Autres journaux :


mardi 13 septembre 2016 à 06:16

 Montceau-les-Mines

La classe 71 dans le Beaujolais



Dimanche, les conscrits des classes 71 du Bois-du-Verne et de la Lande ont passé une très belle journée dans la Beaujolais. L’idée de cette sortie commune est née d’une idée de Michel Bonhomme. Ayant débuté ses études primaires à l’école de la Lande (CP, CE1 et CE2) et les ayant terminées à l’école de la Coudraie, il appartient donc aux 2 groupes. Aussi proposa-t-il à ses camarades cette excursion commune.
 

Une quarantaine de conscrits, conscrites, conjoints et amis ont quitté Saint-Vallier sous la conduite de Gérald, le chauffeur.

 

La première étape les conduisit à Juliénas, au Cellier de la Vieille Eglise, pour un dégustation, Ce lieu de culte désaffecté en 1868, est un cadre magnifique, avec fresque et vitraux sur le thème de la vigne, C’est en 1954, sous l’impulsion de Victor Peyet que cet édifice est devenu un cellier géré par l’association des producteurs du cru Juliénas.

 

Le second arrêt se fit à la cave coopérative de Fleurie, après avoir traversé des vignobles qui n’ont pas semblé avoir été trop sévèrement touchés par les gelées du printemps et les orages de grêle de l’été. Une visite guidée de la cave fondée en 1927, véritable ville souterraine, était conduite par Philippe, un hôte sachant allier humour et pédagogie.

 

Puis ce fut une nouvelle dégustation au cours de laquelle sonnèrent des noms agréables comme Chiroubles, Régnié, Morgon, la Chapelle des Bois et bien d’autres encore.

 

Après cette mise en appétit, nos conscrits se sont dirigés vers le Domaine de la Madone où les attendait un repas succulent et copieux, dans un cadre grandiose avec panorama sur Villé-Morgon et la Chapelle-de-Guinchay. Bien sûr, ils n’allaient pas quitter ce restaurant géré par la famille Després sans un petit tour par la cave taillée dans le rocher de cet établissement.

 

Après une courte période de détente, la dernière étape les conduisit vers le Château de Chénas et sa cave aux 350 tonneaux alignés. Et la encore les oreilles se régalèrent de noms gouleillants comme Brouilly, Moulin-à-vent, Saint-Amour.

 

Enfin, la soute du car bien remplie, l’épopée se termina à Saint-Vallier.

 
Pas tout à fait, puisque tous furent d’accord pour terminer la journée au Romilly, au Bois-du-Verne, autour d’un petit repas tout simple. Des projets ont déjà été étudiés pour l’année à venir.
 
 
 
classe-71-1309164
 
 
classe-71-1309162
 
 
classe-71-1309163
 
 
 
 
 
classe-71-1309165
 
 
classe-71-1309166
 
 
classe-71-1309167
 
classe-71-1309168
 

 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “ Montceau-les-Mines”

  1. fanette71 dit :

    Marie et Bibi pas encore d’assiette mais le verre de blanc deja rempli.
    Salutations un petanqueur