Autres journaux :



dimanche 2 octobre 2016 à 07:42

Aux ADJ les Archi-lectures

Une belle initiative



 

Il existe des poly passionnés, des serials pédagogues, des érudits passionnants : Thomas Héritier-Pingeon est de ceux-là.

 

 

 

Montceau-news à la passion des passionnés, donc il était impossible que nous ne tendions pas l’oreille au passage alors qu’il animait une visite conférence des ADJ.

 

 

 

Nous sommes là dans le cadre des archi-lectures. Elles vont se dérouler de 11à15h00 ce samedi 1er octobre 2016.

 

 

Pour savoir s’il y en a d’autres de programmées et quand, une seule adresse : la médiathèque et son personnel à l’écoute.

 

 

Mais si vous n’avez pu y assister, nous vous conseillons fortement un document exceptionnel édité par le CAUE sur le sujet de la création par l’ancienne municipalité des Ateliers du jour en temps qu’équipement culturel.

 

 

Rappelons que Thomas Héritier-Pingeon est architecte, urbaniste au CAUE 71.

 

 

Il officie aussi à l’Atelier du coin, il coopère avec l’Education Nationale au projet « ma cabane au Canada », cf. : http://artsculture.ac-dijon.fr/spip.php?article804

 

Il a fait naître « Le journal d’Albane à Montceau-les-Mines » après moult péripéties,

 

 

http://montceau-news.com/culture/320387-le-journal-dalbane-a-montceau-suivez-laventure.html

 

L’ouvrage est accessible sur Calaméo via l’adresse http://journalalbane.canalblog.com/

 

 

Tout ça pour présenter succinctement le cicérone qu’un public captivé a suivi et écouté avec grande attention.

Et il faut se rappeler que le projet de transformation des anciens bâtiments date de 1999, en 2003 des décisions sont prises, les études se déroulent en 2006, les travaux ont lieu en 2009.

 

 

 

Il s’agit de la reconversion des bâtiments centraux des Houillères du bassin Centre-Midi (HBCM) dans le cadre de l’extension du centre-ville de Montceau.

 

 

 

Le bâtiment de la direction des anciennes mines et les ateliers du jour (pour les différencier de la mine où on ne voyait pas le jour) sont devenus le pôle d’attraction d’un nouveau quartier s’étendant jusqu’à la rivière Bourbince.et qui continue d’ailleurs d’évoluer, d’accueillir de l’emploi et des équipements publics et de santé.

 

 

Les anciens locaux ont été transformés en équipements culturels, jeunesse, services administratifs (La CUCM), pôle recherche et développement du langage, etc.

 

 

A faire, à suivre…

 

 

 

Gilles Desnoix

 

adj-0210162

 

 

adj-0210163

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer