Autres journaux :



jeudi 2 février 2017 à 19:51

Communauté urbaine Creusot-Montceau…

Intervention Evelyne Couillerot (Qualité urbaine et aménagement des espaces publics)



« Pour cette année 2017, le budget investissement que nous proposons est à nouveau ambitieux et au profit de tous. Il s’établit dans le cadre des priorités que nous avons fixées pour ce mandat : le développement économique, le renouvellement urbain et l’attractivité résidentielle ainsi que la cohésion sociale.

 

 

J’évoquerai à l’instant le 2e point à travers les aménagements urbains qui constituent un élément fort de l’attractivité de notre territoire. En effet, l’amélioration de la qualité des espaces publics est un des leviers d’actions sur lequel notre collectivité a décidé de maintenir ses efforts tout en calibrant au mieux ses investissements afin de tenir compte des contraintes budgétaires. Bien entendu, je ne serai pas exhaustive et vous propose de reprendre les éléments les plus significatifs même si, au final, toutes les opérations y compris les plus petites ont leur importance.

 

 

En termes de méthode, les projets communaux font l’objet d’aller et retour entre les maires et les membres de l’atelier urbain que je pilote et qui est composé d’élus vice-présidents et des services communautaires concernés. Ceci afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des communes tout en travaillant dans un esprit de cohérence globale pour notre territoire et d’équité communautaire dans le cadre du PPI.

 

Plusieurs éléments guident également nos travaux :

 

– être en cohérence avec les exigences transversales du développement durable,

 

– proposer des aménagements à la fois qualitatifs et dont les coûts d’entretien soient évalués et contenus en amont des projets.

 

 

Pour 2017, plusieurs thématiques fortes seront prises en compte.

Les déplacements et leur sécurisation
– Marmagne (60 000 €) : aménagement d’un cheminement pour les piétons reliant le secteur de la halte ferroviaire et le bourg.
– Le Breuil : aménagements de sécurité rue du Creusot (75 000 €).
– Le Creusot : aménagement piste cyclable (35 000€) dans la section Pilon/carrefour de la Mouillelongue.

Les aménagements et valorisations des centres bourg
– Saint-Pierre-de-Varennes : traversée, aménagement du bourg, lien entre les différents équipements (200 000 €)
– Saint-Laurent-d’Andenay (200 000 €) : aménagement du centre bourg

 

– Marigny : aménagement du centre bourg (80 000 €), projet d’ensemble en lien avec la construction d’un lotissement communal.

 

 

Les aménagements des espaces publics aux abords des maisons médicales

 

– Montchanin (230 000 €) : voiries définitives du Clos de la Poste (opération d’habitat et maison médicale).

 

– Montceau : quartier des Equipages (670 000 €) : aménagements paysagers et aménagement du domaine public dans le cadre de la construction du Centre de santé de la CARMI

– Montceau : aménagements des espaces publics devant la maison médicale boulevard de Lattre de Tassigny (50 000 €).

 

– Le Creusot : secteur Mach 2 (430 000 €) : poursuite de la réalisation des voiries principales nécessaires à la construction du pôle de santé porté par la Semcoda et aux premières implantations tertiaires ; ces voiries serviront également de déviation lors de la reconstruction du pont SNCF.

 

– Perrecy-les-Forges : aménagement des abords de la maison médicale (80 000 €).

 

L’accompagnement dans le cadre des compétences communautaires de projets stratégiques pour les communes :
– Saint-Firmin : aménagement autour de la nouvelle école (250 000 €).

 

– Le Creusot : parking et abords de la piscine et du lycée Léon Blum (135 000 €).

 

– Montceau : entrée du Plessis (100 000 €) : préparation du terrain et déviation des réseaux en prévision de la construction de l’agence de l’OPAC (suite de ce qui a été engagé en 2016).

 

 

Par ailleurs, les études stratégiques sur les deux villes-centres Montceau et Le Creusot se sont poursuivies tout au long de l’année 2016 en lien étroit avec les élus communaux. Aujourd’hui, elles arrivent à leur terme.

Le rendu final de l’étude stratégique de Montceau, menée par nos services communautaires avec l’appui de l’Agence d’urbanisme Sud Bourgogne, est en cours de transmission. Le diagnostic et les orientations proposées se sont également nourris des études de cabinets associés sur le commerce, le tourisme et les loisirs ainsi que des réflexions menées sur la mise à deux fois deux voies de la RCEA. Afin de pouvoir passer au stade opérationnel, il conviendra que la commune élabore et valide un programme phasé des interventions attendues en matière d’aménagement urbain sur le mandat. Nous aurons ensuite à adapter notre PPI à venir en fonction de ce programme et de nos capacités budgétaires.

 

 

Mais d’ores et déjà et en parallèle, le volet « renouvellement de l’habitat » du centre-ville sera traité comme nous le ferons également au Creusot (îlot Foch-Saint-Charles). Cette étude sur les îlots urbains dégradés se déroulera tout au long du 1er semestre 2017.

 

 

D’autres orientations sont également amorcées à travers le budget, avec pour le centre-ville de Montceau (690 000 €), le changement du revêtement de la rue piétonne entre la mairie et la rue du 11 Novembre et le secteur de l’Embarcadère, en cohérence avec l’étude stratégique.

 

 

Pour le Creusot, l’étude concernant les déplacements et les sites stratégiques arrive également à son terme. Elle se traduira d’ores et déjà en 2017 par l’ouverture du parc de la Verrerie en lien avec la place Schneider (260 000 € dont la moitié était inscrite en 2016).

 

 

Je terminerai mon propos par l’un des grands travaux communautaires qui concerne l’ensemble du bassin de vie du Creusot voire au-delà, puisqu’il s’agit de la reconstruction du pont SNCF au Cœur de ville (2 millions d’euros pour la maîtrise d’œuvre et les premiers travaux). Ce chantier débutera aux alentours de l’été 2017 afin de se dérouler dans la fenêtre prescrite par la SNCF, soit sur la période 2017-2018.

 

 

Cette reconstruction intégrera la dimension économique avec l’électrification de la ligne Chagny-Nevers et la dimension urbaine de centralité.

 

 

Voilà les éléments forts de ce budget 2017 que je souhaitais souligner. »

 

 

 

 

ccm 0202178

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer