Autres journaux :



mercredi 5 octobre 2016 à 07:59

Le coin des «bouts d’choux» (Blanzy)

Emilie a accouché de Louis chez elle, alors qu’elle ne se savait pas enceinte



 

Elle est encore sous le coup Emilie. Mardi en fin d’après-midi, alors que cela fait un peu plus de 18 heures qu’elle a accouché de Louis, Emilie Bagnard a encore du mal à réaliser. Cette employée du Drive du Leclerc de Montceau ne se savait pas enceinte.

 

«Quand j’ai réalisé que j’allais mettre mon troisième enfant au monde, il était trop tard pour rejoindre la Maternité de l’Hôtel-Dieu au Creusot», explique Emilie. C’est donc à son domicile de Blanzy qu’Emilie a accouché, «dans la salle de bain, sur le carrelage», explique-t-elle.

 

 

Et c’est mardi à minuit tout pile – ça ne s’invente pas – que Louis est officiellement né. Christophe Doin, son compagnon, frigoriste pour le compte de l’entreprise Gel Kit à Ecuisses, est bien sapeur pompier volontaire. Mais quand avec sa compagne ils ont réalisé qu’un bébé arrivait, il a été décidé d’appeler les pompiers. La régulation du 15 leur a alors envoyé des ambulanciers. «Mais quand ils sont arrivés ils étaient un peu et même beaucoup paniqués»… Sans doute et c’est même certain, qu’aucun n’avait encore pratiqué un accouchement.

 

 

 

bebe-alain-0510163

 

 

«Alors c’est Christophe qui m’a accompagné. Je ne pouvais plus attendre, le bébé est né avant l’arrivée de l’équipe du SMUR». C’est évidemment Christophe qui a coupé le cordon ombilical. Cela avant un transfert à la Maternité de l’Hôtel-Dieu du Creusot.

 

 

Emilie et Christophe ont décidé que le petit garçon, qui pesait 2,500 kilos et mesurait 45 centimètres, se prénommera Louis.

 

Lucas, 7 ans et Lilian, 4 ans et demi, n’ont même pas été réveillés par l’accouchement. «Il a été sans douleur», explique Emilie. Et de préciser : «Au cours des derniers mois j’ai toujours eu mes règles normalement. C’est vrai que j’avais pris un peu de ventre, mais je mettais cela sur le compte de la gourmandise et des bons petits plats». Emilie dit encore qu’elle n’a jamais ressenti de douleurs dans son ventre.

 

««Il était plus de 23 heures lundi soir, quand j’ai perdu beaucoup de sang. J’ai d’abord cru à une hémorragie comme on peut en avoir. Et puis je me suis rendue à l’évidence que j’allais accoucher. Heureusement que Christophe a tout bien géré», souffle la maman.

 

Bien évidemment cette arrivée surprise d’un petit garçon va un peu et même beaucoup modifier la vie de cette famille établie à Blanzy. Bonne nouvelle pour la famille et les amis : La maman et le petit Louis se portent bien. C’est bien là l’essentiel.

 

Alain BOLLERY

 

 

 

bebe-alain-0510162
bebe-alain-0510164

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Le coin des «bouts d’choux» (Blanzy)”

  1. Chrystel dit :

    Quelle aventure !!! Le principal s’est que tout se termine bien pour Mimi et petit Louis !!! Chapeau à Christophe pour ton courage et ton aide auprès de Mimi…. Je vous souhaite plein de bonheur à tout les 5. Chrystel M.

  2. lotus dit :

    il ne faut pas oublier de féliciter les ambulanciers, qui malgré leur première fois on assuré avec succès la venue du bébé !