Autres journaux :



jeudi 23 novembre 2017 à 19:33

Conseil de communauté Creusot-Montceau

Mr Saunier Daniel, Président du conseil de développement durable de la CUCM Présentation synthétique



 

 

Je vous remercie de l’attention et de l’intérêt que vous porterez à cette présentation.Rappelons que ce conseil de développement durable répond aux obligations de la loi Voynet et Notre. Il est conseil de développement durable de par votre volonté d’élus.
Ce rapport d’activités 2016-2017 a été débattu le 4 juillet 2017.

 

En introduction, ce rapport souligne que cette deuxième phase de mandat a été ponctuée par une phase plus opérationnelle et aussi de nombreuses sollicitations hors césines et auto-césines.

 

Quelques faiblesses dans notre fonctionnement qui ne nous ont pas toujours permis d’aller jusqu’au bout de nos objectifs. Une composition toujours incomplète et des ressources humaines trop faibles pour le suivi et la coordination de nos actions.
Nous avons rendu 3 contributions et avis.

 

Nos travaux sur le nouveau dispositif de surveillance de l’eau se sont construits dans des échanges constants avec l’élu. Malgré les difficultés rencontrées, les choix pris répondent globalement aux orientations, lesquelles sont pertinentes. Les quelques réserves que nous avons pu avoir seront autant de points de vigilance.

 

Nous engagerons la troisième phase de cette césine sur la qualité de nos ressources en eau sur le territoire.

 

 

L’élaboration du PADD : nous avons apprécié que ce document s’appuie sur la transition écologique en tant que moteur au changement. L’ensemble est fortement contextualisé et constitue un relevés d’attentions. Nous aurions souhaité qu’il constitue davantage un document de référence.

 

Si enfin l’élaboration du rapport de développement durable soit une obligation réglementaire, nous souhaitons qu’il soit celui d’une mise en œuvre d’une politique. Notre conseil de développement durable a été largement associé à son élaboration.

 

Nous avons travaillé sur un suivi des actions de l’ex agenda 21, sur la place de l’économie sociale et solidaire. Rappelons que ces trois rapports sont à la disposition des élus. Il s’agit de travaux d’étapes à poursuivre. Nos travaux se sont étendus à d’autres sujets.

 

Nous avons répondu à plusieurs sollicitations : le programme Leader, Zéro déchet zéro gaspillage…

 

Par ailleurs, la poursuite des chantiers que vous nous aviez confié à titre d’expertise : alimentation, patrimoine, acteurs économiques – n’ont pas connu les développements espérés.

 

Nous n’avons pas abandonné et nous sommes en phase de finaliser une table ronde sur le rôle des acteurs économiques. Au fil de nos travaux, trois points sont revenus : l’importance des interactions et des partenariats nécessaires avec les communes pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Ce sera une action forte de la poursuite de notre mandat.

 

Il nous a paru dommage que la mise en valeur de notre patrimoine naturel ne soit pas davantage prise en compte. Il nous paraît opportun de revenir sur la nécessité de doter notre CUCM d’un projet de développement durable du territoire.

 

Pour ce qui concerne notre organisation, la mise ne œuvre de nos missions suppose que soit rapidement abordée une structure de travail qui réponde à nos besoins, elle est en cours de réflexion.

 

Nous avons à nous pencher à nouveau à la constitution de notre assemblée en juillet 2018.

 

En conclusion, je vous remercie de votre attention.

 

 

ccm 2311175

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer