Autres journaux :



jeudi 30 avril 2015 à 06:10

Espace social le « Trait Union » (Montceau-les-Mines)

Dansé Biguine !



 

Il fait beau dehors mais encore plus dedans. Au trait d’union, quel beau nom, les caraïbes se sont invitées dans la salle polyvalente. Nous sommes le 4ème mercredi du mois et donc les familles sont invitées et présentes à « Jouons et bougeons ensemble ».

 

 

Aujourd’hui 29 avril nous en sommes à la troisième fois. Chaque fois un thème différent, en février ce fut les jeux de société, en Mars la déco. Pour les mois à venir les thèmes sont les suivants :

 

– Mai : cuisine du monde
– Juin : le tour du lac du plessis avec repas pris en commun
– Septembre : dangers et dérives de l’informatique
– Octobre : déco d’halloween

 

En juillet-août pas de « Jouons et bougeons ensemble » puisque la ville met en place « été du lac ».

 

 

Mais qu’est-ce que « Jouons et bougeons ensemble » ?

 

 

Une action gratuite à destination de toutes les familles (parents, enfants, grands-parents) adhérentes ou non.

 

 

Isabelle Arnoux, coordonnatrice du Projet de Réussite Educative (PRE) nous indique « que cette série de rencontres s’inscrit en transversalité entre les différents domaines d’intervention du trait-d’union. Un vrai lien avec la réussite éducative. Une ouverture à tous les publics intéressés par le lien social, le vivre ensemble et à la recherche d’activités collectives ou de diversification de ses centres d’intérêts. D’ailleurs nous demandons aux participants de remplir des questionnaires de satisfaction et de nous proposer des sujets d’ateliers, des thèmes à travailler ».

 

 

En cela cette action s’inscrit dans l’objet même du « Trait d’Union » qui est un « lieu d’échanges et d’informations ouvert à tous. Il propose une offre de loisirs, de services à l’ensemble de la population, familles, personnes seules ou en couple. »

Frédérique Cottin, référente parentalité et animatrice de l’atelier dessin, anime et gère « Jouons et bougeons ensemble » avec Mireille Philibert, autre référente parentalité et la coordonnatrice PRE. Elle nous reçoit alors que les familles arrivent. « De février, lorsque nous avons lancé ce programme d’actions d’aide à la parentalité, à maintenant nous avons vu progresser le public intéressé. Aujourd’hui nous voyons arriver beaucoup de familles. Le thème aussi est alléchant. Vous savez qu’en mai il y aura le festival « outre-mer en Bourgogne » le « trait d’union » a décidé de s’y associer dès maintenant. D’abord l’atelier dessin qui a, en peu de temps, beaucoup travaillé et produit une expo que l’on peut admirer dans la salle polyvalente. D’ailleurs elle partira au festival le 11 mai. Je vous signale aussi le travail exposé de l’atelier mosaïque. Puis aujourd’hui « danses d’outre-mer» ».

 

 

 

Frédérique, on la sent passionnée, comme toutes les intervenantes du « trait d’union » que nous rencontrons. Son atelier dessin, enfin certains et certaines de ses membres, est présent cet après-midi.

 

 

Alors que les jeunes et quelques mères jouent aux chaises musicales en attendant l’arrivée de l’intervenante danse, Madame Josiane Bérard, Conseillère municipale spéciale au territoire de la santé, arrive pour lancer ce troisième numéro de « Jouons et bougeons ensemble ». Le propos est simple, direct et amical. D’ailleurs l’élue participera activement à l’initiation à la biguine sous l’œil connaisseur de Mme Mathos, Conseillère municipale déléguée aux Cultures partagées et présidente de l’association « les Amis des Antilles ».

 

 

Mme Bérard travaille sur un dossier très important, nous dit-elle, depuis un an : la maison de la parentalité. Il y a encore une année de travail à fournir mais le but est en vue. « Un ensemble d’actions, des liens avec les autres branches des solidarités, un lieu identifié et adapté, un rattachement au trait d’union, des informations et des réponses aux questions que se posent les familles. Des regroupements, de la mutualisation a effectuer pour offrir plus de temps, plus de présence, plus de service aux familles, et aussi plus de facilité de fonctionnement aux associations et instances intervenant dans le cadre de la famille, de l’enfance et des solidarités. »

 

 

Bien sur l’élue ne peut développer plus puisque le dossier est encore sur le métier et que toutes les annonces prématurées pourraient en troubler la sérénité nécessaire.

 

« Dans différentes occasions, sur différents lieux, le public a été interrogé sur ses besoins et ses attentes, nous en tenant compte pour monter notre projet »

 

 

Et pour le moment le public est conquis et enchanté par la jeune intervenante, pieds nus, qui l’initie à la biguine. « Jouons et bougeons ensemble » est un slogan qui trouve sa justification parfaite cet après-midi.

 

 

Gageons que tout ce monde se retrouvera le 27 mai pour « cuisine du monde »

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

tu bouge 3004158

 

 

tu bouge 3004152

 

 

tu bouge 3004155

 

 

tu bouge 3004156

 

tu bouge 3004157

 

 


tu bouge 3004159

 

 

tu bouge 30041510

 

 

 

 

tu bouge 3004153

 

 

tu bouge 3004154

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer