Autres journaux :



dimanche 17 juillet 2016 à 07:25

5ème édition de la ronde Sud Bourgogne organisée par le Vélo Club Montcellien.

C’est les 22/24/juillet prochain à nos portes



 

 

 

Cette épreuve par étapes pour les amateurs (Pass’cyclisme), unique en France, va parcourir les routes de notre Communauté Urbaine du Sud.

 

 

168 coureurs amateurs sur la ligne de départ : 111 en D1/D2 et 57 en D3/D4. Si nous disons amateurs c’est que nous sommes là dans le Pass’cyclisme et donc chacun doit subvenir à sa propre logistique et sa propre intendance.

 

 

Rappelons ce qu’est le Pass’cyclisme : c’est une licence dédiée aux épreuves de proximité.

 

Les épreuves Pass’cyclisme ont une: distance maximum de 80 kms sauf épreuves spécifiques, Elles disposent de 4 niveaux de pratique

 

Les cyclo sportives

 

Les compétitions VTT

 

Les cyclocross, gentlemen, cyclathons…

 

Les catégories de licenciés sont :

 

D1 de 17 à 29 ans + anciens 3ème + pass’open

 

D2 de 30 à 39 ans

 

D3 de 40 à 49 ans

 

D4 50 ans et plus

 

 

La ronde Sud Bourgogne, épreuve individuelle sur route, comporte un prologue et 3 étapes.

 

 

Vendredi 22 juillet 18h10 : prologue dans les rues de TOULON SUR ARROUX : 3,3km contre la montre. Un parcours bien équilibré.

 

 

Samedi 23 juillet (9h30) : 1er étape PALINGES / PALINGES : 65km. Une étape plutôt plate, mais quand même pas facile

 

 

Samedi 23 juillet (16h15) : 2ème étape CIRY LE NOBLE / CIRY LE NOBLE : Départ Briquèterie, arrivée vers la gare. Deux distances D1/D2 62Km, D3/D4 43 Km

 

Sur le samedi 127Km pour les D1/D2 et 108Km pour le D3/D4.

 

 

Dimanche 24 juillet (après -midi) : 3ème étape GOURDON / GOURDON : départ parking Intermarché, arrivée à Gourdon après une montée finale de 2,6 Km qui pose le très haut niveau de cette épreuve…

 

C’est une course de qualité qui met en valeur ce qu’il y a de plus noble dans le cyclisme. Elle est unique par sa forme, mais aussi par son fond. Bien des épreuves pro ne sont pas aussi exigeantes.

 

 

Ce sont des amoureux de la petite reine qui l’ont pensée, mise en œuvre et réalisée. Mais pas n’importe comment. Ils ont mis en jeu leur expérience et se sont d’abord préoccupés des concurrents.

 

 

168 compétiteurs qui viennent de toute la France…

 

168 coureurs venant de la Loire Atlantique aux Alpes Maritimes, de l’Aude même, avec un quart de Saône et Loiriens.

 

168 compétiteurs qui assument financièrement tout, sans aide ou presque des clubs ou de sponsors. Du coup les épreuves tiennent compte des contingences des participants. Les étapes sont en boucle, même départ et arrivée, ou presque (sur Gourdon). Les Distances entre les lieux de séjour sont donc raccourcies.

 

 

Certains vont faire 1500km pour venir participer, alors il vaut mieux leur éviter trop de déplacements sur place. L’hébergement est pris en compte individuellement par chaque inscrit et son équipe s’ils en disposent d’une… souvent la famille. Certains viennent en camping-car, d’autres vont dans les campings ou en gite. Quelques-uns logent à l’hôtel. Pour l’économie locale c’est un apport intéressant sur 4 à 5 jours.

 

 

Les communes ne s’y sont pas trompées, elles ont pris la mesure de ce que cette épreuve peut apporter comme notoriété et comme manne financière pour son économie.

 

 

Elles sont donc derrière l’organisation et le Président Fabien Mauro les en remercie vivement. Elles soutiennent l’organisation, prennent les actes administratifs requis, apportent leur logistique, des finances, etc.

 

 

Il ne faut pas oublier aussi les locaux pour la salle accueil, les contrôles anti-dopage, les réclamations, prise de repas, etc.

 

 

Le samedi midi un repas est prévu pour les membres et organisateurs qui le veulent. Pour les coureurs c’est 10€ à prendre en groupe ou individuellement.

 

 

Et cette épreuve, imaginée et créée en 2012 par l’ancien Président Jean Louis Bonnetain, nécessite une organisation d’ampleur.

 

 

Jugez-en par ces quelques précisions :

 

 

26 motards pour l’accompagnement, la sécurisation du circuit et des coureurs. Dont  19 du club de motards du Creusot et 7 de la Nièvre. Ces intervenants sont super formés à leurs missions et disposent d’un agrément spécifique. Ce sont de vrais professionnels qui prennent le relais des motards de la gendarmerie ou de la police qui se retirent de plus en plus de ces missions. C’est la part lé plus importante du budget de cette course, dont les inscriptions couvrent en partie le financement. Cette organisation s’équilibre mais sans plus…

 

 

110 à 120 bénévoles mobilisés sur ces 3 jours, avec 100 signaleurs, l’équipe de logistique, d’assistance sur route, véhicules suiveurs, etc…

 

 

Le Président Fabien Mauro leur adresse tous ses remerciements pour le dévouement jamais démenti. Ils sont indispensables. Car bien sûr sans les coureurs pas de courses, mais sans les bénévoles pas de course du tout. On ne rend jamais assez hommage au travail de tous ces bénévoles sans lesquels rien n’est possible.

 

 

La croix blanche met à disposition 8 secouristes et 2 véhicules, le tout sous la férule d’un médecin Urgentiste de Jean Bouveri.

 

 

Une équipe d’arbitres nationaux suivra l’épreuve.

 

 

En fait il y a presque une personne en organisation et assistance, arbitrage et sécurité pour un coureur. C’est vraiment une organisation d’ampleur, mais hyper sécurisée.

 

 

Mais la course n’est pas qu’une épreuve sportive, c’est aussi une occasion de créer de l’animation sur les lieux d’étape.

 

 

A Toulon, c’est une animation festive avec concert de jeunes musiciens locaux.

 

Le dimanche, à Gourdon, le Vélo Club Montcellien et le Comité départemental organisent sur la montée finale des épreuves mettant en valeur les poussins, les pupilles, les minimes et les benjamins. Ils vont s’affronter sur des distances différentes pour le plus grand plaisir des amateurs présents. Gourdon et sa Maire Mme Ackermann sont très dynamiques et le Président Fabien Mauro les remercie aussi vivement.

 

 

On peut supposer qu’une animation locale et spontanée se développera à chaque étape.

 

 

Le Président Fabien Mauro aimerait que cette épreuve qui prend vraiment son importance soit un succès populaire plaisant aux gens et attirant du monde pour constituer une animation d’été récurrente.

 

 

Et lui, le vélo c’est sa passion. Il a toujours appuyé sur les manivelles et s’est illustré dans la compétition. C’est pourquoi il a une conscience aigüe de ce que cela coûte et du niveau de sacrifice à consentir et qu’il travaille avec son équipe à réduire au maximum les contraintes.

 

 

Souhaitons que cette 5ème édition reçoive le succès public qu’elle mérite… en tout cas elle met en valeur notre région et ça c’est important

 

 

Donc tous le 22 juillet à Toulon sur Arroux pour le prologue.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

Fabien Mauro 13 07 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “5ème édition de la ronde Sud Bourgogne organisée par le Vélo Club Montcellien.”

  1. […] Un acticle sur la RSB 2016 est visible sur MONTCEAU NEWS […]