Autres journaux :


samedi 9 mai 2015 à 09:25

Montceau-les-Mines

Célébration du 70ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945



 

 

 

Célébration du 70ème anniversaire de

 

la victoire du 8 mai 1945

 

 

 

 

 Comme le veut la tradition c’est par le monument aux morts du Bois du Verne qu’ont commencé les cérémonies commémoratives du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale !

 

 

 

 

Cérémonie, précédée d’un rassemblement place de l’hôtel de ville de la délégation, délégation qui était conduite conjointement par Mme Marie-Claude Jarrot, maire, et M. Gilbert Clément, président du Comité de Liaison du Bassin minier et de nombreux élus de la ville dont, principalement : M. Gérard Gronfier, maire-adjoint à la sécurité mais surtout chargé des anciens combattants et de nombreux représentants d’associations du monde combattant !

 

Programme

 

C’est en bus que la délégation s’est déjà rendue au Bois du Verne où après le dépôt de gerbes, résonna la « Sonnerie aux morts » juste avant la, non moins traditionnelle, minute de silence et la reprise, en choeur du refrain de la Marseillaise ! A noter que plusieurs gerbes ont été déposées devant ce monument, situé sue la commune de Saint-Bérain-sous-Sanvignes. Gerbes déposées tour à tour par Gilbert Clément, Marie-Noëlle Laforêt , maire-adjointe de Montceau mais aussi l’Union Fédérale des Anciens Combattant, la FNACA de Saint-Bérain ainsi que le comité des fêtes. C’est Noël Valette, maire de la commune qui a offert le vin d’honneur qui suivit.

 

C’est ensuite sur la place Beaubernard que la délégation se rendit pour, là encore, « sacrifier » au même « rituel » : terme qui n’a rien de péjoratif, bien au contraire mais plutôt marque de respect vis à vis de tous ceux qui ont soit donné leur vie, soit enduré des souffrances inouïes durant ces cinq années, pour le moins terribles ! Là, une gerbe a été déposée par Guy Souvigny, maire-adjoint, M. Martignoni, anciens combattants et ancien déporté.

 

La suite se poursuivi sur la Place des Groupes Francs de la Résistance, devant le monument des Fusillés. Cérémonie et c’est à ce moment qu’a commencé à intervenir l’Harmonie des Amis Réunis ! Là, c’est Gérard Gronfier, maire-adjoint à la sécurité, mais surtout en charges des anciens combattants (par ailleurs, principal organisateur de ces différentes cérémonie avec M. Clément) et M. Jean Gaumet, au nom de l’ARAC. 

 

Musiciens qui ont précédé la délégation à laquelle s’étaient joints quelques personnes, soucieuses de rappeler que ce jour est un moment « fort » dans notre démocratie où nous avons la chance de vivre en paix depuis des décennies. Et cela, grâce au sacrifice de milliers de femmes et d’hommes comme l’a souligné, dans son discours, le secrétaire d’Etat, chargé des anciens combattants, aux côtés du ministre de la Défense (texte que cous retrouverez sous les permière photos de ce compte-rendu !

 

 

Après la sonnerie aux Morts par l’Harmonie des Amis Réunis, le cortège emprunta, le parcours suivant pour se rendre au monument au morts de la place de l’église ! Rue de la république, avec en tête les Amis réunis, suivis des anciens combattants, des sapeurs pompiers, des officiels, parmi lesquels le commandant, Fabrice Berthelon, représentant le commissaire Philippe Dussaix, le capitaine Vuillemin, commandant le centre de secours de Montceau, des représentants de diverses associations de la cité etc.

 

C’est donc par la lecture du Manifeste des Anciens Combattants (lire ci-dessous) que s’est ouverte la cérémonie, texte lu par M. Bertrand Saussard, conseiller municipal tandis que le jeune Simon Later, de l’association « Une Traction pour Jean Moulin » lisait le le texte de l’Union Fédérale des Anciens Combattants. 

 

De sont Mmes Jarrot et Marie-Thérèse Frizot qui, en compagnie de M. Roger Joly (ARAC) ont déposé des gerbes au pied de ce monument rare puisque du au sculpteur Bourdelle, « élève » du grand Rodin !

 

 

Le message du secrétaire d’Etat, chargé des anciens combattants de la mémoire :

 

M. Jean-Marc Todeschini 

 

 

« En ce 8 mai 2015, la France commémore, le 70ème anniversaire de la fin des combats de la Seconde Guerre Mondiale. Ces combats avaient commencé près de 5 ans auparavant.

 

 

Cinq longues années de privation, de souffrances, d’exactions, de massacres durant lesquelles l’Europe, fut mise à feu à sang sous le joug nazi, des populations asservies, et d’autres exterminées.

 

 

Aujourd’hui, la France se souvient de toutes elles et ceux qui ont souffert : des familles condamnées à quitter leur terre, des victimes des bombardements, des prisonniers de guerre, des internés, des déportés.

 

La France se souvient aussi de toutes celles et tous ceux qui contribuèrent à la victoire que nous commémorons aujourd’hui, toutes ces femmes et ces hommes auxquels nous devons d’être libres, tous ceux qui, aux heures les plus sombres de notre histoire, ont choisi, au péril de leur vie, d’embrasser la Résistance.

 

Certains rejoignirent les rangs de la France Libre pour continuer le combat aux côtés, des Alliés, portant haut, d’orient en Europe, en passant par l’Afrique, les trois couleurs nationales.

 

D’autres, choisirent de mener, sur le territoire national, la lutte dans l’ombre. Des gestes isolés qui, dans un même élan et guidés, par un idéal de liberté que ces femmes et ces hommes avaient en partage, formèrent ensuite des mouvements et réseaux de Résistance.

 

 

Leur engagement et leur sacrifice nous honore et nous  oblige.

 

Cette année seront parmi nous les derniers témoins vivants d’une histoire qui constitue notre identité. 70 ans après, leurs voix continuent inlassablement de transmettre et d’enseigner. C’est à toute cette génération de la guerre que la Nation française rend hommage en ce 8 mai 2015. Un hommage rendu par la remise d’une Légion d’Honneur à plus de 1 5000 anciens à travers tout le territoire mais aussi un hommage rendu par la voix de la jeunesse, appelée à participer à cette journée commémorative.

 

 

En ce 70ème anniversaire, souvenons-nous que c’est dans les souffrances d’hier qu’ont germé l’incommensurable désir de paix et l’irréversible besoin d’Europe.

 

Souvenons-nous que c’est sur les ruines de cette guerre et au lendemain du traumatisme que fut la découverte de la Shoah, que les peuples trouvèrent la force de reconstruire l’Europe.

 

Souvenons-nous enfin que ce que nous devons à cette jeunesse sacrifiée par la guerre et à cette génération de combattants et de résistants qui rendirent à la France sa liberté et sa fierté.

 

Nous leur devons en réalité plus que la Liberté. Nous leur devons la Paix, celle qui intervient au lendemain de la capitulation des armées nazies le 8 mai 1945. Elle paraît une  être une évidence. Elle est pourtant une valeur inestimable dont cette journée nationale nous rappelle le prix et la fragilité.« 

 

 

La cérémonie s’est conclue par le dépôt de gerbes, le salut des autorités aux drapeaux.

 

 

La Marseillaise retentit à nouveau, toujours interprétée par l’Harmonie des Amis Réunis et c’est par le discours de Mme Jarrot, prononcé en mairie que s’est achevée cette matinée du souvenir !

 

Concluons en citant la présence de nombreux membres du conseil parmi lesquels : Marie-Lise Grazia, Elodie Vendramini et Laurent Selvez (opposition) etc.

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

8 mai 09051529

 


8 mai 09051533
8 mai 09051535

 

 

8 mai 09051534

 

 

8 mai 09051538

 

 

 

 

8 mai 09051532

 

 

8 mai 09051531

 

 

8 mai 09051530

 

 

8 mai 09051528

 

 

 

8 mai 09051537

 

 

 

8 mai 09051527

 

 

8 mai 09051536

 

 

 

8 mai 09051526

 

 

 

8 mai 09051525

 

 

8 mai 09051524

 

 

8 mai 09051523

 

 

8 mai 09051522

 

 

8 mai 09051521

 

 

8 mai 09051520

 

 

8 mai 09051519

 

 

8 mai 09051518

 

 

8 mai 09051517

 

 

8 mai 09051516

 

 

8 mai 09051515

 

 

8 mai 09051514

 

 

8 mai 09051513

 

 

8 mai 09051512

 

 

8 mai 09051511

 

 

8 mai 09051510

 

 

8 mai 0905159

 

 

8 mai 0905158

 

 

8 mai 0905157

 

 

8 mai 0905156

 

 

8 mai 0905155

 

 

8 mai 0905154

 

 

8 mai 0905153

 

 

8 mai 0905152

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer