Autres journaux :


dimanche 31 juillet 2016 à 16:12

Terrorisme – Assassinat du père Hamel..

Une messe œcuménique avec des musulmans



 

 

 

 

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a ainsi appelé ses fidèles à se rendre dimanche 31 juillet à la messe dans une église proche de chez eux pour exprimer leur solidarité vis-à-vis de la communauté catholique. « Les musulmans de France ont été énormément choqués et horrifiés par cet acte barbare.T

 

 

La conférence des évêques de France (CEF) a invité les paroisses à réserver « un accueil fraternel » aux musulmans qui viendraient assister à l’eucharistie: « c’est une occasion de montrer que les catholiques ne confondent pas islam et islamisme, musulman et djihadiste.

 

Il y a du monde à Notre Dame ce dimanche 31 juillet 2016.

 

 

Jean François Arnoux, le prêtre officiant ce dimanche à Notre dame de Montceau les Mines a fait la synthèse des deux invitations en souhaitant la bienvenue à ses frères en humanité les musulmans et en prononçant des paroles d’amour mutuel.

 

 

messe 31 07 166

 

 

Le père Jean François tout le monde le connaît, c’est un philosophe, ethnologue, écrivain, homme de foi et tout ce qui va avec… C’est surtout un homme sincère.

 

 

Et son introduction au début de la messe est claire, précise et sans ambages.

 

 

« C’est une démarche magnifique, extraordinaire de nos frères en humanité. Car il est primordial que le monde marche ensemble en humanité. Je remercie tous mes frères et sœurs musulmans présents, et comme je ne les connais pas tous et donc je ne sais pas s’ils sont très nombreux, mais je les accueille comme s’ils étaient très nombreux. Je les remercie vivement d’être présents pour répondre à l’appel afin de partager une prière pour le Père Hamel et toutes les victimes de la barbarie. Mais je veux aussi que nous fassions une prière pour les bourreaux. Car si le christ a dit « Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des cieux est à eux. J’ai été persécuté ils vous persécuteront », il a aussi et surtout dit « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. » en parlant de ses propres bourreaux. Je vous dis n’ayez pas peur de ceux qui tuent les corps… »

 

 

messe 31 07 163

 

 

Il explique que les musulmans il les connaît et travaille avec eux depuis très longtemps et en a retiré beaucoup de richesses.


Il ne comprend pas ce durcissement qui a eu lieu depuis 20 ans… pour lui dialoguer entre chrétiens et musulmans c’est naturel : « on ne va pas chercher à se convertir les uns les autres. Il faut comprendre que les musulmans souffrent autant que nous, sinon plus, des agissements de terroristes sans foi ni loi. »

 

 

Pour lui, peu importe la religion c’est la foi sincère et l’honnêteté qui comptent. Jean François privilégie l’homme par rapport aux systèmes, aux groupes.

 

 

messe 31 07 161

 

 

Après la messe il est heureux de recevoir dans une salle paroissiale des « amis » connus ou inconnus.

 

 

Il y a là plein de gens de Montceau, mais aussi des voyageurs, des amis du bout du monde ou de sa banlieue. Haïti, Cameroun, Soudan, sud Soudan, Congo Kinshasa, Côte d’ivoire, Albanie.

 

 

Le pari tenté est réussi, mais Jean François Arnoux voudrait aller plus loin et que cette démarche conjoncturelle devienne le fondement d’un vrai dialogue.

Gilles Desnoix

 

 

 

messe 31 07 16

 

 

messe 31 07 164

 

 


messe 31 07 162

messe 31 07 165
messe 31 07 167

 

 

messe 31 07 168

 

 

messe 31 07 169

 

 

messe 31 07 1610

 

 

messe 31 07 1611

 

 

messe 31 07 1612

 

 

messe 31 07 1613

 

 

messe 31 07 1614

 

 

messe 31 07 1615

 

 

messe 31 07 1616

 

 

messe 31 07 1617

 

 

messe 31 07 1618

 

 

messe 31 07 1619

 

 

messe 31 07 1620

 

 

 

 

 


 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Terrorisme – Assassinat du père Hamel..”

  1. Babs210 dit :

    Je trouve ça formidable!!! Voilà qui redonne confiance ; il faudrait maintenant que des catholiques puissent (et veuillent) se rendre dans une mosquée ; ainsi nous arriverons peut-être à dire stop à ces dégénérés de terroristes, et nous montrerons aux politiques de tout poil, que nous avons l’habitude de vivre ensemble et qu’ils ne pourront rien y changer.