Autres journaux :



mercredi 4 novembre 2015 à 19:12

Communauté Urbaine Creusot-Montceau…

... les grandes orientations du budget 2016 !



 

 

Il est revenu à David Marti, président, de rappeler quels étaient les objectifs visés par le budget 2016. Avec une constante : faire face à la baisse des dotations de l’Etat, la volonté de maintenir un service à la population de qualité et cela sans augmenter la pression fiscale !

 

Le Président David Marti fait ses points d’actualité en début de séance.

 

Il revient sur les réunions publiques d’information sur l’eau et l’assainissement.

Il souligne un taux de participation satisfaisant car plus de 400 personnes ont été présentes sur 5 réunions. Les questions posées sont qualifiées par lui de bonnes questions parce que jamais hors sujet. Les échanges ont été bons eux aussi. Le sujet lui même a beaucoup intéressé et passionné les participants. La démarche a été appréciés et la solution a reçu majoritairement l’approbation. Il souligne qu’il était Important que les maires aient été présents à ces réunions.
Dans le prochain bulletin communautaire un feuillet spécial sur les réunions publiques.

7 réunions publiques en 2015, transport eau et assainissement, en 2016 il agira de même sur d’autres sujets.

 

 

Les économies…

 

« Elles vont se faire en agissant sur le budget de Fonctionnement déjà. En 2015, nous avions diminué ce budget de 0,6% mais en 2016 nous envisageons de passer à 2,5 voire 3% de baisse…« 

 

Comment ? « Nous allons déjà « jouer » sur ce budget en ne remplaçant pas tous les départs en retraite. Je vous rappelle que, l’an dernier, nous avions déjà du, malheureusement, supprimer des CDD.Cette année nous allons donc nous diriger vers une baisse supérieure à 2%… Tout en maintenant notre effort en matière d’Investissement. Je vous appelle que nous nous sommes fixés un niveau d’investissement de 150 millions d’euros sur ce mandat… »

 

Et de poursuivre : « Les années précédentes nous avons perdu quelque 2,5 millions d’euros de la part de l’Etat et nous allons perdre quelques 5 millions d’euros en trois ans. Malgré tout, nous avons décidé de ne pas augmenter la fiscalité, d’où ce besoin de réaliser des économies sur tous les budgets ou presque… Nos recettes, en 2016, vont diminuer de 2,08%…

 

Transports…

 

Cette question, comme vous le verrez fait l’objet d’un « traitement » à part avec un article spécialement consacré à celui-ci. 

 

« Nous avons entièrement revu ce dossier qui, comme l’eau, sera « traité sous forme de régie intermédiaire… Deux entreprises avaient répondu à notre appel d’offres mais c’est celle de transdev, déjà délégataire, qui nous a semblé la plus cohérente avec nos besoins et nos ambitions… »

 

 

Et le président d’expliquer le fond de sa pensée : « Notre réflexion a porté sur les besoins et attentes réels des usagers… Nous allons donc renouveler le parc de véhicules en achetant, 17 véhicules dont 10 minibus pour répondre à la demande de transport à la demande… Les gens en ont marre de voir des bus circuler à vide ou presque, cette formule répond aussi bien aux attentes des personnes âgées, que des personnes à mobilité réduite… »

 

Bien évidemment ces restrictions budgétaires auront un impact social « mais sur les 19 chauffeurs concernés, des solutions seront trouvées et j’en profite pour féliciter Daniel Meunier, en charge des transports, d’avoir été à la rencontre des organisations syndicales pour trouver les solutions qui s’imposaient… Malgré tout, nous allons encore investir quelque 2,4 millions d’euros dans ces véhicules cette année… »

 

Les changements que vous pourrez lire dans un article spécifique, n’entreront en vigueur qu’u 6 juillet 2015, pas avant !

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

ccm 0411152

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer