Autres journaux :



mardi 26 septembre 2017 à 19:15

Communauté urbaine Creusot-Montceau

Mise à 2X2 voies de la RCEA : Traversée de Blanzy/Montceau Des réunions publiques sur les aménagements ...



 

 

 

 

L’avant-projet défini dans les années 2000 a évolué, en concertation avec les différents acteurs concernés, pour mieux prendre en compte les enjeux routiers, urbains, les modes de déplacement doux, les enjeux paysagers et touristiques…

 

 

Dans le cadre du projet d’aménagement à 2 x 2 voies de la RCEA dans la traversée du territoire communautaire, les services de l’Etat ont initié un travail partenarial avec la communauté urbaine et les communes concernées, afin de réinterroger l’avant-projet d’itinéraire sommaire élaboré dans les années 2000. Pour ce faire, des ateliers de travail ont été mis en place pour définir conjointement un programme partagé de réaménagement, intégrant une dimension urbaine tenant compte des projets communautaires et communaux.

 

 

 

 

Un atelier a été consacré à l’aménagement du tronçon Jeanne Rose-La Fiolle, un autre au tronçon La Fiolle-Rozelay, dont les enjeux urbains sont particulièrement sensibles dans la traversée de l’agglomération Blanzy-Montceau. Le travail de réflexion réalisé au sein de ces ateliers a débouché sur un programme et un scénario d’aménagement considérés comme satisfaisants. Il est ainsi prévu de maintenir une entrée et une sortie au nord de Blanzy et de reconfigurer l’entrée Montceau-Les Alouettes en créant un échangeur « à lunettes » (bretelles d’entrée et de sortie convergeant vers un rond-point de part et d’autre de la RCEA). Au-delà du fonctionnement routier, le programme intègre les modes doux (liaisons et traversées piétonnes et cyclables pour passer d’un côté à l’autre de la RCEA), les enjeux paysagers et touristiques (points d’arrêt), la signalétique…

 

 

L’atelier du 28 juin 2017 a donc été consacré à la présentation par l’Etat de la synthèse de la réflexion programmatique et du scénario d’aménagement La Fiolle-Rozelay.

Il revient maintenant au maître d’ouvrage d’organiser la concertation publique afférente au projet. L’Etat propose une concertation du public en deux temps :

 

une première réunion publique à l’automne 2017 permettra de présenter le travail du groupe de réflexion et le scénario d’aménagement qui en a découlé ;

 

 

une seconde, organisée au moins un an plus tard (délai à préciser selon l’avancée des études), permettra à l’Etat de rendre compte de la concrétisation des orientations aujourd’hui esquissées.

 

 

La communauté urbaine apportera son assistance pour l’organisation de cette phase de concertation.

 

 

Question adoptée

 

 

 

Lionel Duparay

 

Nous avons réussi tous ensemble à trouver une solution partagée. Juste une remarque sur l’échangeur du bois du Verne. La sortie de la zone St Elisabeth est supprimé. Il n’est pas indiqué la desserte par le rond point de la zone. Il faut juste préciser ce point.

 

D. Meunier

 

Oui il faut effectivement voir ce point d’autant que cette desserte est spécifique avec la circulation de poids lourds.

 

H. Mazurek

 

C’est un beau symbole que d’avoir ces délibérations. Nous avons su travailler ensemble pour proposer un projet crédible. Et il est en phase d’être retenu par les services de l’État, nous écouter et prendre en compte nos différentes propositions.

 

Nous savons o combien cette route est accidentogène. Cela a été une action commune pour le prolongement de la branche d’accès sur la voie Blazny-Chalon. Quand on sait travailler ensemble, on arrive à obtenir des résultats plus que positifs.

 

 

 

 

 

rcea 26 09 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer