Autres journaux :



samedi 9 janvier 2016 à 16:31

Ce samedi : grève à Confo. Montceau…

... un accueil différent pour les clients !



 

 

Une douzaine de salariés avec des panneaux pendus au cou distribuent des tracts aux clients qui arrivent. Tout ce passe bien, les gens sont assez réceptifs, on entend des « bon courage ». Un des grévistes ajoute « dame nature est avec nous, regardez, il y a du soleil ». Pourquoi ce mouvement ? Quand a-t-il été décidé ? Par qui ?

 

 

C’est, nous dit le représentant du personnel Aurélien Genevois, une sorte de ras le bol face à une absence de dialogue et parce que depuis des années nous voyons baisser nos avantages sans rien avoir en contrepartie.

 

Même si les mots sont musclés dans la bouche de certains membres du personnel qui l’accompagne, Aurélien Genevois explique qu’ils agissent avec calme, que leur attitude est pacifique. « Nous pouvons comprendre certaines choses, mêmes les contraintes auxquelles la direction est soumise, mais en l’absence de dialogue nous n’arriverons pas à trouver des solutions ensemble »

 

 

Ce qui a fait déborder le vase c’est la goutte du lundi matin. Depuis la création du magasin les salariés ont toujours disposé de la fermeture du lundi matin. Pour des raisons de rentabilité, apparemment, ou d’augmentation des marges, c’est selon… il a été décidé d’ouvrir le lundi matin.

 

Un des arguments de la Direction, il y a une clientèle du lundi matin cequi explique que les salariés aient donc une matinée de repos compensatrice. Et dans ces temps de marasme et de dure concurrence il semble que l’on ne puisse se permettre d’ignorer voire de perdre une partie de la clientèle. Et puis la direction aurait présenté ce changement comme la moins pire des solutions.

 

Nous ne faisons que rapporter les dires des grévistes.

 

 

Cela ne semble pas convaincre les salariés qui eux voient qu’un de leurs acquis depuis 15 ans va disparaître. Comme, disent-ils, l’intéressement et la participation qui ont eux aussi disparu depuis 2008 et 2011 malgré que le groupe Conforama déclare une marge opérationnelle de 5%. Elle est prévue à 7% en 2017.

 

Le chiffre d’affaire a progressé lui de 15%. Les salariés ont donc l’impression vive de devoir toujours faire plus en étant évincés des fruits de leur travail. Ça c’est pour le « pourquoi ».

 

 

A midi moins 10 la direction a été prévenue du mouvement de cet après-midi. Bien sûr il n’y a pas de préavis à respecter mais ça paraît court quand même. Le représentant du personnel nous répond que s’il y avait eu un dialogue, si les salariés avaient été entendus, il n’y aurait pas eu à faire grève parce que la discussion se serait ouverte afin de trouver des solutions autour de concessions communes. Voilà pour le « quand ».

 

 

Alors ça doit être tendu comme ambiance à l’intérieur ? Non, pas encore, mais bien sûr s’il n’y a pas moyen d’ouvrir de vraies discussions et de nouer un réel dialogue cela risque de tendre vraiment les relations. Une pétition a circulé et recueilli 22 signatures favorables sur 30 salariés. Donc 73,33% des salariés sont contre le fait que la direction locale ait changé les horaires de travail. En effet, chaque salarié avait droit à une matinée de repos chaque semaine mais avec les changements d’heures d’ouverture depuis le début de l’année :  10 heures au lieu de 9 h 30, il n’y ont plus droit. Si les employés gagnent  une demi-heure par jour de travail, ils estiment  perdre en qualité de vie personnelle avec cette matinée en moins.

 

Pour eux moins par moins ça fait plus… plus de contraintes et pas plus d’argent à la fin du mois.

 

 

En même temps il n’y aurait pas grève si tout allait bien. Les salariés disent et redisent qu’ils ne sont pas en grève contre leur établissement mais pour qu’enfin ils soient entendus. « On nous écoute, pas de problème, mais on ne nous entend pas, c’est le problème. Nous voulons du dialogue et pas seulement l’énuméré des consignes financières du groupe ».

 

 

Et si à la fin de cet après-midi de grève la situation ne bouge pas, que faites-vous ?

 

« Nous devons nous concerter de nouveau pour décider les suites à donner et pour décider si nous reproduirons des moments de grève dans les semaines ou mois à venir. Ce qui est certain c’est que si la situation ne se décante pas les relations vont se tendre avec la direction et au sein des services. Sachant qu’aujourd’hui tous sont représentés dans cette grève et que 22 salariés sur 30 sont dans le mouvement. Il y a une vraie homogénéité et une bonne entente entre les salariés et les services. »

 

Ils semblent très décidés.

Robert Wattebled, le secrétaire général de l’union locale de la CGT est présent pour soutenir les salariés en grève de Conforama. Il nous indique qu’il s’agit là de la défense d’un droit acquis face à une politique financière du toujours plus pour les actionnaires et du toujours moins pour les salariés.

 

 

Et les clients défilent, prennent les tracts et entrent faire leurs achats. Dedans les quelques non-grévistes et des intérimaires doivent faire face à une bonne fréquentation en ce premier jour de solde. Ceux qui ressortent avec les bras chargés ou qui se rendent au dépôt ne paraissent ni excédés, ni déçus.

 

 

A suivre…

 

 

Gilles Desnoix

 

confo 09 01 16

 

 

confo 09 01 161

 

 

confo 09 01 162

 

 

confo 09 01 163

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




10 commentaires sur “Ce samedi : grève à Confo. Montceau…”

  1. beauregard dit :

    Encore un commerce qui profite de leur personnel !

    • Daniel Z dit :

      Regrettable, Beauregard, que ce genre de situation résulte d’un refus de dialogue, si les infos publiées sont vraies.

      Pouvons nous dépasser le simple cadre local ?
      Qu’est ce qu’un salarié sinon une personne qui se met corps et esprit à la disposition d’un employeur pour « gagner son pain quotidien ».
      Qu’est ce qu’un employeur ; n’est ce pas une entité qui est en capacité d’exploiter les opportunités qui se présentent, ceci incluant les personnels qui se mettent à son service ?

      En se mettant à la disposition d’un employeur, chacun d’entre nous accepte de se faire exploiter…. dans les limites de ce que permet la législation.

      Et hélas, grâce à la société que nous avons voulue…et reconduite :

      http://www.force-ouvriere.fr/conforama-annonce-la-fermeture-des-8-magasins-confo-deco-en

      Amitiés

  2. marius8 dit :

    Enfin une lueur d’espoir ! Des salariés qui refusent d’être considéré comme des pions une belle leçon de courage connaissant les méthodes d’…. de la société qui les emplois, et un grand pied-de-nez à tous ceux qui explique que le bien-être c’est le travail le dimanche, la diminution des salaires et l’augmentation du temps de travail bravo jeunes gens et merci

  3. loupblanc dit :

    il y aurait une clientèle potentielle le lundi matin ……..
    montceau une des villes les plus pauvres
    remarquez si vous ouvrez 24 h sur 24 h il y aura certainement une clientèle potentielle même la nuit , mdr
    merci la droite et la gauche pour la destruction totale et légale du code du travail et des acquis , mais les français votent toujours pour les mêmes qui votent les lois , alors ne vous plaignez pas

    • Daniel Z dit :

      Seriez vous, Loupblanc, en phase de radicalisation ?

      Sauver les acquis , n’est ce pas une utopie ?
      Nombre de ces fameux acquis ne seraient ils pas l’expression d’une ignominie sans nom ?

      Manifestation à Chalon (j’y étais) : tous ensembles, tous ensembles..
      Sauf que cote à cote se trouvaient des salariées Gerbe, qui ne pourraient pas faire leur temps et auraient des retraites au seuil de pauvreté et des salariés des mines, qui partiraient très tôt et avec leurs acquis.

      http://www.ifrap.org/retraite/comment-mesurer-lequite-entre-regimes-de-retraite

      Ni la droite ni la gauche ne pourrons empêcher l’effondrement de ces acquis.

      Bien sûr, le pouvoir politique va nous mentir et va « lâcher du lest »…moyennant des emprunts
      «  »À la fin du troisième trimestre 2015, la dette publique s’établit à 96,9 % du PIB » »
      Bien sûr, comme pour le chômage, des « indices » nous présenterons les chiffres sous un aspect politiquement correct….

      Montceau s’est développé grâce à une richesse potentielle dormant dans son sous sol et que des entrepreneurs ont exploitée
      La France s’est développée grâce au pillage des ressources naturelles accessible chez nous…et dans d’autres pays.

      Les « acquis » étaient alors finançables, avec pour certains la distribution honteusement déséquilibrés par rapport à notre devise « Égalité ».
      Nous faisions partie des rares pays industrialisés ..et colonisateurs.

      Aujourd’hui, existe t’ il des filons non exploités et le consommateur français est il prêt à sacrifier son pouvoir d’achat sur l’autel des coûts de la production nationale ?

      L’avenir et le maintien de « nos avantages »
      « L’humanité vit désormais au-dessus de ses moyens. En moins de huit mois, elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an. » »
      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/08/13/a-partir-de-ce-soir-la-terre-vit-sur-ses-reserves_4722826_3244.html#FP6duyI7wwpCl9fC.99

      Faut il entretenir l’illusion ?

      Amitiés

  4. petitefleur dit :

    Que vient faire la C.G.T ici ? Il n’y a vu les photos aucunes étiquettes syndicales? Mr wattebled est il en recherche de nouveaux syndiqués ? Plus sérieusement, bon courage à tous et le dialogue est important!
    J’espère que votre direction est assez intelligente pour renouer le dialogue avec vous, Des grévistes devant une enseigne n’est pas une bonne image pour celle ci!

  5. seniors.ga@laposte.net dit :

    bonjour,toutes la familles est tout à fait d’accord avec vous ne lâcher rien.
    Mercredi matin nous avions des achats à faire sur Montceau- les mines et en même temps à cette surface qui ouvre à 9 h 30,nous sommes très fâchée, pas ouvert , ouverture à 10 heures et la nous avons constater des clients qui partaient; d’ailleurs nous avons fait la même chose, ont à fait les achat ailleurs. nous sommes client depuis de nombreuses années.ci encore on avait été averti et de plus le site et les autres qui informe sur les horaires d’ouvertures avait été mise à jour. Drôle d’image pour une nouvelle année.

  6. macgawer dit :

    Comment vous calculer vos 60 heures d’ouverture semaine. Suivant les horaires affiché sur l’entrée cela et bien inférieur. Moi je fait 70 heures semaine et alors!

  7. casusbelli dit :

    Un directeur de magasin ,des cadres et une Entreprise qui ne pense qu’au chiffre et à leurs carrières en méprisant leurs salariés et leurs acquis….. Voila le résultat !!!
    Moi c’est décidé je boycotte ce magasin avec grand plaisir