Autres journaux :



jeudi 28 juin 2018 à 06:09

Les travaux extérieures de la Villa Perrusson achevés

Et l’intérieur livré au public en 2020



 




 

 

Ce mercredi, le toit de la Villa Perrusson faisait l’objet des derniers travaux de restauration de l’édifice dans la phase extérieure, avec la pose de 22 mitres.

 

 

Sous les yeux de Monsieur Ducrot, qui les a toutes fabriquées dans son atelier de Palinges, pour le compte de la société Tegulys Artisan Tuillier.

 

Une restauration lancée en 2014

 

Pour rappel, la restauration de la Villa Perrusson classée monument historique a débuté en 2014, lancée par la CUCM et sous bonne surveillance des services des monuments historiques.

 

Ce mercredi, les cheminées de la Villa ont reçu leurs nouvelles mitres. Certes les cheminées ne seront plus utilisées, mais il manquait quelque chose ! Les mitres d’origine ont toutes été déposées et ont servi de modèles à la fabrication de moules pour reproduire ces pièces à l’identique, y compris pour le coloris pour lequel l’argile a été mélangé à du titane à 37 % pour obtenir la teinte souhaitée. Il aura fallu environ 400 kg de titane pour colorer l’ensemble des mitres posées ce jour.

 

Cela aura nécessité un savoir-faire que peu d’entreprises possèdent sur le territoire français. Les mitres, toutes numérotées ont été réalisées entre le 6 mars et le 30 avril. S’en sont suivies 3 semaines de séchage après la première phase de fabrication, avant de passer au four pour 31 heures de cuisson dont 4 heures à 1000 °C et 10h de montée progressive en température pour éviter toute casse.

Comme nous l’a précisé l’artisan, aujourd’hui les fours permettent une précision au degré près ; un artisan qui est rentré dans la profession dans les années 70, époque à laquelle l’artisanat déclinait. Il a donc dû retrouver les gestes et les apprendre.

 

Cette même entreprise a réalisé environ 400 pièces pour la Villa Perrusson : épis de faitage, fleurons, porte-fleurons, cache-chéneaux, arêtiers, pots à feu, bas-reliefs, éléments du lanterneau.

 

Une pose à une douzaine de mètres de haut

 

La pose des mitres a été réalisée par l’entreprise de maçonnerie Hory Marçais à l’aide de nacelles et sous le regard attentif de l’artisan qui les a réalisées.

En effet, ces mitres ont coûté 77000 €.

 

Hervé Mazurek, Vice-président de la CUCM en charge du tourisme et des finances se rappelle de l’état dans lequel il a visité les extérieurs de la villa pour la première fois : « Je suis tombé sous le charme du lieu ». Un lieu qui va poursuivre son embellissement afin de parfaire la valorisation d’un patrimoine local.

La restauration intérieure de la villa sera prochainement engagée après une année d’étude. Les travaux devraient être réalisés en 2019 et 2020. Le site restera accessible aux visites dans le parc pendant la période des travaux.

L’ouverture de l’intérieur de la villa est prévue au cours de l’année 2020.

 

Le Pavillon Desfontaines présentera une découverte de l’habitat patronal à nouveau meublé, qui permettra de prendre conscience de l’ampleur de la fonction de « showroom » assurée par la villa, à l’extérieur comme à l’intérieur dans les espaces de réception.

La villa recevra une exposition permanente sur la vallée de la céramique, collection enfin sortie des réserves de l’Écomusée. Des expositions temporaires à visée artistique seront proposées : des céramiques contemporaines.

 

Pour Hervé Mazurek, la villa Perrusson sera amenée à s’inscrire dans un patrimoine local et en cohérence avec la proximité du canal, des voies vertes etc.

 

Et pendant tout l’été, il reste possible de visiter les jardins de la Villa Perrusson et de profiter des nombreuses animations pour petits et grands.

 

EM

 

 

 

villa 2806187

 

 

villa 2806189

 

 

 

 

villa 2806182

 

villa 2806183

 

 

villa 2806184

 

 

villa 2806185

 

 

villa 2806186

 

 

 

villa 2806188

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer