Autres journaux :



dimanche 28 juin 2015 à 07:09

Association Ré-Publ-Eau

Lettre ouverte




« L’eau est un bien commun essentiel et vital pour nous tous. Nous en sommes tous persuadés. Il faut apporter la plus grande attention à ce sujet. En ce moment, l’actualité nous le montre à nouveau avec la mise en service de la nouvelle usine de traitement de l’eau de la Couronne.

 

Nous, association Ré-Publ-Eau, cherchons à attirer l’attention de la population de la CUCM sur l’importance de la décision concernant la distribution de l’eau sur la CUCM. En effet, les élu(e)s communautaires vont très prochainement faire le choix de concéder ou non le contrat de distribution de l’eau à un délégataire (actuellement Véolia).

 

Lors de notre dernière réunion publique, Christophe Lime, élu de Besançon (adjoint en charge du service de l’eau) et président de France Eau Publique*, nous a proposé de réintervenir sur le sujet.

 

Il a insisté sur l’importance pour les élu(e)s de connaitre le sujet et de pouvoir avoir accès aux réponses de leurs interrogations.

 

Nous pensons que, pour avoir une vision complète de la problématique de la distribution de l’eau, un échange au sein du conseil communautaire avec Christophe Lime pourrait leur apporter en partie l’éclairage nécessaire. Afin que cette information soit complète et comporte un maximum de
précisions, le débat doit être contradictoire. M. Lime serait ravi de le faire en compagnie d’un responsable de Véolia qui pourra apporter son opinion.
L’association pense que seuls les élus peuvent provoquer ce débat au sein de la Communauté urbaine, et ce dans un souci d’intelligence au moment d’une réflexion forcément complexe.

 

 

Elle leur propose donc d’organiser ce débat contradictoire au sein de la Communauté urbaine, et les a donc interpellés à ce sujet. »

 

Les membres de l’association

 

 

rep eau 2006152

 

 

Photo d’archives

 

 

 

 

* France Eau Publique (FEP) est une structure, adossée à la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et en régie), qui s’est constituée il y a deux ans pour regrouper des gestionnaires publics de l’eau (collectivités et régies), soucieux de défendre les intérêts de la gestion publique et de constituer un réseau d’élus et d’experts. Eau de Paris en est membre depuis sa création. En deux ans, France Eau Publique a vu le nombre de ses membres passer de 12 à 37 et représente désormais une population desservie de 9,5 millions de personnes.
Pour plus d’information : http://france-eaupublique.fr/

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer