Autres journaux :


jeudi 3 septembre 2015 à 15:15

Communauté Urbaine Creusot-Montceau

Des mesures pour lutter contre les erreurs de tri des déchets recyclables



 

 

La communauté urbaine a décidé de déployer progressivement le refus de collecte des déchets recyclables en cas d’erreur de tri. Initiée en avril dernier dans 3.500 foyers aux Gautherets et à Montchanin, cette expérimentation a été très concluante.

 

 

 

C’est la raison pour laquelle le périmètre sera élargi. Seront ainsi concernées les communes des Bizots, d’Ecuisses, de Saint-Laurent-d’Andenay ainsi que les points de regroupement de Saint-Eusèbe à partir du 14 septembre ; puis une partie des communes de Ciry-le-Noble, Génelard et Perrecy-les-Forges à compter du 5 octobre.

 

 

La communauté urbaine Creusot Montceau constate une augmentation constante des erreurs de tri en raison du non-respect des consignes de tri des déchets ménagers recyclables (bac jaune). Il en résulte un taux croissant des refus de tri en centre de revalorisation des déchets. Ce taux atteint aujourd’hui près de 50%, très supérieur à la moyenne nationale.

 

 

 

LES CONSEQUENCES DES ERREURS DE TRI

 

 

  • Ces erreurs de tri génèrent des surcoûts importants, de l’ordre de 160.000 € par an.
  • Parallèlement, les erreurs de tri pénalisent la protection de l’environnement en réduisant les quantités de déchets recyclés.
  • Enfin, elles dégradent considérablement les conditions de travail du centre de traitement et de valorisation des déchets Creusot Montceau Recyclage (CMR). Les déchets recyclables y sont en effet triés manuellement. Au quotidien, les agents de tri doivent prélever les déchets recyclables au milieu de déchets qui ne devraient pas être déposés dans le bac jaune : restes de repas, poussières, tontes de pelouse, épluchures de légumes… Ces conditions de travail très pénibles deviennent même dangereuses lorsque des déchets dangereux, piquants ou tranchants sont mélangés avec des déchets recyclables. De nombreux cas de piqûre avec des seringues usagées présentes dans les déchets sont recensés et nécessitent un suivi médical lourd auprès des agents victimes, sans compter le stress que cela génère.

 

 

DEPLOIEMENT D’OPERATIONS DE CONTROLE DE LA QUALITE DE LA COLLECTE SELECTIVE

 

 

La communauté urbaine a décidé de se mobiliser sur cette question :

  • en interne :
    • par la sensibilisation de ses agents au respect des différents types de collecte (déchets ménagers non recyclables et déchets ménagers recyclables),
    • par le déploiement de conteneurs enterrés (centres-villes) et semi-enterrés (habitat collectif), qui ne permettent plus le dépôt de sacs dans les conteneurs destinés aux ordures recyclables (taux de refus compris entre 20 et 30 %, ce qui est dans la moyenne nationale),
    • par la mise en place de bacs operculés dans les points de regroupement ou en immeuble, qui ne permettent plus le dépôt de sacs dans les conteneurs jaunes,
  • vis-à-vis des habitants : elle déploie progressivement sur le territoire une opération de contrôle de la qualité de la collecte sélective.

 

 

 

Opération test

 

 

Dans un premier temps, au printemps 2015, une opération de contrôle a été mise en œuvre sur deux territoires test totalisant près de 3.500 foyers :

  • la commune de Montchanin, représentant 2.300 foyers,
  • le quartier des Gautherets à Saint-Vallier, qui comprend également deux rues situées à Ciry-le-Noble et quelques rues de Sanvignes, soit près de 1.200 foyers, dont 80 en habitat collectif.

Cette opération test a donné d’excellents résultats, avec une baisse spectaculaire du nombre de bacs refusés à la collecte en moins d’un mois. Actuellement, grâce au geste citoyen des trieurs, le taux de refus de tri pour ces deux secteurs test est tombé dans une fourchette de 15% à 20%.

 

 

 

Déploiement sur deux nouveaux secteurs

Comme d’autres collectivités l’ont fait pour améliorer la qualité du tri, la communauté urbaine a donc décidé de déployer progressivement le refus de collecte dans d’autres secteurs.

Seront ainsi concernés les communes des Bizots, d’Ecuisses, de Saint-Laurent-d’Andenay ainsi que les points de regroupement de Saint-Eusèbe à partir du 14 septembre ; puis une partie des communes de Ciry-le-Noble, Génelard et Perrecy-les-Forges à compter du 5 octobre. Les foyers concernés en seront informés par un courrier, qui rappellera les consignes de tri, détaillera les modalités de l’opération et les moyens de s’informer sur le tri.

 

 

 

Secteur Nord

 

 

Les Bizots, Ecuisses, Saint-Laurent-d’Andenay, Saint-Eusèbe (points de regroupement uniquement pour Saint-Eusèbe)

L’ensemble des foyers concernés recevra un courrier expliquant les modalités de l’opération dans la semaine du 7 au 11 septembre. Ce courrier sera accompagné d’un guide du tri reprenant les principales consignes de tri.

 

 

 

Secteur Sud

 

 

Ciry-le-Noble, Génelard et Perrecy-les-Forges

L’ensemble des foyers concernés recevra un courrier expliquant les modalités de l’opération dans la semaine du 28 septembre au 2 octobre. Ce courrier sera accompagné d’un guide du tri reprenant les principales consignes de tri.

 

ccm trie 1004153

 

ccm trie 1004154

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




7 commentaires sur “Communauté Urbaine Creusot-Montceau”

  1. vertonik dit :

    il serait bon aussi que certains agents de collecte lors de leur passage vérifient que les bacs soient bien vidés car il arrive souvent que des sacs restent au fond de la poubelle!
    Je sais bien que ce n’est pas un travail facile mais un petit coup d’œil vite fait……

  2. Daniel Z dit :

    «  » Des mesures pour lutter contre les erreurs de tri des déchets recyclables «  » dites vous ?

    La première mesure pour éviter les erreur ne serait elle pas de rappeler ce qui doit aller dans les diverses poubelles ?

    Question bête : pour les vieux pneus, pas à la déchetterie, pas dans une poubelle…..
    Quelle solution proposez vous ?

    Amitiés

  3. boris dit :

    Je trie et pourtant ca ne fait pas baisser mes impots, alors au bout d’ un moment pouquoi se faire c…..

  4. loupblanc dit :

    je possède avec d’autres tiers de 2 poubelles communes qui ont remplacé 5 poubelles unitaires , réservée à notre recyclage. Déjà ces poubelles ont déjà été remplacées à 2 fois car disparues ( il faut se déplacer au commissariat , en réalité c’est le camion de ramassage qui les a happées , etc…). De nombreux tiers qui passent devant déposent à tous vents leurs  » merdes  » , qui va de courriers confidentiels de tiers par société , des cartons de commerçants qui laissent leur adresse dessus ……….)
    je ne possède évidemment plus de no de particulier sur la poubelle car quand elles sont remplacées elle arrivent brut de pomme. Résultat , je vais être pénalisé par le civisme de bons citoyens. Dorénavant je sais ce qu’il me reste à faire pour les  » merdes  » extérieures.

  5. ab71 dit :

    Trier les déchets, je suis bien d’accord! Mais, le système de poubelles ne fermant pas à clefs, n’importe qui, « bien intentionné », peut déposer ses ordures « non triées » dans nos propres poubelles.Et qui sera pénalisé à sa place? Si les poubelles fermaient à clefs, il n’y aurait qu’un responsable. Personnellement, je sors mes poubelles le soir, comme beaucoup de personnes.