Autres journaux :



mercredi 17 juin 2015 à 08:03

Foyer Sainte-Marie (Montceau)

Remise des insignes de La Légion D'Honneur à Alfred Lakota



 

 

Remise des insignes

 

de La Légion d’Honneur à Alfred Lakota

 

 

Ce mardi après midi, au Foyer Sainte Marie, à Montceau les mines, André Quincy a remis à Alfred Lakota les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, Haute distinction qui lui a été attribuée par décret du Président de la République le 10 avril 2015.

 

 

 

Cette cérémonie a eu lieu en présence :

 

– du colonel Joseph Garruchet, Président de la Société des Membres de la Légion d’Honneur (Le Creusot-Montceau)
– d’André Quincy, son Parrain, Officier de la Légion d’Honneur,
– de Guy Boguet, adjoint au Maire de Sanvignes les mines, Jean Claude Lagrange qui était excusé.
– De sa famille, son épouse Micheline, ses 2 fils, Daniel et Christian et quelques uns parmi ses 5 petites filles et ses 6 arrières petits enfants, les absents étant retenus par leurs obligations professionnelles, mais bien présents par la pensée auprès de leur grand père et arrière grand père.
– Du personnel du Foyer Sainte Marie, autour du Directeur, Jean François Lebreau, du Directeur Adjoint, Monsieur Degueurse, du Médecin coordonnateur, Eric Mazeron et de la Responsable des Infirmières, Valérie Fargeot.

 

 

Avant la remise officielle de la Haute Distinction, le Colonel Garruchet remercia la Direction du Foyer pour cette cérémonie qui Honore l’un des leurs mais qui honore aussi l’Etablissement lui-même, il remercia le Personnel pour les soins apportés aux Résidents et fit l’Historique de la « Légion d’Honneur, rappelant que l’étoile devait être l’Héritière démocratique de la Croix du Roi Saint Louis et que le ruban rouge qui la soutenait était le symbole du «Sacrifice. Il cita Pierre Miquel « ce qui compte c’est le courage… ».

 

 

André Quincy, quand à lui, fit l’éloge et relata la vie d’Alfred Lakota :

 

 

« …..ancien résistant et combattant 39-45…. (…) Cette attribution est tardive, certes, mais amplement méritée lorsqu’on découvre le parcours héroïque D’Alfred Lakota en 1944-45, aux heures les plus noires de l’occupation, suivies des glorieux combats de la Libération….. (…)… Il est né à Czeladz en Pologne le 21 août 1924 et émigre avec sa famille qui s’installe à St Léger sur Dheune où il suit sa scolarité. En 1942 il est embauché à l’Union minière de la Dheune où il travaillera jusqu’en 1946 après sa démobilisation…. (…)… Alfred s’engage début 1944, à 19ans dans le Maquis FTP appelé « Régiment Valmy » qui s’est glorieusement distingué lors de la libération de Montceau et d’Autun, au cours de violents et meurtriers combats auxquels il a participé….. (…)… après la libération de la Saône et Loire, il s’engage dans l’Armée Française au sein de la 1ère division des FFL…. (…) il est blessé le 1er décembre 1944 au cours des combats dits « de la cote 880 » dans le Haut Rhin, il est cité à l’Ordre de la Brigade avec attribution de la Croix de Guerre avec étoile de bronze. Il sera démobilisé le 1er mai 1944 et retrouvera son emploi à St Léger. En 1946 il est embauché aux Houillères du Bassin de Blanzy jusqu’à sa retraite en 1974. En 1949, il fondera une famille en épousant Micheline Billard. ….(…) … Ils s’installent à St Vallier, Chez L’Ecuyer et en 1962 à la cité Beauséjour à Sanvignes. Depuis l’an passé, Monsieur et Madame Lakota résident au Foyer Sainte Marie…. (…)… Alfred Lakota est aussi titulaire de la Croix du Combattant, de la Croix du Combattant volontaire 39-45, du titre de Reconnaissance de la Nation et de la Médaille militaire (1983). Pour ce parcours exemplaire, pour cette vie de labeur au service de son pays, pour sa conduite de Résistant à l’occupant nazi et de combattant, je vais avoir l’Honneur de remettre à Alfred Lakota les Insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur ».

 

 

Avant cette remise, Guy Boguet félicita à son tour le futur récipiendaire, « émigré qui donna son sang à la France…. par ce courage et votre travail, vous êtes un vrai Français »

 

 

Moment d’intense émotion que celui où André Quincy épingla la décoration sur sa poitrine !

 

 

Oui, c’est très ému que le Récipiendaire de cette Haute distinction remercia le Ministre de la Défense, Monsieur Jean Yves Le Drian, les personnalités présentes, les Directeur et Directeur Adjoint du Foyer et tout le personnel de l’établissement pour l’organisation de cette cérémonie qu’il « a souhaité familiale ……..Malheureusement, pour des raisons professionnelles tous n’ont pu être présents mais tous s’associent bien sûr à cette cérémonie ».

 

Tout se termina autour du verre de l’amitié.

 

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

legion st marie 17061513

 

 

legion st marie 17061514

 

 

legion st marie 1706152

 

 

legion st marie 1706153

 

 

legion st marie 1706154

 

 

legion st marie 1706155

 

 

legion st marie 1706156

 

 

legion st marie 1706157

 

 

legion st marie 1706158

 

 

legion st marie 1706159

 

 

legion st marie 17061510

 

 

legion st marie 17061511

 

 

legion st marie 17061512

 

 

 

 

 

legion st marie 17061515

 

 

legion st marie 17061516

 

 

legion st marie 17061517

 

 

legion st marie 17061518

 

 

legion st marie 17061519

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer