Autres journaux :



mercredi 11 novembre 2015 à 07:06

Musée de la maison d’école (Montceau)

Exposition « Défendre la Patrie, période 1914-1918 »



 

Montceau peut s’enorgueillir chaque jour de ce qui fait sa richesse, sa singularité et son passé glorieux. Parmi tous les sujets pouvant concourir à ce résultat il y a le Musée de la maison d’école.

 

Aujourd’hui l’exposition temporaire qu’il organise a obtenu le label centenaire 15/18 dans le cadre « les instits du centenaire ».

 

Patrick Pluchot, Président de l’association du Musée explique qu’il s’agit de la deuxième exposition que le musée organise dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.

 

L’an passé ce fut « Quand tu seras soldat ! Période 1870-1914. (400 visiteurs). On y traitait de la militarisation de l’école. Il faut remettre en perspective le « revanchisme » et la volonté ancrée dans la fibre patriotique de récupérer l’alsace et la lorraine.

 

Vous savez comme disait Léon Gambetta « y penser toujours en parler jamais » ou la chanson de Gaston Villemer, Henri Nazet et Ben Tayoux, écrite en 1871 « Vous n’aurez-pas l’Alsace et la Lorraine »

 

 

France à bientôt ! Car la sainte espérance
Emplit nos cœurs en te disant : adieu.
En attendant l’heure de la délivrance,

 

Cette année Patrick Pluchot et son équipe récidive avec « Défendre la Patrie 1914-1918 »  Le projet a été initié par l’amicale des Anciens élèves de l’EN de Mâcon sous couvert, encore cette fois, de la ville de Gueugnon. Là il espère faire au moins 800 visiteurs avec les scolaires.

 

 

Avant de se lancer dans son discours le Président demande à Gisèle Boutet de la mère en Gueule de lire (en fait elle va vivre le texte) un texte d’Emile Zola « Une ambulance après la bataille ». Il s’agit d’un extrait très descriptif et très sanguinolent, repris pour une dictée dans le cahier d’une élève de l’école de l’Est du Creusot. Après cette interprétation de haut vol décrivant un spectacle d’apocalypse Patrick Pluchot explique que cette dictée résume toute l’horreur de la guerre, même si Zola parlait de la guerre de 70.

 

 

Mais cette dictée illustre le thème de l’exposition, elle montre le sort que subirent les 138 instituteurs et normaliens morts pour la France auxquels l’expo rend Hommage. Et parmi ces 138 se trouve le Sergent Paul Constant Moutardier né à Montceau au Rouvrat.

 

Il a été incorporé en 1915 et est mort en juin 1918. Un neveu a fourni beaucoup de documents dont une partie sert pour l’exposition et a servi pour la brochure en vente au Musée et qui accompagne cette exposition.

Tout le Musée c’est transformé pour cette exposition, c’est passionnant et recouvre un travail monstre pour arriver à ce point de perfection.

 

Les visiteurs présents pour l’inauguration ne s’y trompent pas.

 

 

Mme le Maire Marie Claude Jarrot est représentée par Jocelyne Buchalik accompagnée de Gérard Gronfier, de Marie Thérèse Frizot que le Président Pluchot remercie pour la « forte » subvention allouée au Musée.

 

 

Pour Saint Vallier, alors que son Maire est excusé, ce sont Daniel Meunier et Christophe Dumont qui sont présents. Et Jean Louis Savetier représente la ville de Blanzy comme Claudius Michel celle de Perrecy les Forges.

 

Le Président Pluchot remercie Fabien BEN, Inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’éducation nationale (DA-SEN) de Saône-et-Loire, Patrice Basset, nouvel inspecteur de l’Éducation nationale (IEN) de la circonscription.
Puis il remercie ses partenaires : l’amicale des anciens et des anciennes élèves de l’EN et de l’UIFM, le Cercle Jean Laville de Gueugnon, les Archives départementales, la Mère en Gueule, l’AMOPA71, aux DDEN.

 

D’ailleurs dans la salle se trouvent le Président des DDEN M. Desbrosses et André Gillot DDEN et membre de l’association « Apprendre ».

 

 

Il n’oublie pas de remercier aussi toutes les communes du bassin minier, la Communauté urbaine et en particulier son Président David Marti qui n’a pu être là.

 

 

Fabien BEN, Inspecteur d’académie, félicite le Président Pluchot et toute son équipe, se dit impressionné par le travail fourni et le résultat offert aux visiteurs. Il ne dit que deux mots : Merci et bravo, pour le travail gigantesque accompli. Il reviendra le 19 novembre avec tous ses Inspecteurs.

 

 

Madame Buchalik salue les enseignants et précise que, pour elle, leur présence prouve que le travail de mémoire est toujours vivant.

 

 

Elle présente le travail de Mme Valabrègue présidente du comité de jumelage avec Geislingen. Elle est en train de travailler un projet avec ses amis allemands sur la bataille de Verdun pour les jeunes des deux pays.

 

 

Cette exposition est extrêmement intéressante, palpitante, truffée de trésors inestimables. Pour le public qui s’intéresse autant aux histoires particulières des héros anonymes qu’aux grands faits de guerre c’est l’exposition qu’il faut absolument visiter.

 

Il a les objets, les mises en situation, les fiches de reconnaissance de corps ; C’est l’école à l’épreuve de la vie et de la guerre, c’est comment la société à impliqué l’école dans la guerre, comment l’ensemble de la société c’est militarisée. Il s’agissait d’une cause sacrée pour laquelle les élèves étaient eux aussi « mobilisés »

 

Et puis tous ceux qui font vivre ce musée, font visiter cette exposition temporaire passionnante, sont des gens qui valent à eux seuls le déplacement.

 

 

Attention ! Ce 11 novembre de 14 à 14 heures, ouverture exceptionnelle du musée. Alors plutôt que de somnoler devant le petit écran, même plat, venez-vous passionner, vous n’aurez pas perdu votre temps. Ça vaut le déplacement

 

 

Gilles Desnoix

 

 

musee ecole 11111515

 

musee ecole 1111152

 

 

musee ecole 1111153

 

 

musee ecole 1111154

 

 

musee ecole 1111155

 

 

musee ecole 1111156

 

 

musee ecole 1111157

 

 

musee ecole 1111158

 

 

musee ecole 1111159

 

 

musee ecole 11111510

 

 

musee ecole 11111511

 

 

musee ecole 11111512

 

 


musee ecole 11111514

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer