Autres journaux :



jeudi 1 septembre 2016 à 06:47

Au fil des rues de nos communes

Montceau et Saint-Vallier: Rue Henri Vairon 



Henri Lucien Vairon est né à Eaubonne dans l’ancien département de la Seine-et-Oise en 1895.

Il fut chef de secteur de l’Armée Secrète (AS) et créateur des Mouvements Unis de la Résistance (MUR), Il était spécialisé dans l’enseignement du montage et du démontage des armes auprès des jeunes recrues.

Arrêté et emprisonné, il se défenestra à Dijon en 1944, pour ne pas parler sous la torture,

Il avait pratiqué le cyclisme et un de ses fils, Christian, s’est aussi illustré dans ce sport.

Une rue porte son nom dans le quartier du Vernois, avec une partie commune entre Montceau et Saint-Vallier.

 

 

 

rue vairon 0109162

 

 

rue vairon 0109163

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Au fil des rues de nos communes”

  1. Daniel Z dit :

    Merci, M.N., de nous rappeler ce que furent nos grands « anciens ».

    Mais n’est il pas possible de les faire revivre, ne serait ce qu’un instant, en publiant leur photo ?

    Amitiés

  2. jesse dit :

    Je viens de me promener sur une multitude de sites (résistance, martyres, etc..). Je n’ai trouvé que quelques références à Henri Vairon et sans détails autres que ceux qui figurent dans l’article ci-dessus.

  3. generargues dit :

    Bonjour,

    J’aurais aimé pouvoir poster su ce site la photo de mon grand-père Henri Vairon comme le souhaite Daniel Z., malheureusement je ne trouve pas de possibilité de le faire…
    Cordialement
    Lionel Vairon

  4. generargues dit :

    Je précise que Henri Vairon, créateur des MUR et chef de l’AS, n’était pas ésocialiste du montage et démontage des armes » comme indiqué ici mais qu’il s’agissait de son fils Bernard Vairon, mon père, responsable du maquis de Beaubery. Ses deux fils Bernard et Christian se sont illustrés dans le cyclisme comme lui-même (qui pratiquait notamment le cyclisme sur piste).

    Amicalement
    Lionel Vairon