Autres journaux :


dimanche 24 avril 2016 à 05:27

La CGT mobilise pour le 28 avril, ses militants tractent sur les passerelles

Fidèles au poste et insoucieux du temps, ils sont sur le pont (Et ce n’est pas qu’une image)



Ils ont le combat chevillé au corps et ils ont mis des vêtements de pluie. Les militants de la CGT (garçons et filles) sont présents sur les deux passerelles menant au marché du samedi matin.

 

 

Ils distribuent un tract vert (espoir ?) qui dit tout dans son titre : « Projet de Loi Travail : le 28 avril 2016 le retrait c’est maintenant ». Ou comment retourner une promesse de campagne présidentielle pas tenue ?

 

 

Pour appuyer là où ça fait mal, le tract insiste « Les paradis fiscaux pour la France d’en Haut et la régression sociale pour la France d’en bas : ça suffit »

 

 

Il précise en passant que « 70% de la population française ne veut pas de ce projet de loi »

 

 

Donc conclusion logique du tract : tout le monde dans la rue le 28 avril à 15h00 devant la Mairie de Montceau.

 

 

Contrairement à ce samedi 23, la météo ne prévoit pas de pluie le 28 avril… enfin pour l’instant. Tout le monde connait le dicton : «  petite pluie abat grand vent »

 

 

Quoiqu’il en soit ils sont courageux…mais trempés !

 

 

 

Tractage pluvieux, tractage heureux ?

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

cgt 2404162

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “La CGT mobilise pour le 28 avril, ses militants tractent sur les passerelles”

  1. sillabruno dit :

    Malgré les affirmations du gouvernement, le projet de loi El Khomri n’a pas changé. Toutes les mesures envisagées visent à précariser toujours plus, flexibiliser toujours davantage les salariés pour faire baisser le « coût » du travail, afin de faire grossir les profits financiers, les dividendes versés aux actionnaires et les rémunérations des PDG. N’oublions pas que le coût total du capital, en additionnant tous ces coûts directes et indirectes, est d’environ 620 milliards d’euros par an. A chacune et à chacun d’apporter sa contribution en participant au rassemblement devant la Mairie de Montceau-les-Mines le jeudi 28 avril à 15h pour exiger le retrait du projet de loi qui vise à démolir le code du travail.