Autres journaux :



mercredi 22 avril 2015 à 20:43

Communauté Urbaine Creusot-Montceau

Déclaration du groupe des Elus Communistes et Républicains



« Plan de mandat Conseil communautaire séance du mercredi 22 avril 2015

 

La réforme de la fiscalité a engendré le remplacement des ressources fiscales par des dotations, qui donnent la possibilité de les indexer et les geler en fonction des déficits.

 

Ces mesures restrictives réduisent notre budget de 5,5 millions d’euros entre 2014 et 2017 et obligent la communauté à jouer le rôle de la variable d’ajustement. Notre autonomie, notre fonctionnement et nos ambitions s’en trouvent impactés.

 

Malgré cette situation pénalisante, la communauté affirme haut et fort ses choix pour favoriser la qualité de vie de ses habitants et fait de réels efforts notamment pour assurer des investissements locaux.

 

Malgré une situation économique qui reste délicate et cette raréfaction des ressources qui se poursuit, la communauté adopte pour 2015- 2020 un plan de mandat volontariste et responsable qui se veut avant tout le reflet de plus de proximité avec les besoins de son territoire. Ce budget d’investissement illustre les priorités politiques du programme de mandat.

 

Comme nous l’avions déjà souligné lors du débat d’orientation budgétaire, ce plan a été élaboré par des élus et des services responsables qui ont à cœur la qualité de l’action publique.

 

Il reprend les fondements sur lesquels doit reposer la politique de toute collectivité, fondements que sont l’intérêt collectif et le bien-être commun. Le taux d’autofinancement permet en ce début de mandat de maintenir un effort d’investissement salutaire pour la collectivité.

 

 

La maîtrise des dépenses de fonctionnement associée au maintien d’une fiscalité stable évitant d’envisager autant que possible tout recours à de nouvelles taxations des ménages montre la détermination des élus de protéger les populations les plus fragilisées.

 

Les priorités que le Président David Marti a définies en début de mandat : le développement économique, l’attractivité, le renouvellement et la modernisation du territoire se trouvent relayés par un plan important qui augure de belles réalisations.

 

Je citerai entre autres :

– La participation budgétaire à l’aménagement, l’accessibilité routière et ferroviaire sur notre territoire qui représentent des gages touristiques et sécuritaires de première importance.
– La volonté du déploiement de nouvelles zones économiques sur Coriolis
– L’engagement sur l’enseignement supérieur et la recherche avec un soutien particulier aux nouvelles filières qui font du Creusot un pôle universitaire nationalement reconnu.
– L’implication au niveau du développement des technologies de l’information avec l’arrivée du haut débit et du très haut débit, innervant le maillage du réseau qui mettra à terme nos habitants dans des conditions optimales de communication.
– Les multiples opérations d’habitat visant à proposer une offre diversifiée et renouvelée de logement à nos populations.
Je donnerai un coup de projecteur particulier au chapitre de la solidarité, de la proximité et de la cohésion sociale.
– L’investissement important qui est consacré à la réflexion et au travail en matière de propreté montre la détermination des élus de traiter courageusement et pertinemment le problème de la collecte, du traitement et de la valorisation de nos déchets. Attentifs aux solutions écologiques, les élus montrent leur volonté de cerner le problème plus général de la politique à adopter afin de développer des attitudes citoyennes coresponsables.

– La démarche engagée sur les transports communautaires est aussi l’affirmation des élus de vouloir participer au maintien de la qualité de ce service public en le considérant comme un enjeu majeur dans la lutte contre l’exclusion des personnes les plus défavorisées et les personnes à mobilité réduite.

 

 

C’est à ce sujet que nous tenons à insister sur la mise en accessibilité de nos moyens de transport et de nos bâtiments publics. Il est important que nous puissions continuer dans de bonnes conditions ces aménagements pour lutter efficacement contre la marginalisation et l’isolement liés à la non-mobilité. Une attention plus soutenue à la mobilité et à l’accessibilité sera donc indispensable dans un très proche avenir. Les dispositions légales seront là pour nous le rappeler. Soyons donc très vigilants à ce dossier sensible.

 

 

Au nom du groupe, je terminerai cette intervention en saluant, Monsieur le Président, un plan de mandat que nous soutenons dans le cadre du travail de la majorité de ce conseil, budget responsable et ambitieux qui contraste certainement avec l’atonie de rigueur dans la plupart des collectivités de France.

 

 

Nous serons toujours à vos côtés pour assurer et assumer une dépense publique visant à une meilleure protection sociale et à une meilleure qualité de vie des habitants de notre territoire. Sachons ensemble garder l’optimisme de la volonté. »

 

 

Daniel MEUNIER
Président du groupe des élus communistes et républicains

 

 

 

ccm 17041320

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer