Autres journaux :


vendredi 24 février 2017 à 16:03

Beaune : Tour de France des experts douaniers de la filière vins et alcools

L’accompagnement des opérateurs au menu !



L’accompagnement des opérateurs constitue une des priorités d’action de la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

 

Forte du succès rencontré en 2015 et 2016 auprès des entreprises françaises lors du Tour de France des experts douaniers dédié au nouveau Code des Douanes de l’Union européenne et au plan d’accompagnement des entreprises « Dédouanez en France », la douane prolonge cette démarche d’information, avec un nouveau volet consacré aux thématiques vitivinicoles et aux contributions indirectes.

 

Pour ce nouveau tour de France des experts douaniers de la filière vins et alcools, programmé de l’automne 2016 à l’été 2017, la douane organise, sur tout le territoire national, dans 12 villes-étapes, des journées d’information destinées aux professionnels.

 

L’étape de Beaune, qui s’est tenue au Palais des Congrès, a réuni un grand nombre de professionnels de la région Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 23 février 2017.

 

220 personnes ont ainsi assisté aux tables rondes de la matinée. Cette matinée, organisée autour de trois tables rondes, a permis de présenter les dernières évolutions réglementaires, la simplification des procédures ou encore la dématérialisation des formalités déclaratives. Les échanges y ont été très riches, la présence de nombreux responsables de la direction générale des Douanes ayant répondu autant que possible aux questions des opérateurs. Les opérateurs invités à témoigner, aux profils très variés (négociants, viticulteurs, caves coopératives, interprofession), ont su éclairer les débats par leur expérience vécue et rassurer les opérateurs sur le passage à la gestion informatique.

 

Monsieur Suguenot, député-maire de Beaune a conclu la matinée en soulignant l’importance pour les professionnels de cette double démarche de pédagogie et de simplification. Il s’est réjouit du succès de la journée et a loué le travail de la Douane, « la seule administration qui, depuis le cep jusqu’au marché final, accompagne le viticulteur ». Il a souligné le besoin d’une présence forte des services de l’État tant dans ce travail d’accompagnement que pour sécuriser la filière et concourir à rassurer les amoureux du vin sur la traçabilité des produits.

 

Trois ateliers pratiques dédiés aux téléservices Gamma (pour les documents d’accompagnement des marchandises soumises à accises), Ciel (contributions indirectes en ligne) et nCVI (nouveau Casier Viticole Informatisé) ont été proposés aux professionnels l’après-midi. Plus de 200 opérateurs ont participé à ces présentations d’outils accompagnées de démonstrations en temps réel et ont pu poser leurs questions aux intervenants.

 

Le secteur des vins et alcools est vital pour l’économie française. Le soutien aux acteurs économiques est ainsi une priorité pour la douane, qui a pour ambition d’apporter sa contribution à la croissance et à la création d’emplois en France.

 

 

 

dou 24 02 17

 

 

dou 24 02 171

 

 

 

dou 24 02 174

 

 

dou 24 02 172

 

 

dou 24 02 173

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer