Autres journaux :


mardi 13 septembre 2016 à 09:19

Collectif pour une alternative à gauche, écologique et sociale (Bassin minier)

Présidentielles, emploi (menaces sur...), démocratie participative...



Ce colectif nous prie d’insérer :

 

 

« Cercle de réflexion et d’échange d’idées et de propositions, le Collectif pour une alternative à gauche, écologique et sociale s’est réuni le vendredi 2 septembre à Sanvignes.

 

 

La réunion commence par des échanges concernant la situation politique localement et nationalement :

 

Christophe Sirugue venant d’être nommé Secrétaire d’État, la circonscription ne sera pas représentée à l’Assemblée Nationale car son suppléant, Didier Mathus, ne siègera pas. Le Collectif tient à dénoncer cette situation qui dévalorise encore le rôle du Parlement.

 

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, est venue inaugurer le nouveau Centre de Santé de la CARMI (Caisse Régionale Minière).

 

Le Collectif espère que le Codef (Collectif de Défense des Usagers des hôpitaux) aura pu la rencontrer pour lui faire part de la situation intenable que connaît le Centre Hospitalier à Montceau, où l’objectif est de réduire la masse salariale au détriment de la qualité des soins. L’objectif semble être, à terme, de supprimer l’offre de soins de qualité et de proximité sur Montceau et Le Creusot.

 

Le nouveau Secrétaire d’État à l’Industrie aura à gérer les grosses difficultés d’un bassin industriel où les suppressions d’emplois se multiplient (AREVA, Térex, la Sfar, la Centrale…). De nombreuses entreprises recourent de plus en plus aux emplois intérimaires (Amazon, par exemple). Et il est rappelé que, depuis 1984, il est possible dans les Fonctions Publiques Hospitalière et Territoriale de cumuler les CDD pendant 6 ans. Cette précarité croissante de l’emploi est source de souffrance sociale pour les salariés et de danger sur le plan social et politique.

 

Plusieurs articles de la loi El Khomri posent de gros problèmes de constitutionnalité que le premier ministre, tout à sa satisfaction de l’avoir fait passer grâce à la procédure anti-démocratique du 49-3, refuse de prendre en considération.

 

La campagne des élections présidentielles a déjà commencé et montre une fois de plus que sa personnalisation excessive conduit à une bataille d’egos et d’ambitions personnelles dans laquelle le Peuple n’arrive pas à se reconnaître. L’important taux d’abstention pose la question de la légitimité réelle des élus.

 

 

Des participants à la réunion évoquent leur sentiment d’impuissance à lutter contre un système économique et financier qui aggrave les inégalités et les injustices, enfermant la population dans le monde factice du consumérisme et des écrans. La surconsommation crée du gaspillage et détruit la Planète.

 

D’autres font part de leurs combats syndicaux qui permettent d’obtenir de petites victoires donnant l’énergie pour continuer. Même s’il n’y a pas lieu de se montrer très optimiste, il faut lutter, ne serait-ce que pour l’estime de soi en assumant pleinement sa dimension citoyenne. Dans le cadre des communes, des intercommunalités, des associations, il faut s’efforcer de donner aux gens les moyens de s’investir et faire fonctionner une véritable démocratie participative.

 

 

Le Collectif continuera à réfléchir à des propositions programmatiques, notamment dans la perspective des élections législatives de 2017, et fera connaître ces propositions.

 

 

La prochaine réunion du Collectif se tiendra le vendredi 14 octobre à Montceau.

 

 

cages-13-09-16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer