Autres journaux :


mercredi 14 décembre 2016 à 20:09

Communauté urbaine Creusot- Montceau : débat d’orientation budgétaire…

Déclaration des élus communistes et républicains



« Je ne reviendrai pas sur les orientations développées par le vice-président mais je tiens à en retenir d’abord les éléments suivants :
– poursuite de la baisse de la DGF mais d’une ampleur moindre puisque divisée par deux pour 2017,
– le gel du FPIC sur le montant 2016,
– le choix de la stabilité fiscale.

Dans un contexte d’économies et de baisse des dotations, notre majorité poursuit son programme d’investissement afin de soutenir le développement du territoire, l’activité économique et l’emploi.

Les dépenses de fonctionnement restent elles aussi sous contrainte mais nous maintenons l’objectif d’un service public de qualité au service du plus grand nombre.

Lorsque nous parlons dépenses de fonctionnement, actions auprès des usagers, mise en œuvre du programme d’investissements, gestion des déchets, économie, insertion, transports, etc., bref quand nous parlons de l’action communautaire, nous parlons de l’action quotidienne de nos agents.

Chacun sait que les collectivités locales sont entrées dans une nouvelle ère qui va se caractériser par une incertitude croissante et de nécessaires réorganisations. Ces changements ne sont pas sans conséquence pour le quotidien de nos agents.

Un environnement institutionnel et financier plus instable, des attentes légitimes de la part des habitants, des contraintes réglementaires nouvelles, une recherche d’une plus grande efficacité… sont autant de facteurs qui conduisent notre collectivité à se réorganiser.

Nos agents sont confrontés à ces changements mais ils conservent l’esprit du service public alors même que, certaines fois, les relations avec les usagers peuvent être difficiles. A ce titre, certaines attitudes ne sont pas acceptables et doivent être condamnées.

Nos agents n’échappent pas à ce contexte national de dénigrement des fonctionnaires qui porte atteinte à leur métier; ils n’échappent pas non plus à l’incertitude professionnelle quand ils découvrent le programme de certains candidats à l’élection présidentielle…

La majorité souhaite encore davantage accompagner les agents dans ces périodes plus compliquées à vivre. La sécurité, la prévention des risques professionnels et l’amélioration des conditions de travail sont une préoccupation majeure et un axe fort de notre politique RH parce qu’il s’agit des conditions nécessaires à un service plus efficace et de qualité.

De nombreuses actions ont ainsi été menées en 2016, parmi lesquelles je relèverai la réalisation d’un diagnostic sur les risques psychosociaux qui a mobilisé de nombreux agents de la collectivité. Je salue sur ce dossier la forte mobilisation du service RH et l’implication des organisations syndicales sur un sujet majeur. Ce diagnostic débouchera sur plusieurs actions de fond en 2017 et dans les prochaines années et nous conduira à revoir collectivement nos modes de fonctionnement et de management. La collectivité a décidé de mettre tous les moyens nécessaires à la réalisation de ce travail : moyens directs (frais d’études) mais aussi indirects (dégagement du temps nécessaire pour permettre aux agents de participer à l’ensemble des réunions). 

Ces actions ont un impact budgétaire, via des dépenses de formation ou d’équipements notamment, mais c’est un choix politique fort de la majorité.

Voilà, Monsieur le Président, mes chers collègues, les sujets que je souhaitais aborder ce soir car il me semble important, au moment du débat d’orientation budgétaire et dans ces périodes si propice aux effets d’annonce, de redonner du sens aux chiffres, d’humaniser autant que possible un débat par nature très technique et de saluer le travail des agents qui, à chaque échelon, contribuent à la mise en œuvre des actions décidées dans ce conseil. »

 

 

 

Sébastien Gane pour le groupe communiste

 

 

 

ccm-141211626

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer