consulter les rubriques correspondant à votre cas.

 

 

Pour les demandes de photos en ligne , consultez le lien en cliquant ici.

 

 

Note : en cas de perte du formulaire, vous pouvez réaliser votre démarche en ligne : cliquez sur ce lien « formulaire de contestation : aide à votre démarche »

 

Vous êtes dans l’une des situations suivantes :

 

 

Ce n’est pas (ou plus) mon véhicule

 

 

J’ai prêté ou loué mon véhicule

 

 

Je conteste la réalité de l’infraction

 

L’adresse du site qu’il faut impérativement consulter :

 

https://www.antai.gouv.fr/fr/rubriquepage/257/avisdecontravention/commentcontester

 

 

 

radar-08-10-16
 
 
Photo d’illustration
 
 
 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Radars « fous » sur la RCEA”

  1. Joël Flamand dit :

    Si Flashé par l’arrière pas trop cher et bons résultats EASYRAD EST LE SITE INTERNET QUI SIMPLIFIE ET REND ACCESSIBLE A TOUS LA CONTESTATION DES PV.

    Le constat est en effet préoccupant: de nombreux automobilistes préfèrent payer leurs amendes automatisées et perdre leurs points plutôt que d’entamer une procédure de contestation, souvent par manque de temps et de connaissance. Résultat, seulement 1% des PV de vitesse relevés par radars automatiques sont contestés et seulement 4% pour les radars feu rouge! L’Etat encaisse donc sans aucune résistance des automobilistes plus de 95% des PV qui leur sont adressés. Cette situation est d’autant plus paradoxale qu’il est enfantin d’échapper au retrait de points résultant d’un PV de radar automatique. Aucun radar flash de feu rouge ne permet d’identifier le conducteur d’un véhicule et pour cause, ils «flashent» tous par l’arrière. Quasiment aucun radar flash de vitesse ne permet non plus d’identifier le conducteur d’un véhicule, la quasi totalité des boitiers radar étant orientés pour contrôler par l’arrière. Dans ces conditions, non seulement il est impossible d’identifier l’auteur de l’infraction mais plus grave, il est impossible de lui réclamer le paiement d’une amende. Ce sont donc des centaines de milliers de points de permis et d’euros qui partent inutilement en fumée chaque année, alors qu’une simple contestation aurait permis de les conserver. EasyRad est né de l’imagination de Maître Sébastien DUFOUR, Avocat au Barreau de PARIS intervenant dans le contentieux routier, afin de permettre très simplement aux automobilistes de ne plus être rackettés par le système et de pouvoir se défendre pour un tarif inférieur au montant de la plus petite des amendes. EasyRad conteste donc pour vous votre contravention, assure le suivi de la procédure et vous garantie à l’issu la conservation de vos points.

  2. VALLOIDIEN dit :

    voilà,,,,, où , on en est actuellement,,,  » avec un radar récalcitrant qui flashe à moins de 70 à l’heure »
    pour ceux qui ont reçu leur PV,,
    la devise du gouvernement c’est :
    -« payer, et après on verra, »
    enlevez ce vieux tank gris de 1914 (allusion au radar de chantier),,, et de le remplacer par un nouveau tout blanc,
    là j’espère qu’il fonctionnera !

  3. Daniel Z dit :

    A l’évidence, l’ Autorité ne se préoccupe pas de nous stresser…
    «  »Comme qu’y disent » » JE détiens le droit régalien.

    Alors à quand le formation d’un FLNB Front de Libération de la Bourgogne ?

    Amitiés

  4. st vallier dit :

    Ce mardi soir vers 22h en rentrant de Montchanin sur Montceau ont aurais pu croire a un gros orage sur Blanzy tellement la boitte folle clignotait a tous va

  5. CERDA71 dit :

    ET ça continue… Le préfet n’a pas encore été mis au courant ?

  6. MDP dit :

    Hier soir, 22h, une voiture, 5 flash…… C’est de pire en pire…

  7. jean dit :

    Refexion:
    Qu’un radar flash pour déreglement entre vitesse qu’il croit et vitesse réelle autorisée passons, c est une chose contestable. Mais qui nous assure et nous garanti que la vitesse a laquelle il est programmé ne peut pas se deregler elle aussi et afficher une vitesse supérieur à celle que vous roulez. Personne n’en parle mais cela existe certainement déjà. Une mine d’or. Comment le prouver et qui est le dindon…?
    Cordialement

  8. Rouge&Blanc dit :

    Avez vous entendu comme moi parler que ce serait une chauve-souris qui aurait établit domicile a proximité du radar?