Autres journaux :



vendredi 1 juillet 2016 à 07:57

« Au cœur de l’EURO » (¼ de Final) : le Portugal élimine la Pologne (1-1, 5 tab à 3).

Toutes les réactions locales sur ce résultat ICI !!!



 

 Retrouvez les réactions des supporters de ces deux nations largement représentées sur Montceau et ses environs. Alberto, Nicolas, Ludwig, Flavien, Réno, Gaëtan, Mélanie, Aurélie et bien d’autres..

 

 

Entre Joie et tristesse, fierté et fatalisme, les sentiments divergent au gré des origines des uns et des autres. Soulagement et scènes de joie côté portugais, abattement et frustration côté polonais. La loterie des tirs aux buts aura eu raison de séduisants et valeureux Polonais. Le match en lui-même n’aura pas offert grand-chose aux amoureux du beau jeu.

 

 

 

Qu’à cela ne tienne, le côté émotionnel de voir son pays, ou celui de ses ancêtres, évoluer dans une compétition internationale ne permet pas d’être objectif. La passion qui émane de lieux dédiés à l’un des deux camps n’a d’égal que l’amour diffus entre deux époux sur le point de se marier. Et j’exagère à peine.

 

 

Un match sans grande saveur

 

 

Le Portugal va d’abord se faire surprendre d’entrée. Rapidement mené sur un le premier but dans la compétition de Robert Lewandowski, star polonaise passée quelque peu à côté de son EURO, sur une belle offrande du joueur du Stade Rennais Grozicky. Puis au bout de vingt minutes convaincantes, la Pologne va commencer à peiner physiquement, coup de mou qui arrive très tôt dans le match et donne la possibilité à des Portugais, pourtant peu inspiré dans ce début de rencontre, de revenir dans le match.

 

 

Et de quelle manière ! Même si son tir est contré, la tentative de Renato Sanchez, le néo-Munichois, va faire se lever tout un pays et bien plus. Après cette égalisation venue du meilleur joueur lusitanien de cet Euro, plus rien. Quelques occasions ici et là. Un raté énorme de Cristiano Ronaldo devant le but et ce sera tout. Ce dernier garde sans doute ses « cartouches » pour la finale. Pour cela, il faudra battre, sans doute, la Belgique.

 

 

La séance des tirs au but sera portugaise avec un arrêt remarquable de Rui Patricio sur la quatrième tentative polonaise. Avant que le Joker de luxe, Ricardo Quaresma, ne vienne, pour la deuxième fois de suite après son but contre la Croatie, inscrire le but vainqueur de son équipe. Que dis-je, de son pays.

 

 

Le Portugal sera à Lyon la semaine prochaine pour les demi-finales, un EURO déjà réussi même si la sélection n’a pas encore gagné un seul match durant le temps réglementaire ! Une vraie première.

 

 

 

Retrouvez les réactions de portugais et polonais d’origine ou de nationalité, résidant à Montceau et alentours..

 

 

 

Beaucoup de réactions recueillies quelques minutes seulement après le dénouement de premier quart de final de l’EURO qui se tient en France. Des réactions venues des deux camps, certains comme Nicolas et David (Portugais et Polonais d’origine) ont regardé le match ensemble malgré le fait d’être adversaire d’un soir. Petit récapitulatif, pèle mêle, des avis des uns et des autres, le tout avec une pointe d’humour et de tendresse par moments. Dégustez, c’est de vous et pour vous :

 

 

Aurélie (32 ans, Montceau, pour le Portugal) :

 

 

« Le match a été écourté chez nous pour Ilyes, pour cause d’école demain (rires). Mais une chose est sûre, la première chose qu’il va me demander demain matin, ce sera : Maman le score du Portugal alors ?! Quand je suis rentré, j’ai vu qu’il avait déjà enfilé le maillot du Portugal, Cristiano Ronaldo y est sans doute pour beaucoup » nous confie-t-elle.

 

 

Avant d’enchaîner avant la séance de tirs au but : « j’ai un mauvais pressentiment, ça me rappelle 2012 (Espagne-Portugal) où on avait perdu. Je m’en souviens bien, j’ai du aller à la maternité ce soir-là pour accoucher ! »

 

 

Après le penalty victorieux, elle nous affirmera avec le sourire : « Bon maintenant, direction la Finale. Un peu de chauvinisme ne nuit point. »

 

 

Réno (33 ans, Montceau, pour le Portugal) :

 

 

« On va dire que ce soir, le Portugal m’a fait vibré une fois de plus. On a de bons joueurs talentueux, comme le jeune Renato Sanchez par exemple ! Dommage que Cristiano Ronaldo ne parvienne pas à faire la différence, par manque de réalisme. Ils ne mettent pas assez d’envie dans le pressing. Et surtout, n’oublions pas Pepe qui, de par son expérience, a su tenir la charnière défensive à lui tout seul ! Viva Portugal ! »

 

 

 

Alberto (62 ans, Montceau, pour le Portugal) :

 

 

C’est au STROBI, bar du centre-ville où il fait bon vivre tenu par le sympathique et très joueur Sébastien Damien, que nous avons pu recueillir la réaction d’Alberto … et une photo ( !) : « Les 2 côtés méritaient. Les équipes se valaient plus ou moins ce soir (NDLR Hier) mais aux penaltys, il faut un gagnant. C’est véritablement pile ou face. C’est d’un côté ou l’autre et ce soir ça nous a souri donc c’est tant mieux ! »

 

 

 

Mélanie (24 ans, Montceau, pour le Portugal) :

 

 

« Que dire ? C’est juste magnifique. Certes, ils n’ont pas obtenu une seule victoire sur toute la compétition (sic) mais là, ils ont bien mérité d’aller en demi ! C’était un bon match ce soir. Dommage que Cristiano ne se soit pas mis plus en valeur malgré les occasions. Mais bon, je reste très fier de mon pays. »

 

 

Keks (Blanzy, 21 ans) :

 

 

Voici le sentiment du jeune blanzynois, licencié au BDV, après la victoire et la qualification : « Le Portugal te fait passer par toutes les émotions pour au final te faire kiffer ! Tellement fier de mes origines. » Court et concis, le message est passé !

Côté Pologne, la déception était là. La fierté également de n’avoir perdu aucun match. Nous avons recueilli quelques réactions, qui au final se ressemblent. Avec un moment sympa comme ces deux amis de 15 ans qui regardaient le match ensemble, chacun étant pour le pays de ses origines. Voici les mots du Team Polska :

 

 

 

Gaetan (Saint Vallier, 20 ans) : « J’ai trouvé que le match était assez dominé par les polonais mais sans pouvoir prendre de l’avance et sans avoir pu gagner. C’est dommage. Avec une équipe portugaise très défensive mais à part ça, un seul mot d’ordre : Viva Polska ! Nous reviendrons plus forts en 2018. »

 

 

 

Flavien (Nantes ex-Montceau) : « Oui je pense qu’on ne méritait pas vraiment mieux. Même si les portugais, à mon sens, n’auraient jamais dus être à ce niveau. Forza Italia à présent ! La Pologne n’a pas su profiter en première période de la fébrilité adverse pour jouer et mettre la pression. Après, c’était plus compliqué, ils étaient cuits. »

 

 

Nico Waleszczak et David Fernandes (Montceau, 35 ans) : « Et bien tendu et stressé tout le long du match, avec des moments de panique et de stress, aussi bien offensivement que défensivement. La meilleure équipe, sur sa fraîcheur et la lucidité en fin de match, l’a emporté. Très beau parcours pour la Pologne et bonne continuation pour le Portugal. David et moi sommes voisins et tous les deux de Blanzy. À la fin, je l’ai félicité ! C’est ça aussi el sport. »

 

 

Photos et propos recueillis par Mustapha Sofi

 

 

 

bull 0107168

 

 

bull 0107162

 

 

bull 0107163

 

bull 0107164

 

 

bull 0107165

 

 

bull 0107166

 

 

bull 0107167

 

 

 

bull 0107169

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer