Autres journaux :


samedi 17 octobre 2015 à 05:14

120 ans de Syndicalisme CGT

Comité général des syndicats de Saône et Loire



 

De 8h30 à 13h00 la grande salle du syndicat CGT reçoit le Comité général des syndicats de Saône et Loire dans le cadre des 3 jours d’initiatives pour fêter les 120 ans de Syndicalisme CGT.

 

 

 

Et la salle est pleine à craquer. Il ne s’agit pas là d’une grand-messe mais d’écouter la base, de faire remonter les expériences de terrain et de partager autour du vécu syndical des différentes branches et unions du territoire départemental.

La salle a été décorée de manière à symboliser ces 120 ans. Il y a une réelle émotion qui se dégage. Le sens du décorum existe toujours.

 

 

 

Un esprit superficiel s’attendrait à ce que les slogans volent, que les mots d’ordre nationaux soient mis en avant. Bien sûr qu’il s’agit d’une réunion syndicale et que forcément ce qui s’y dit a forcément une coloration et une connotation spécifique.

Mais Là, c’est le terrain, le concret, le vécu quotidien qui s’exprime. Et les mots sont lourds des luttes, des souffrances, des espoirs et du désespoir. Pas de grandes envolées, les intervenants disent en mots simples des choses parfois terribles, décrivent des situations abracadabrantesques, des craintes difficilement surmontables, des cas désolants. Peur de la disparition des services publics, peur de la mise à mort du code du travail, aliénation accrue du fait du travail dominical, etc.

C’est la vie au travail que chacun prend en pleine figue à chaque intervention. Tout le monde peut s’exprimer et s’exprime dans cette enceinte studieuse où l’on écoute avec attention en prenant plein de notes.

 

 

 

Il s’agit de partager, de comparer, d’apprendre de l’expérience des autres et d’enrichir sa propre expérience.

 

 

Bien sûr tout un chacun peut interpréter ce qui est dit au travers de son propre filtre et trouver que les interventions sont de parti pris, qu’elles ne font pas la part des choses.

 

Chacun voit midi à sa porte.

 

En même temps, à l’écoute, on sent de la sincérité dans les propos, les interventions.

 

Certainement que si l’on se trouvait chez les partenaires sociaux d’en face cette éloquence serait combattue, retournée, critiquée.

 

 

A les voir agir et en discutant avec eux, il semble bien que ceux qui participent à ce Comité général y trouvent une justification à leurs engagements personnels et collectifs. Et puis le syndicalisme c’est un combat.

 

 

Après chacun juge sur le terrain dans sa vie quotidienne.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

cgt 1710155

 

 

cgt 1710152

 

 

cgt 1710153

 

 

cgt 1710154

 

 

 

cgt 1710156

 

cgt 1710157

 

cgt 1710158

 

 

cgt 1710159

 

 

cgt 17101510

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “120 ans de Syndicalisme CGT”

  1. titou dit :

    Bravo 120 ans a toujours dire non a tout le seul oui est « oui donne moi une carte du parti »mais aucune remise en compte sur les échecs de négociations avec les entreprises,toujours à critiquer mais jamais apporter quelque chose de constructif vous avez jamais dit « c’est à cause de nous que les négociations ont échouées « vous critiquer toujours les cadres,la maîtrise,des entreprises mais aujourd’hui les ouvriers attendent autre chose des syndicats.nous sommes en 2015 et à votre rythme il ne vous reste plus grand chose à attendre de « vos travailleurs ».