Autres journaux :



vendredi 5 avril 2019 à 11:12

Ma vie avec un robot

Bientôt une réalité ? 84 minutes pour découvrir les robots humanoïdes



 




 

Ce jeudi soir à l’Académie François Bourdon au Château de la Verrerie du Creusot, ce sont près de 90 personnes qui se sont retrouvées pour visionner le film « Ma vie avec un robot ». Cette soirée était proposée par l’Académie François Bourdon en présence de plusieurs de ses membres dont Jean-Luc Gisclon son secrétaire et par Sciences en Lumière (CNRS/Université de Lorraine) dans le cadre des 80 ans du CNRS.

 

Pour répondre par la suite aux questions de la salle, plusieurs scientifiques étaient présents : Patricia Colinot, enseignante au département Mesures Physiques, Cédric Demonceaux, David Fofi et Olivier Morel, enseignants-chercheurs dans l’équipe de recherche ERL CNRS 6000 VIBOT (VIsion pour la roBOTique) de l’IUT du Creusot. Maxime Gilles et Médéric Duchet, étudiants de deuxième année de Mesures Physiques de l’IUT du Creusot étaient venus avec leur robot « Nao ».

 

Plus tôt dans l’après-midi, c’est face à une quarantaine de lycéens du Lycée Léon Blum que les chercheurs étaient venus présenter une partie du film avant d’échanger avec les jeunes gens.

 

84 minutes pour découvrir les robots humanoïdes

 

La projection-débat a donc débuté par le visionnage du film de Thibaut Sève qui montre une jeune femme Angelica Lim, roboticienne qui va vivre une expérience inédite : vivre avec un robot humanoïde pendant six mois. Au cours de cette période, elle va rencontrer les pionniers qui vivent déjà avec ces machines le développement de ces robots, leurs programmes, leurs applications dans différents domaines et les motivations pour continuer à développer ceux-ci.

 

Au cours du film, les lieux et les spécialistes se succèdent pour expliquer les enjeux techniques, sociaux, psychologiques et émotionnels de l’avènement des robots humanoïdes dans nos sociétés.

Serge Tisseron, psychiatre explique ainsi que le robot de demain est un compagnon.

 

Et à ceux qui auraient peur d’un robot plus intelligent que l’être humain, le film et les scientifiques souhaitent se montrer plus rassurants. Le modèle Nao que l’on peut trouver en France se présente comme une « coquille vide » qu’il faut remplir et à laquelle il faut donner du sens en téléchargeant des programmes, des applications, permettant au robot de réaliser des tâches.

 

Des robots serveurs, des robots ménagers

 

En termes de robotique, on comprend rapidement que tout semble permis en terme d’inventivité. Le film montre des chercheurs mettant au point des serveurs capables d’échanger dans plusieurs langues, un robot ménager qui trie du linge.

Un scientifique explique qu’il reste des contraintes encore au développement des robots notamment au niveau de la taille de ceux-ci. Mais les usages semblent illimités.

 

Avez-vous besoin d’un professeur de maths ? Votre robot pourrait bien le devenir !

Vous pourriez même avoir un robot capable de contrôler toute votre domotique et même surveiller votre maison.

 

De Paris à Tokyo en passant par Los Angeles ou l’Italie, le film montre les avancées techniques, les motivations sociales et techniques dans chacun des pays visités.

 

Des robots pour accompagner des populations fragilisées

 

Cela semble être aussi un des enjeux du développement des robots humanoïdes que ce soit pour accompagner des enfants autistes et soulager la famille ou pour soigner des personnes âgées. Au Japon, on voit aussi une dame âgée possédant un chien robot. Et l’on découvre dans ce pays qui a déjà bien avancé sur le sujet jusqu’où l’attachement de la population à ces robots peut aller avec notamment des funérailles de robots.

 

L’assistance à la personne âgée, en France, avec le robot Roméo est encore à l’état de prototype. Au Japon, cela constitue un véritable enjeu avec 40 % de la population qui devrait avoir plus de 65 ans en 2055.

 

Mais cela ne suffit pas pour la société nippone qui a vécu l’accident de Fukushima comme un cataclysme et notamment avec l’incapacité de pouvoir envoyer des robots pour réaliser des tâches dangereuses ou même identifier clairement les zones à confiner en priorité dans la centrale nucléaire.

 

Cela a inspiré un concours de robot en Californie. Ces robots sont créés pour aider les humains lors d’une catastrophe. Sont-ils déjà prêts ?

Pas tous si l’on en croit les images du film. Plus tôt en Italie, le film nous montrait le robot le plus « intelligent » de la planète, capable d’apprendre par lui-même.

 

Les robots, un risque pour l’humanité ?

 

De nombreux films, Terminator, I-robot, montrent des robots dépassant l’être humain. Ceci peut-il vraiment avoir lieu ? Les scientifiques répondent que ce qui importe, c’est de réfléchir clairement à ce qu’il ne faut pas laisser entre les mains des robots.

 

Parallèlement c’est tout un travail qui est réalisé pour humaniser davantage les robots : on leur apprend à reconnaître les mimiques humaines. Les robots apprennent à simuler des sentiments de manière à faire croire qu’ils en ont. Cela est possible grâce à des programmes intégrés.

 

Tout cela soulève de nombreuses questions dont la salle comme les lycéens du Creusot se sont faits l’écho : doit-on craindre les robots ? Combien cela coûte ? Peut-on en acheter ? Est-ce déjà commercialisé ? Les lycéens étaient également très intéressés par les modèles militaires.

Le développement de l’intelligence artificielle fascine tout autant qu’il effraie. L’on peut aussi s’interroger sur le remplacement de l’être humain par le robot dans certaines de ses tâches y compris au niveau professionnel. Cette question n’est pas récente notamment à travers la robotisation d’un certain nombre de chaînes de production.

 

Jusqu’où ira le développement de la robotique dans nos sociétés ? Ce seront davantage nos cultures et notre niveau d’acceptabilité de ces inventions qui en limiteront le développement que les contraintes techniques elles-mêmes d’après l’équipe de chercheurs présente ce jeudi soir.

 

L’avenir nous le dira donc !

 

EM

 

 

 

 

 

 robot 05041923

 

 

robot 05041922

 

 

robot 05041921

 

robot 05041920

 

robot 05041919

 

robot 05041918

 

 

robot 05041917

 

robot 05041916

 

robot 05041915

 

robot 05041914

 

robot 05041913

 

robot 05041912

 

robot 05041911

 

 

robot 05041910

 

robot 0504199

 

robot 0504198

 

robot 0504197

 

robot 0504196

 

robot 0504195

 

robot 0504194

 

robot 0504193

 

robot 0504192

 

 

 

 

 






Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer