Autres journaux :


dimanche 20 décembre 2015 à 16:47

Le Dojo en fête… de noël (Montceau)

La nouvelle mascotte du tatami



 

Gabriel Piejak, de sa voix de stentor mène un entrainement ludique mêlant toutes les catégories de licenciés, du débutant à la ceinture noire. C’est le prologue d’une soirée qui va être complète et intense.

 

 

Au menu : entrainement ludique, nous y sommes, puis présentation de la mascotte du club. Ça c’est une nouveauté, et pas n’importe laquelle, le personnage totémique est le renard. Et bon, un renard de 1,80m c’est autre chose. D’ailleurs il y a un petit qui en a peur, il pleure et heureusement Valérie Lauret le console. Il est vrai que le renard danse le Gangnam Style et qu’un véritable esthète peut s’en émouvoir. Il y a encore de l’espoir pour la jeunesse.

 

 

Le premier émoi passé, la suite est en rouge et blanc…mais si vous savez un vieil arthritique dont le coiffeur et le barbier sont à la retraite et qui déambule avec une hotte sur le dos, vous savez le copain de cerfs-volants, enfin de rennes aériens. Vous voyez ? C’est bien, donc celui-là va bientôt rentrer à l’appel des gosses. Et pour finir, avant les photos de groupe et d’enfants avec le père Noël et la mascotte, il y aura une présentation de deux jeunes qui ont participé samedi 12 décembre au Championnat de France Seniors 2ème division à Agen. Un troisième Victor est étudiant à Aix en Provence et n’a pu être là ce soir.

 

 

Bon tout le monde à genou sur le tatami, on salue et hop on recommence par le début.

 

 

L’entrainement ludique est terminé et le renard en kimono rentre pour faire son show. Il met la panique dans l’assemblée de jeunes sur le tatami, le chahut est à son comble et il faut la poigne et le charisme de Gabriel Piejak pour rétablir l’ordre et expliquer que la mascotte n’a pas encore de nom et qu’un concours est lancé auprès des licenciés. Chacun pourra soumettre une suggestion et si elle est retenue il y aura un cadeau.

 

« Quoi, quoi ? » crient des petites voix dans l’alignement des gamins à genoux sur la bande rouge du tatami. « Ça dépendra de l’âge. » Dont acte.

 

Et alors que tout est relativement calme voilà-t-il pas que Gabriel les encourage à appeler le père Noël… comment vous dire…une cour d’école de 10 000 élèves en pleine bourre, ou une apparition de Mickael Jackson, dans un internat, les tympans saignent.

 

En même temps le vieux qui a parcouru dans l’azur glacé des milliers de kilomètres derrière ses ruminants est un peu sourdingue, donc on monte encore le son, du genre une envolée de milliers de fous de Bassan sur l’île de Bass.
La porte s’entrouvre, une barbe et une chevelure hirsute sous un bonnet rouge apparaît. Même avec un troisième appareil auditif à 1 € vous n’entendez plus rien (en même temps faut avoir 3 oreilles). Je vous la fait courte, il entre et c’est la ruée. Ce n’est pas encore la distribution des friandises mais déjà des gamins partent avec des sachets. Tout s’organise et le père Noël peut enfin distribuer tranquille.

 

Pendant ce temps le Président Christophe TICHY, toujours aussi modeste présente les deux jeunes judokas du club mis en valeur lors des Championnats de France Seniors 2ème division à Agen.

 

 

Laureen a réalisé une très belle compétition où elle se classe 5ème après avoir reporté 4 combats par ippon pour 2 défaites. Une super performance Arnaud et Victor eux ont fait honneur au club en étant qualifiés pour les championnats mais n’ont pu se défaire d’un tableau de 40 combattants et terminent non classés, mais fallait quand même être là. Enfin, la fille a quand même brillé…

 

 

Photos des jeunes mis en valeur, photo de tout le club, avec la mascotte sans nom et le père Noël., discours bref du Président qui se dit heureux d’être là, fier d’eux. Le discours est bref mais il vient du cœur, alors c’est émouvant et drôle à la fois. Et surtout applaudi.

 

 

Un seul regret c’est que ce dojo soit aussi étroit autour du tatami et que le public soit littéralement collé en rang d’oignon contre le mur, sur le palier et dans la petite salle à côté. Dans les spectateurs nous apercevons Catherine Mathos.

 

 

Belle soirée, certains vont bien dormir.

 

 

Gilles Desnoix

 

judo 2012152

 

 

judo 2012153

 

 

judo 2012154

 

judo 2012155

 

 

judo 2012156

 

 

 

judo 2012157

 

 

judo 2012158

 

 

judo 2012159

 

 

judo 20121510

 

 

judo 20121511

 

 

judo 20121512

 

 

judo 20121513

 

 

judo 20121514

 

 

judo 20121515

 

 

judo 20121516

 

judo 20121517

 

 

judo 20121518

 

 

judo 20121519

 

 

judo 20121520

 

 

judo 20121521

 

 

judo 20121522

 

 

judo 1912152

 

 

judo 1912153

 

 

judo 19121574

 

 

judo 19121575

 

 

judo 19121576

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer