Autres journaux :



mardi 24 mai 2016 à 09:25

« Coup de gueule »…

D'une bénévole de Pattes de Velours



Un message reçu ce matin et qui fait suite aux nombreuses plaintes (légitimes) de propréiataires de félins domestiques :

« Il existe sur Montceau-Les-Mines depuis 2010 une association¬†loi 1901 s’appelant (Pattes de Velours) , association cr√©√© par une amoureuse des ani-¬†maux et qui a cherch√© √† soulager la mis√®re des f√©lins. Nous nous occupons des communes du bassin minier.

 

Cela a demand√© la mise en place d’un bureau pour l’admini-¬†tratif, d’un local pour soigner les chats malades, d’achats de nourriture, d’organiser des¬†r√©unions public, de r√©unir des adh√©rents et des b√©n√©voles.

 

 

Le but de l’association est de r√©duire la prolif√©ration par la st√©rilisation et la castration des chats errants. C’est-√†-dire des laiss√©s pour compte, des aban-¬†donn√©s dont la m√®re est mise dehors sans √™tre st√©rilis√©e. Cela donne des chatons qui ¬†naissent dans la nature et qui √† 4 ou 5 mois sont malades et cherchent √† manger.

 

 

Ceci pour arriver √† dire qu’il faut aider cette association par quelques b√©n√©voles pour nous aider car nous n’en pouvons plus. Il faudrait que nous soyons¬†deux b√©n√©voles par communes. Il suffit d’une heure ou deux de temps en temps. Et¬†venons- en aux tortures inflig√©s aux chats, nous sommes confront√©es √† ces vilains actes,¬†aux disparitions de ceux qui nous attendent pour manger un peu (il faut bien ,car pour¬†les faires op√©rer et identifier, les pi√®ges pattes de velours contiennent de la nourriture).

 

 

Pour nous aussi les disparitions sont douloureuses. Mais nous¬†continuons √† faire op√©rer, √† faire soigner par des v√©t√©rinaires tr√®s d√©vou√©s que nous¬†remercions. Nous arrivons aussi √† en placer en choisissant les ma√ģtres.

 

 

Il y a en sa√īne-et-loire,10 villes et communes qui ont r√©pondu¬†√† la proposition de 30 Millions d’Amis d’avril 2014 (oui √† la st√©rilisation non √† l’eu-¬†thanasie) la Fondation propose aux mairies 80 ‚ā¨ pour la st√©rilisation et 60‚ā¨ pour la¬†castration, identification comprise.

 

 

En ce qui concerne la torture impos√©e au chat R√©glisse,¬†c’est tellement horrible que j’en ai honte pour celui ou celle qui a commis ce meurtre.

 

 

Comme le disait en janvier 2016 dans une √©mission sur france¬†inter le merveilleux scientifique Andr√© Brahic les jeunes ne s’en sortirons qu’avec la¬†science, l’√©ducation, la culture.

 

 

Cette torture impos√©e √† ce chat sent l’acte d’un pauvre type, mais¬†dangeureux. Il faut absolument d√©poser une plainte au Commissariat, ensuite envoyer¬†copie du d√©p√īt de plainte et copie de l’attestation du v√©t√©rinaire qui a vu l’animal √† la¬†Fondation Brigitte Bardot. 28, rue Vineuse ‚Äď 75116 ‚Äď Paris. La fondation poussera.

 

 

L’article 515-14 du Code Civil condamne la maltraitance. Et¬†l’article 521-1 du Code P√©nal dit que celui qui commet un acte de cruaut√© envers un¬†animal domestique, ou apprivois√©, ou tenu en captivit√©, est puni de deux ans d’em-¬†prisonnement et de 30 000 euros d’amende.

 

 

Mais il faut bouger, tous les jours il y a des f√©lins qui disparais-¬†sent, il faut que les propri√©taires qui ont eu un chat empoisonn√© ‚Äď pris dans un pi√®ge –¬†bless√© fassent passer une p√©tition, nous animaux valent bien la peine que l’on se manifeste¬†pour eux. »

 

 

illustration annoces 03 04 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “« Coup de gueule »…”

  1. julieg dit :

    Je veux bien rejoindre l association et vous apportez mon aide comment faire pour vous rejoindre .merci

  2. tatteu71 dit :

    Bonjour
    Idem’ 2 chats empoisonn√©s , je sais qui sais en +….je suis vert l’impasse Jean Jaurr√©s
    Bonne journée a ts et a ttes

  3. val71300 dit :

    pauvres personnes qui distribues du poison ou maltraitent un animal, je ne voudrais pas leurs place , être aussi aigries!
    pratiquer de si horrible chose est signe d’un mal√™tre profond et d’une r√©flexion sur le droit de vivre de chacun, humain ou pas, qui manque √©norm√©ment de discernement
    la SPA de Montceau compatit au sort inflig√© √† ces animaux, mais sans le soutient et les d√©nonciations via des d√©pots de plaintes sur des t√©moignage relat√©s ou v√©cu, engageant la responsabilit√© d’une personne non X, il ne peut ressortir grand chose, que la col√®re et la tristesse de tel faits souvent impunis