Autres journaux :



dimanche 10 juillet 2016 à 07:54

Anecdotes de nos anciens cyclistes

A un jour près !



Jean Verniau est né à Montceau le 3 avril 1920. Fils d’ Antoine Verniau et de Jeanne Cruzille, le jeune cycliste du quartier du Bois-Roulot, obtint des places d’honneur à Sanvignes, Moulins, Louhans en 1938-1939.

En 1938, à Mâcon, il participe au Premier Pas Dunlop Bourgogne, épreuve réservée aux jeunes, qui équivaudrait aujourd’hui au championnat régional juniors. Les vainqueurs de chaque région se rencontraient lors d’une finale nationale, Cette épreuve sera courue de 1923 à 1951, laissant place ensuite au Championnat de France juniors.

 

 

velo 1007167

 

Premier pas Dunlop

 

 

 

 

Ce 3 avril 1938, Jean Verniau domine ses adversaires et franchit la ligne d’arrivée en vainqueur devant un autre Montcellien, Robert Auclerc, puis arrivent Barraud et Jacquelin.

 

Bouquets, bise d’une miss et photographie (voir notre photo). C’est le triomphe……jusqu’à ce qu’un officiel fasse remarquer que le vainqueur avait 18 ans et 1 jour ! Or le règlement est strict : « course ouverte aux cyclistes de moins de 18 ans ».

 

Jean Verniau est déclassé et dans les journaux du lendemain, c’est Robert Auclerc qui a les honneurs.

 

 

Par la suite Jean participe encore aux championnats de France 1939 de cyclo-cross amateurs.

 

 

 

velo 1007168

 

Classe 40 du Bois-Roulot

Puis ce sera le conflit mondial et la sa vie va prendre un autre tournant. Le petit conscrit de la classe 40 du Bois-Roulot (celui qui est tenu par l’épaule par l’un des ses camarades sur le cliché) va devenir un personnage important de la Résistance. Au sein du 2° Bataillon Charollais, il sera « Fred », lieutenant commandant la compagnie stationnant dans les bois de Marizy-La Guiche.

 

 

 

Il participera à de nombreuses opérations, mais là, l’ami Jérémy Beurier, passionné par le sujet et fidèle lecteur de Montceau-news, pourrait nous en dire plus.

A la fin de la guerre, il épousa le 13 juin 1944, Jeanne Desbrosses, originaire de l’Ecuyer. Ils s’installèrent à Belleville-sur-Saône. Ils eurent 2 filles et 3 garçons, Jean Verniau travailla dans l’industrie du pétrole, ce qui le conduisit en Afrique du Sud, aux Pays-Bas,etc.
Il est décédé le 28 juillet 1992 à Mâcon.

 


velo 1007169

 

 

 

Soldat Jean Verniau

 

 

velo 10071610

 

 

Lieutenant Fred

 

 

 

velo 10071611

 

 

 

Défilé dans Montceau libéré

 

 

 

velo 10071612

 

 

Le groupe « Fred »

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer