Autres journaux :



samedi 21 novembre 2015 à 07:09

3ème réunion des chantiers d’espoir, collectif du bassin Montcellien

Notre société va-t-elle dans le mur ?



Salle Merzet, ce soir pluvieux du vendredi 20 novembre, les gens arrivent à l’heure pour s’installer autour de la table. Citoyens, représentants d’associations locales caritatives et sociales, militants de terrain sont venus à l’invitation du collectif Montcellien des chantiers d’espoir.

 

 

A 18h15 ils approchent la trentaine.

 

 

Mais pour quoi faire ? Qu’est-ce que les chantiers d’espoir ?

 

 

 

Pour quoi faire ? Pour dépasser la résignation ambiante, échanger, réfléchir ensemble au devenir de la société, aux réactions (propositions et moyens) à mettre en place pour faire émerger une alternative.

 

Vaste programme comme dirait l’autre.

 

 

C’est en fait une instance informelle d’expression et de réflexion commune. Ceux qui sont là, qui ont bravé les éléments, ont tous un parcours de militant de terrain au service des autres. Ils sont pragmatiques, ce ne sont pas de doux rêveurs, mais leur expérience a besoin d’être partagée, et ils ont l’habitude de confronter leur point de vue. Et ils sont rompus au débat. A côté d’eux certaines personnes sont peut-être moins aguerries et viennent là attirées par le désir d’être moins seules à penser dans leur coin, ou parce que le thème leur parle vraiment.

 

 

Comment sont-ils venus là ? Sur invitation écrite, verbale ou internet chantierdespoir71@gmail.com.

 

 

C’est l’effet boule de neige qui doit solidifier un public.

 

 

C’est la 3ème réunion.

 

La première a eu lieu le 1er juin sur le thème « institutions, constitution, régime présidentiel nous mènent à l’impasse.
La seconde s’est tenue le 2 octobre sur le thème comment créer les conditions d’une alternative.

 

La troisième qui se tient aujourd’hui a pour sujet : « notre société va-t-elle dans le mur ? Quel avenir pour nos enfants et petits-enfants »

 

 

C’est Gérard Foucherot qui anime la réunion en attendant que Jean Pierre Meneghel, le responsable du collectif retenu à l’extérieur, arrive. Chacun prend la parole pour construire un débat sur des sujets qui touchent tout le monde, et surtout à l’heure actuelle.
Il y a peu de lieu de débat, les chantiers d’espoir en sont un.

 

 

Les chantiers d’espoir c’est d’abord un appel : http://chantiersdespoir.fr/, puis une idée. En dehors des périodes de campagne électorale revenir au terrain, retisser du lien social, participer à la politique autrement en aboutissant à une coopérative politique par exemple.

 

C’est ce qu’il est convenu d’appeler un mouvement citoyen.

 

Pour en savoir plus
https://www.facebook.com/chantiersdespoir/
http://www.humanite.fr/des-chantiers-despoir-pour-retisser-le-lien-politique-571483 https://www.ensemble-fdg.org/content/chantiers-despoir-comment-marche
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/220115/chantiers-d-espoir
http://www.regards.fr/web/article/les-chantiers-d-espoir-une-page

Gilles Desnoix

 

 

chantier espoir 2111153

 

chantier espoir 2111152

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer