Autres journaux :


lundi 28 septembre 2015 à 16:30

Le Moral des ménages en hausse

Il s’est amélioré de trois points depuis le mois d’août



 

C’est l’Insee qui le proclame haut et fort. Les français ont retrouvé le moral. Génial, non ?!?

 

Il y a un indice calculé par l’INSEE qui permet de quantifier l’état du moral des Français… enfin de ceux qui habitent le pays, du coup on parle de ménages.

 

Nous ne sommes pas encore au Bhoutan (pays du dragon tonnerre) avec son BNB, Bonheur National Brut. Ce dernier s’appuie sur 4 critères pour créer son indice : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable. L’INSEE n’utilise aucun concept philosophique du bouddhisme vajrayāna, non là nous sommes dans le concret, le dur, l’économique. Enfin, autant que l’on pourrait s’attendre de la part de l’INSEE, car dans la réalité il y a beaucoup de ressenti dans cette affaire.

 

En fait il s’agit d’interpréter les réponses 2.000 ménages à cinq questions de référence concernant leur situation financière personnelle, leur niveau de vie en France et les opportunités d’achat. Il y a beaucoup du doigt mouillé là-dedans. Car il s’agit d’opinions pas de calculs statistiques objectifs et incontestables. En effet l’INSEE calcule le solde entre les opinions positives et négatives et mesure son évolution mois après mois.

 

 

65 millions de français sont représentés par 2000 ménages et du coup on affirme les choses un peu comme dans les horribles cadeaux que faisaient les enfants revenant de colonie dans le jura, vous savez ce baromètre symbolisé par un chalet duquel la femme sortait s’il allait faire mauvais.

 

Au fait si le moral des ménages remonte c’est l’homme ou la femme qui sort sur la terrasse du chalet ?

 

 

En même temps ce n’est pas parce que nous ne voyons rien venir, seulement la route qui poudroie et le portemonnaie qui baille, qu’un bon indice n’est pas une bonne chose. Surtout que de l’autre côté du Rhin, vous savez la patrie de tout ce qui va bien, de tout ce qu’il faut faire et imiter, le moral des ménages est en berne.
Youpi, faites sauter le bouchon et péter les cahouettes.

 

 

Je ne sais pas vous mais ce ne sont pas les indices de l’INSEE qui va changer grand-chose aux menus pâtes, riz, patates de la majorité des français avec encore au minimum 8 millions de pauvres.

 

 

Alors vous avez le moral ?

 

Gilles Desnoix

 

 

gilles 2809152

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer