Autres journaux :


jeudi 13 avril 2017 à 18:57

Communauté urbaine Creusot-Montceau…

Intervention de David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau



« Comme à l’accoutumée, quelques mots introductifs avant de débuter ce conseil. Tout d’abord, pour évoquer l’actualité nationale. Et comment ne pas le faire à la veille d’élections majeures pour notre pays, dont le résultat impactera d’une manière ou d’une autre les collectivités ?

 

Nous en conviendrons tous ici : les positions extrêmes qui sont tenues vis-à-vis des élus de la République que nous sommes, allant jusqu’à la défiance, doivent nous faire réagir pour défendre l’Etat de droit que nous portons.

 

Réagir, sans relâche, pour convaincre les électeurs que la solution n’est pas le nationalisme et le repli sur soi, tant prônés par certains, que l’extrémisme n’est en rien une solution, qu’au contraire il ne fait qu’accroître les inégalités entre les citoyens et qu’il conduit irrémédiablement les pays et les peuples vers l’isolement et le déclin.

 

Mais voilà, il est facile, dans un tel contexte, à force de discours axés sur la division et la peur, de surfer sur les glissements sécuritaires et sur les positions identitaires pour faire croire aux électeurs que ce sont soi-disant les nouvelles vertus de notre démocratie et valeurs de notre République. Nous devons convaincre les électeurs que les valeurs et les principes de la République pour lesquels se sont battus tant d’hommes et de femmes restent malgré tout la seule garantie d’un avenir meilleur.

 

Nous l’entendons tous au quotidien : l’abstention risque de peser lourdement lors de ces élections ; elle nous inquiète et entretient un climat de crainte. Bien que comprenant le découragement d’un bon nombre de nos concitoyens, il est de notre responsabilité de rappeler à chacun que le droit de vote est aussi un devoir et qu’il reste le meilleur moyen de se faire entendre.

 

 

Pour revenir à présent à l’ordre du jour du conseil.

 

Le premier vice-président vous présentera tout à l’heure le compte administratif 2016, qui fait état d’une bonne santé financière de la collectivité, avec notamment une épargne nette en augmentation. C’est l’occasion pour moi de saluer une fois de plus le travail qui est fourni par les services et par les élus en responsabilités.

 

 

S’agissant du développement économique, le partenariat public-privé sera évoqué à travers les délibérations présentées par Olivier Perret pour deux sociétés d’économie mixte, la Semcib et la Sempat. A noter que les travaux de la construction du premier atelier de la plateforme mutualisée pour la maintenance des engins mobiles de la filière ferroviaire vont bientôt débuter.
En ce qui concerne l’enseignement supérieur, comme je vous l’avais dit lors du précédent conseil, une convention va être signée avec l’Université de Bourgogne afin de pérenniser sur notre territoire la filière AES au centre universitaire Condorcet. La démocratisation de l’enseignement supérieur à laquelle nous sommes profondément attachés sera ainsi préservée, étant toujours intimement convaincus qu’elle peut être combinée avec des formations d’excellence.

 

Enfin, pour les transports, comme nous nous y étions engagés, des ajustements vont être réalisés sur le réseau de bus urbain afin de répondre au mieux aux attentes des usagers. Le détail vous sera présenté tout à l’heure par Daniel Meunier. A noter que ces modifications entreront en vigueur le mardi 18 avril.

 

Voilà, chers collègues, les quelques points que je tenais à évoquer avant de procéder à l’examen de nos délibérations. »

 

 

 


ccm 1304173

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Communauté urbaine Creusot-Montceau…”

  1. roussillon dit :

    Non président david MARTI le meilleur moyen de se faire entendre n’est pas dans des élections tous les 5 ou 6 ans…

    Et d’ailleurs,le partage des compétences entre la CCM , les communes adhérentes et leurs établissements, est loin d’être un chef d’oeuvre de compréhension…

    Chuchotons le à l’oreille du chef de l’Etat qui vient nous visiter ces jours ci.