Autres journaux :


jeudi 2 février 2017 à 20:12

Communauté urbaine Creusot-Montceau…

Intervention du groupe communiste sur les budgets 2017



 

« Le DOB du 14 décembre 2016 a permis à la majorité de réaffirmer les valeurs et les principes qui guident son action dans ce mandat et les conséquences sur nos orientations politiques.

 

 

Ces orientations peuvent être résumées en trois piliers qu’on pourrait qualifier d’axes stratégiques qui se traduisent ce soir en choix budgétaires puisque le budget n’est « que » la traduction financière de choix politiques.

 

 

Ces trois piliers sont :
– le développement économique et l’enseignement supérieur,
– le renouvellement urbain et l’attraction résidentielle,
– la solidarité et la cohésion sociale.

 

 

Ces orientations restent les mêmes dans un contexte financier tendu, avec des recettes à la baisse ces dernières années, et dans une totale incertitude quant aux choix qui seront faits par l’Etat pour les années à venir.

A ces trois axes d’actions, s’ajoute le souci de la majorité de maintenir la stabilité de la fiscalité ménage et économique.

 

 

Le budget qui vous a été présenté décline concrètement ces choix politiques. Je relèverai notamment :
Pour ce qui concerne les investissements :
– 3,7 M€ pour le développement économique,
– 8,9 M€ pour le renouvellement urbain et l’attractivité,
– 0,8 M€ pour la cohésion sociale et la solidarité,
– 3,9 M€ pour les moyens généraux.

Pour le fonctionnement :
– 22,3 M€ pour les charges à caractère général,
– 18,5 M€ pour les dépenses de personnel,
– 7,5 M€ en attribution de compensation et dotation de solidarité urbaine

 

 

J’en profite pour rappeler que, souvent, les dépenses de fonctionnement peuvent aussi être considérées comme de l’investissement en ce sens qu’elles ont des effets à long terme. C’est le cas notamment des dépenses de personnel qui jouent sur les conditions de travail et la qualité de service.

 

 

Notre groupe assume pleinement son rôle au sein de la majorité communautaire et il va, bien évidemment, voter ce budget sans aucune réserve. Cette formule un peu convenue trouve pourtant une résonnance particulière en ce début d’année 2017, fait d’incertitude et d’enjeux électoraux si importants pour l’avenir de notre pays.

 

 

Le paysage politique est en plein bouleversement et cela doit amener chacun d’entre nous à s’interroger sur ses pratiques. Je préfère prononcer ces paroles avant le 23 avril au soir en souhaitant qu’elles aient davantage de portée que celles, similaires, prononcées certains lundis matins rendus difficiles par les résultats de la veille et si douloureux pour les républicains que nous sommes.

 

 

L’heure n’est pas au morcèlement mais au rassemblement Le vote du budget par notre groupe ressort de cette démarche, de cette volonté de lier les actes à la parole. Une position assumée d’unité sans nier nos sensibilités mais au service des habitants de ce territoire et fidèle aux valeurs que j’ai rappelées au début de mon propos. »

 

 

ccm 0202172

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer