Autres journaux :



jeudi 2 juillet 2015 à 09:00

Association Ré-Publ-Eau

Communiqué du Président



« A l’occasion du conseil communautaire qui s’est déroulé le 25 juin dernier, l’association Ré-Publ-Eau a remis au président David Marti les 1372 signatures récoltées par sa pétition demandant un passage de l’eau en régie publique.

 

Les habitants de la CUCM soutiennent en effet cette idée qui a déjà été défendue par de nombreuses collectivités territoriales (Gueugnon, Grenoble, Paris, Cherbourg, l’agglomération de Rouen, celle des lacs de l’Essonne…) qui sont toutes parvenues à baisser les prix de l’eau sans diminuer sa qualité et le service.

 

 

Suite à ce conseil communautaire, nous avons relevé plusieurs points :

 

 

– une question a été posée sur la possibilité d’un débat contradictoire pour permettre aux élu(e)s de mieux appréhender l’intérêt ou non d’une régie publique pour la CUCM. La réponse que M. Marti a apportée est simple : la seule source d’information sera l’audit commandé par la CUCM et son analyse en commission par les élus de la majorité.
– Un délai de 4 semaines est proposé pour étudier les résultats de l’audit et les travaux de la commission : n’est ce pas trop court?
– L’avis la population a été demandé pour la délégation de service public Transport, mais ne le sera pas pour l’eau, qui concerne pourtant davantage d’habitants.

 

 

Nous rappelons que lors de notre rencontre fin janvier, Mme Lecoeur (vice-présidente à l’eau et l’assainissement de la CUCM) nous avait annoncée que dans le cas du choix d’une délégation de service publique (prolongation du contact de Véolia), cette dernière ne concernerait que la distribution et l’assainissement de l’eau, et non plus l’entretien et l’aménagement du réseau qui reviendraient à la CUCM. Elle nous avait également précisé que ce choix se ferait après plusieurs réunions d’étapes avec le cabinet d’experts.

 

Si l’on ajoute à cela le fait qu’aucun des élu(e)s communautaires de la majorité (PS, EELV et assimilés et Communistes), ni même un de leur représentant n’est venu assister à l’intervention de Christophe Lime (spécialiste de la régie publique et président de l’association France Eau Publique qui accompagne les communes dans leur passage en régie publique) lors de sa venue à Montchanin en juin, nous sommes dorénavant en droit de nous poser la question suivante :

 

Les élus de la majorité « de gauche » ont-ils déjà opté pour une délégation « partielle » ?

 

Nous, membres de l’association Ré-Publ-Eau, continuons à apporter une information à la population, et poursuivrons la signature de notre pétition auprès de la population pour demander un passage de l’eau en régie publique. »

 

 

 

Gilles KIENY
Président Association Ré-Publ-Eau

 

 

 

rep eau 2404152

 

 

 

Photo d’archives

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer