Autres journaux :


dimanche 28 juin 2015 à 06:22

Montceau-les-Mines

Claudius Sainsaine a reçu l'Insigne de Chevalier de La légion d'Honneur



 

 

Claudius Sainsaine a reçu

 

 

l’Insigne de Chevalier de La légion d’Honneur

 

 

C’est aux « Jardins de Médicis » où il est résident que Monsieur Claudius Sainsaine a reçu cette Haute distinction des mains du Colonel Joseph Garruchet, Président des Membres de la Légion d’Honneur Le Creusot – Montceau, en présence du Maire de la ville, Marie-Claude Jarrot, également Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur (Education Nationale), du Colonel Jean Mangematin des CVR, du Directeur des Jardins de Médicis, Pierre Jean Magnin et bien sûr des membres de sa famille.

 

 

Marie Claude Jarrot d’abord, Joseph Garruchet ensuite ont fait un long éloge de Claudius Sainsaine et rappelé le chemin héroïque qui lui vaut cette distinction méritée :

 

Claudius Sainsaine est né le 21 avril 1921 à Gourdon. Il a 18 ans lorsque les troupes allemandes entrent en France

 

 

– Le 23 juin 1939 il s’engage dans l’Armée pour 3 ans au 27ème puis au 131ème Régiment d’Infanterie.
– Début 40, son régiment, engagé dans le Nord est contraint de se replier.
– Le 5 juin 40, son Régiment embarque pour l’Angleterre, pour Douvres.
– 4 jours plus tard, il reprend la mer à Plimouth pour Brest et revient combattre à nouveau sur le sol français.
– Le 20 juin 40, Claudius Sainsaine est fait prisonnier à Evreux et interné au camp de Laval.
– Le 27 juin, il s’évade et rejoint la zone libre, il est affecté au 1er Régiment d’Infanterie.
– Il est successivement nommé caporal, caporal chef et sergent avant d’être libéré. Il a toujours servi avec fidélité et sincérité, il a reçu une citation à l’Ordre de la Division : « Soldat d’une rare énergie qui donna l’exemple à ses camarades ; dans un coup de main, volontaire, a pris une arme automatique faisant cesser le feu de celle-ci à la grenade ». Il est renvoyé dans ses foyers le 20 juin 1942.
– Il entre à la mine comme mineur de fond au puits des Baudras, il va très rapidement entrer en Résistance. Il devient Chef de Groupe au sein du mouvement ouvrier des mineurs de Blanzy au puits des Baudras. Il recrute une quinzaine de patriotes et diffuse 4 journaux clandestins dans son secteur.
– Le 7 juin 1944, alors qu’il fait partie des FFI, à la tête de ses hommes, il monte au maquis de Mont Saint Vincent. Puis, c’est le Maquis de la Grande Verrière où il participe à tous les combats de son unité jusqu’à la Libération d’Autun le 10 septembre 1944.
– Enfin, après la Libération, il est affecté au 1er Bataillon de marche de Saône et Loire.
Claudius est titulaire de la Croix du Combattant Volontaire de la Résistance et de la Croix de Guerre 39-40.
Revenu à la vie civile, il retourne à la mine, au fond, en 1945, il devient Chef de poste en 1950, puis Maître Mineur en 1972. Il prend sa retraite en 1972.. Il a été victime d’un grave accident et a reçu la Médaille d’Honneur du travail, en Vermeil, en Or et en Grande Médaille d’Or. Il a également travaillé dans un garage de 1973 à 1978.

 

Il réside aux Jardins de Médicis depuis 2014, après qu’il eut fait un rapide passage au Foyer Henri Malot.

 

Claudius Sainsaine s’est marié en 1942, son épouse est décédée en 2013, le couple a eu 2 enfants, Jean Claude et Gérard, Jean Claude était présent à la cérémonie avec sa famille, Gérard, atteint d’une longue maladie était absent. Ses fils lui ont donné 4 petits enfants, Eric, Robin, Adeline et Céline et 7 arrières petits enfants, Quentin, Nathan, Kyllian, Elliot, Tiffany, Blanche et Victor.

 

Joseph Garruchet, avant de lui remettre les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur, dans un grand moment d’émotion, lui déclara :

 

« Monsieur Claudius Sainsaine, vous avez lutté avec courage, énergie, détermination contre l’envahisseur de la France. Vous avez lutté de toutes vos forces au péril de votre vie pour que votre pays redevienne libre. Nous vous en sommes reconnaissants et c’est la raison pour laquelle, par Décret de Monsieur le Président de la République, le grade de Chevalier de la Légion d’Honneur vous a été attribué. Missionné par le Grand Checelier de l’Ordre de la Légion d’Honneur, je vais avoir l’Honneur et le plaisir de vous remettre cet Insigne au nom du Président de la République »

 

Quel grand moment d’émotion pour tous les participants et en particulier pour Claudius Sainsaine dont les yeux embués de larmes en disaient long sur les sentiments et les souvenirs qui devaient lui traverser l’esprit. Il se reprit vite et souriait aux gentilles facéties de ses arrières petites filles.

 

La Cérémonie se termina par le traditionnel verre de l’Amitié.

 

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

 

legion medicis 28061515

 

legion medicis 2806152

 

 

 

legion medicis 2806153

 

 

legion medicis 2806154

 

 

legion medicis 2806155

 

 

legion medicis 2806156

 

 

legion medicis 2806157

 

 

legion medicis 2806158

 

 

legion medicis 2806159

 

 

legion medicis 28061510

 

 

legion medicis 28061511

 

 

legion medicis 28061512

 

 

legion medicis 28061513

 

 

legion medicis 28061514

 

 

 

legion medicis 28061516

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer