Autres journaux :


mercredi 3 février 2016 à 06:17

Les équipes de l’OT Le Creusot/Montceau au Musée Aillot

Des Pros sur le terrain pour mieux connaître l’offre



Le monde est un grand village dans lequel on communique partout, tout le temps, n’importe quand pour y parler de tout, de rien, voire même d’autres choses, de la route, du bon vieux temps, des gros bahuts d’autrefois, de tout ça et du monde en général.

 

 

Un grand village où grâce à Skype on se parle, on se voit, mais on ne se rencontre jamais. Ce village global a maintenant un lieu de rencontre non virtuelle, le Baraillot au musée Aillot. Tous les vendredis soirs du 1er mai à fin octobre dès 18h30, les 1er et 3èmes dimanches de chaque mois de de 14h00 à 18h30 du 1er mai à fin septembre.

La galerie se visite aux mêmes horaires. Mais des visites peuvent être organisées pour les groupes à partir de 10 personnes sur réservation en dehors des jours et horaires d’ouverture.

 

 

Le musée Aillot c’est riche en histoire, riche en trésors, ça mérite véritablement le déplacement et pas uniquement au nom de la nostalgie, de la passion du « gros cul », de « l’aquarium » (bus), des étapes où l’on se faisait un gastro-liquide chez Lucette ou chez Marcel (boire un verre ou se restaurer).

 

Ici au Baraillot, outre l’ambiance, il y a l’humanité, le contact humain. Ça rappelle le temps des guinguettes, le temps de l’insouciance, les trente glorieuses, c’est comme un bain de jouvence.

 

 

Aujourd’hui ce sont les équipes de l’Office de tourisme du Creusot et de Montceau qui viennent se replonger dans l’ambiance et voir avec l’équipe du musée Céline Demonfaucon et François Gambut comment mettre en valeur cette destination dans l’offre proposée aux touristes et aux habitants.

 

 

Pour l’instant chez Aillot c’est l’hivernage alors les membres de l’association (ils sont 40 dont 11 fondateurs plus des bénévoles et des donateurs) travaillent à l’installation des nouvelles animations. En plus, l’arrière-petit-fils de Monsieur Aillot à fait don des archives (docs, plans, photos, modèles) depuis la création de l’entreprise, faut travailler aussi sur ça.

 

 

Le Musée Aillot ce n’est pas qu’un musée, c’est un lieu de mémoire : un fonds d’archives, une banque de données sont en train de se constituer avec la mise en œuvre de nouveaux locaux non occupés encore et le scannage des milliers de documents qui seront mis en lignes pour les chercheurs.

 

 

Un lieu de mémoire parce qu’un réseau des anciens salariés est en train de se mettre en place grâce à l’un d’entre eux.

 

 

Un lieu de mémoire puisque grâce à un spécialiste des émissions de radio, un travail de recueil audio de témoignages auprès des anciens salariés et autres est en cours, ainsi une bibliothèque sonore se constitue, elle sera aussi consultable.

 

 

En fait la création de Céline Demonfaucon et François Gambut, qui va évoluer dans le temps et prendre de l’ampleur, a pour thème la route, son monde, son peuple, son patrimoine industriel et tous les témoignages humains qui en découlent. C’est passionnant, fait par des passionnés. Voilà bien un équipement, une activité pour toutes les bourses, pour tous âges et en plus c’est très ludique. Rendez-vous compte vous pouvez monter dans chaque véhicule, vous mettre au volant, vous prendre pour Carey Loftin au volant de son Peterbilt dans « Duel » le film de Spielberg. Vous vous rappelez le gars dont on ne voyait que le bras ou les santiags et qui poursuivait la voiture Dennis Weaver de (David Mann dans le film).

 

 

Et puis en dehors d’être le panthéon des charrettes, le Musée Aillot organise des « brèves rencontres gourmandes »

 

Cf. http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/289951-patrimoine-de-montceau-les-mines.html

 

De plus des entreprises, des associations, les chambres consulaires utilisent aussi le Baraillot pour des réunions de travail, de présentation.

 

 

Il peut être envisagé de grouper des visites sur Montceau en y incluant l’usine… c’est à voir…

 

 

En attendant cette équipe visite à nouveau les lieux dans une ambiance très conviviale. Il n’y a qu’un seul garçon pour 6 filles, mais tout le monde est très intéressé. Ce sont des professionnels et ce qui retient leur attention en dehors de ce qui est présenté c’est l’intérêt touristique et patrimonial que cela peut avoir dans le cadre d’un programme et d’un guide. Ce sont des professionnels alors même s’ils apprécient la visite comme tout un chacun ils ont des préoccupations particulières propres à leur expertise et à leur domaine de compétence.

 

 

Dans ce Montceau si désert le dimanche un havre vous est proposé, ne le boudez pas. Le vendredi soir venez découvrir un endroit de rencontres et de partage. En plus vous faites un bon geste parce que vous aiderez une association à développer son ambitieux projet.

 

Pour en savoir plus : http://usineaillot.canalblog.com/

 

Espérons que cette visite apporte aux deux parties pour offrir un plus aux habitants du bassin minier et aux touristes.

 

 

Donc notez sur vos tablettes Musée Aillot, 27, rue des Prés. Et pour les CE, les entreprises, les associations, les groupes le n° de l’association 06.84.54.69.23

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

ot visite 0202162

 

 

ot visite 0202163

 

 

ot visite 0202164

 

 

ot visite 0202165

 

 

ot visite 0202166

 

 

ot visite 0202167

 

 

ot visite 0202168

 

 

ot visite 0202169

 

 

ot visite 02021610

 

 

ot visite 02021611

 

 

ot visite 02021612

 

 

ot visite 02021613

 

 

ot visite 02021614

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer