Autres journaux :



mercredi 15 mars 2017 à 21:55

CCM : 420 000 € de subventions au titre de la politique de la ville

5 quartiers "au coeur" : le Tennis et Harfleur au Creusot,,la résidence du Lac à Torcy, le Bois du Verne et le Plessis à Montceau, la Chaume, les Riaux au Creusot, Bellevue-Salengro à Montceau



 

Ces subventions attribuées par l’Etat, la Région, la communauté urbaine et la CAF visent à soutenir des actions en faveur de l’emploi, de la formation et de l’insertion, de la cohésion sociale (dispositifs de réussite éducative, parentalité, culture, sport…) et du vivre-ensemble.

 

 

Le contrat de ville 2015-2020 de la communauté urbaine Creusot Montceau est l’outil de coordination et de mise en œuvre de la politique de la ville sur son territoire. Il vise à favoriser l’égalité du territoire, à réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et le reste de l’agglomération et à améliorer les conditions de vie des habitants.

 

 

ccm 1503173

 

 

Ces ambitions se concrétisent par les orientations suivantes :

 

concentrer les efforts dans les 5 quartiers de la politique de la ville et les quartiers identifiés comme sensibles ou inscrits en veille active :

 

le Tennis et Harfleur au Creusot,

 

la résidence du Lac à Torcy,

 

le Bois du Verne et le Plessis à Montceau,

 

la Chaume, les Riaux au Creusot, Bellevue-Salengro à Montceau (veille active),

 

cibler les énergies dans les quatre champs d’actions suivants :

 

l’emploi, la formation et l’insertion,

 

l’habitat et le cadre de vie,

 

la cohésion sociale,

 

le vivre-ensemble.

 

 

L’un des mécanismes de mise en œuvre du contrat de ville est l’élaboration de la programmation des actions annuelles, menées en direction des quartiers et de leurs habitants. Cette programmation est établie dans le cadre d’un appel à projets copiloté par l’Etat et la communauté urbaine avec les autres financeurs de la politique de la ville, parmi lesquels la Région Bourgogne-Franche-Comté, la CAF et le Département de Saône-et-Loire.

 

 

Au total, tous financements confondus, 419 875 € de crédits spécifiques politique de la ville, hors financement de droit commun, ont été attribués pour un montant total de dépenses de 1 454 000 €.

 

Le pilier relatif à « l’emploi, la formation et l’insertion » représente 29 % des subventions affectées (121 400 €).

 

Le pilier « cohésion sociale » concentre 65 % des subventions (271 975 €). Il porte majoritairement sur l’accompagnement éducatif au travers des dispositifs de réussite éducative, la parentalité, la culture et le sport ainsi que les actions de lien social, portées par les centres sociaux des villes.

 

Le pilier « vivre-ensemble », qui représente 6,3 % des subventions, s’illustre par des actions consacrées à la jeunesse et à la maîtrise de la langue.

 

 

Sur la base de la programmation 2017, la communauté urbaine a proposé une répartition des ressources du fonds politique de la ville. Cette répartition a été actée par la réunion du comité de pilotage du contrat de ville 2015-2020 du 24 janvier 2017.

 

 

Insertion et accompagnement global des demandeurs d’emploi vers la formation et l’emploi

 

 

 

 

ccm 15 03 17

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer