Autres journaux :


dimanche 9 octobre 2016 à 06:51

Rendez-vous nature avec Montceau-commerce

Une première, un vrai succès, une initiative appréciée



Trois places, trois endroits emblématiques du centre-ville, une foule qui vient du marché ou y va, qui déambule en ce dimanche matin. L’animation musicale ajoute un air de fête à tout ça. Le public a répondu présent.

 

 

Les élus sont sur le terrain et arpentent la rue Carnot pour rencontrer les exposants.

 

 

Prenons un sens… La place du Capitole, l’espace Carnot et ses exposants. Le monde vient au fur et à mesure que la sono les incite à pousser jusque-là.

 

 

 

Ça commence par la récupération des métaux précieux ou lourds… c’est aussi une manière de protéger la nature en retraitant les composants informatiques, télévisuels, téléphoniques, et aussi les radiographies, etc. Les associations en savent quelque chose lorsqu’elles nettoient les berges des lacs, les bois, les chemins de randonnées.

 

 

Ensuite se déploient des éventaires tous plus attrayants les uns que les autres. Un trait commun, l’artisanat, la production bio ou raisonnée, le savoir-faire manuel, la volonté d’être à l’écart des circuits commerciaux. Ils sont les entrepreneurs directs ou les autoentrepreneurs du bon goût, de la décoration ou de l’expertise.

 

 

Le miel, les confitures, les liqueurs, les épices, le pain d’épice, les cosmétiques, etc…

 

La narine, les papilles, l’œil, sont sollicités avec un extrême plaisir.

 

 

 

Il y a aussi Epicés Tout de Saint Laurent d’Andenay, qui vous en met plein les sens avec ses herbes, ses mélanges, sans colorant ni gluten nés d’un programme de développement durable.

 

 

Ensuite le potager de Séguret, agriculture sans phytosanitaire et n’employant que de l’engrais naturel à base de crottin de cheval, des bovins voisins et de ses poules. Lui il transforme dans son laboratoire et vous mitonne des préparations culinaires, des soupes et tout ce que l’on peut faire avec des légumes.

 

 

 

On continue dans l’objet d’art et de décoration de la Fée des Bois. C’est délicat imaginatif, romantique. La Fée c’est Nadine Spohr de Pouilloux.

 

 

 

Juste à côté La Tanière des petits loups. Il s’agit de Kristell Pinat de La Tagnière d’où jeu de mot entre tanière et Tagnière. Il s’agit de création artisanale de jeux, jouets et décoration en bois. Du bel ouvrage découpé, teint et vernis main. Et si vous rêvez d’exotisme ou de romantisme, n’oubliez pas les Nuits en yourte pour 2 à la Tanière des P’tits Loups à La Tagnière.

 

 

 

Le bois, Fanny Prost, elle lui permet de chanter, de devenir créateur de sons sous les doigts ou les archets des musiciens. C’est la lutherie Guitare et quatuor de Saint Romain sous Gourdon. Les visiteurs sont intrigués par cet art, s’en est un ô combien complexe et technique. 

 

 

Vous avez avalé un chat et vous voulez encaustiquer vos meubles ? Pas de problème le stand de la Ferme apicole de Fougerette vous tend les bras. Tout le butin des butineuses à portée de papilles et de main industrieuse : miel, pain d’épice fait maison, hydromel pour le faire descendre, la propolis, l’encaustique, le vinaigre, le pollen et mille autres choses.

 

 

 

Chez Annick Carreau des Tatins au Rousset on vous réalise des bijoux de ronds ou de porte-serviettes très originaux et pratique. Il faut vous laisser tenter par les cartes postales en relief. 

 

 

 

Lui faisant suite Nathalie Maugras. Avec un sourire désarmant elle accueille le visiteur pour lui vanter ses cosmétiques, parfums, élixirs de bien-être, tous réalisés uniquement avec des produits naturels de Fabrication française (Grasse). 

 

C’est une amie de Sébastien Piat et elle supporte l’association « Le combat de Gabriel »

 

 

Avant le stand de la Jardinerie Jardiland, Alexandre Sotty expose quelques une de ses œuvres. C’est l’artiste des paysages et des villes. Et le monde s’arrête pour admirer.

 

 

 

Une fine équipe de la jardinerie va toute la journée se relayer pour animer des ateliers de confection de jardinière d’automne.

 

 

Quittant le Capitole nous rejoignons avec la foule des montcelliens et visiteurs nombreux, beaucoup d’immatriculations sur les parkings ne sont pas du département. Place de la Maire les élus sont présents en la personne de Gérard Gronfier et de Guy Souvigny. Ils visitent les stands et s’entretiennent avec les exposants. Ils sont particulièrement satisfaits de la réussite de cette première. Ils félicitent Montceau-commerces pour cette initiative innovante. Ils souhaitent que cela puisse se pérenniser.

 

 

Le parvis de l’hôtel de ville est décoré par les pépinières Potignon et cela donne un air de jardin d’hiver très intéressant. La décoration de l’entrée de l’hôtel de ville a pris des couleurs, c’est du plus bel effet.

 

 

D’abord le laboratoire Body nature, ça colle… rendez-vous nature et utilisation des principes actifs de cette dernière. 

 

 

Ensuite Le triangle magique, pas celui des Bermudes, mais des loisirs créatifs avec le crayon de couleur qui ne colle pas et ne tache pas ! Il est fabriqué à base de cire d’abeille naturelle (la cire et les abeilles aussi).

 

 

Contigu au stand précédent, celui du Baume Chevalin, si je vous assure. Pour soigner l’arthrose cervicale, l’arthrose du genou, etc. utilisez le Baume Chevalin ! Enfin c’est ce qui est dit. C’est, nous dit-on un produit naturel, innovant et neutre à base de plantes et d’huiles essentielles, sans graisses ni cortisone.

 

 

Puis des dégustations encore avec la pause gourmande de l’Earl Moine de Thil sur Arroux. Fromage de chèvre et tartines chaudes. 

 

 

Juste à côté, un stand où l’on vend la viande du mouton et sa laine sous toutes ses formes ouvragées. La Bergerie les sonnailles est installée à Saint Hélène.

 

 

Place de l’Eglise Villaverde l’incontournable enseigne de Gourdon étale ses plantations, et un peu plus loin c’est Marianne Denis qui propose ses plantes vivaces ou ornementales, ses graminées. C’est un producteur installé à Beaulieu (Saint Prix).

 

 

Remarqué avec le drapeau brésilien, le stand de la gamme de soins du corps Natura Ekos « sauvegarder les ressources de la planète, les connaissances de ses habitants, dans une démarche réfléchie de développement durable et profitable au monde. » c’est leur crédo.

 

Ils utilisent des ingrédients naturels issus des récoltes durables de communautés traditionnelles et de commerce équitable, tous issus de la biodiversité brésilienne et inspirés des traditions ancestrales des populations locales.

 

 

En face les produits de la montagne avec fromages de Savoie et charcuteries artisanales diverses et si parfumées.

 

 

Étalant leurs matériels rutilants les Etablissements Gaubert et Bretin attirent le chaland.

 

Et du chaland il y en a. Honnêtement ce samedi matin, en plus du marché il y a du monde sur le centre-ville de Montceau.

 

 

Pour une petite faim aussi le camion de la cuisine en mouvement.

 

 

 

Ou, mais faut oser… le stand de La Freca. C’est une entreprise spécialisée dans les insectes entrant dans l’alimentation et des boissons. 

 

 

 

Vous traversez et vous pouvez goûter les productions de Marie Christine Lafay des « Saveurs du Courtil » de Melay. Confitures artisanales, décorées de bonnets en tissus superbes, miel, caramel, le Chocamel, un délice ; les douceurs d’été vanillées ou la framboise ou la vanille… je ne vous dis pas, cornichons tisanes, produits du jardin, etc…

Pour finir un peu de Mei kuei lu chiew ? de SSS (sauce soja sucrée), de nouilles instantanées ? Alors allez voir les deux jeunes qui tiennent le stand de l’épicerie asiatique et restauration rapide Min’ chine.

 

 

Après cet inventaire dans lequel nous espérons n’avoir oublié personne, nous ne pouvons que souligner une nouvelle fois le succès public de cette première.

 

En plus cela fait naître des conversations intéressantes autour du thème de la nature, de ses produits, de leur consommation, du gaspillage, de notre planète qui souffre, de la nécessité de réformer notre vision du monde, etc.

 

 

En tout cas les badauds interrogés sont heureux de cette initiative qui leur a vraiment plu et les exposants semblent assez satisfaits.

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

comm-09101615

 

 

 

comm-09101617

 

 

comm-0910167

 

 

comm-0910162

 

 

comm-0910163

 

 

comm-0910164

 

 

comm-0910165

 

 

comm-0910166

 

 

 

 

comm-0910168

 

 

comm-0910169

 

comm-09101610

 

comm-09101611

 

comm-09101612

 

comm-09101613

 

 

comm-09101614

 

 

 

comm-09101616

 

 

 

comm-09101618

 

comm-09101619

 

comm-09101620

 

comm-09101621

 

comm-09101622

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer