Autres journaux :


samedi 22 octobre 2016 à 08:20

Les loups garous sont entrés dans Montceau

Soirée particulière à la médiathèque amusement en frissons garantis



 

Dans la ludothèque de la médiathèque la « fête du jeu continue ».

 

Et ce soir de vendredi 21 octobre c’est le succès, 29 personnes sont là pour jouer aux Loups Garous de Thiercelieux. On attendait une bonne douzaine, et bien non 29 enfants et adultes sont là assis par terre en cercle avec au centre le maître du jeu (Laurent de la boutique l’En Jeu de Chalon), et Mlle le Maire Sofia.

 

Elle a été élue par les joueurs présents au milieu de 5 candidats.

 

 

 

Charlotte Lavigne a assuré face à cet afflux de joueurs et tout peut se dérouler parfaitement car l’espace a été dégagé rapidement pour que le « village » puisse prendre place.

 

 

Les Loups Garous de Thiercelieux est un jeu de société dit d’ambiance. Il s’agit d’un jeu de rôles dans lequel chaque joueur incarne un villageois ou un loup-garou.

 

 

 

Ce village de Thiercelieux, comme dans toutes ces histoires horrifiques, parait la journée un village comme les autres, sauf que… la nuit…. O nuit d’effroi, les loups garous se dévoilent et tuent des villageois.

 

 

Ça vous met les poils au garde à vous, non ?

 

 

 

Alors la journée, chacun se méfie de l’autre, le soupçonne et veut absolument le dégommer si c’est un loup garou, ou ne pas se faire démasquer si on est un loup garou patenté.

 

 

Il faut savoir dissimuler, mentir, ne rien trahir de ses émotions et de son identité secrète.

 

 

 

Donc pour les villageois (dont certains ont des pouvoirs, -sinon ce serait trop simple-) il s’agit de démasquer et tuer tous les loups garous.

 

Alors on vote, on enquête, on supprime… on s’amuse comme des petits fous. 

 

Mais vrai, les adultes comme les enfants et les adolescents sont à 200% dans le jeu, et gare à celui qui sera un maillon faible.

 

Surtout qu’en face pour les loups garous, s’ils veulent ne pas se faire roussir le poil il leur faut éliminer tous les villageois

 

Sang et massacre à tous les étages.

 

Alors, comme dans un jeu télévisé de Guy Lux, c’est de plus en plus complexe.

 

 

Les tours de jeu sont rythmés par une période de jour et une période de nuit. Tous ont les yeux fermés la nuit, seuls les loups garous ont les yeux ouverts. Certains personnages peuvent en savoir plus comme la voyante, la jeune fille, cupidon, la sorcière, le chien loup.
Donc les loups garous ont les yeux ouverts et par signe ils désignent une victime.

 

 

Lui, lui, non elle…

 

 

Bref, jour après nuit ça décanille sec dans les rangs des villageois ou des loups garous jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des loups garous ou des villageois.

 

 

Dit comme ça, c’est un peu simpliste, en fait c’est un jeu qui met en branle toutes nos capacités, défauts, compétences aux relations sociales, instinct de survie, aptitude à l’anticipation et à l’analyse de situation.

 

Beaucoup plus complexe qu’il n’y parait.

 

 

3 nuits sont jouées avec délice… Une bonne soirée, à renouveler…

 

 

 

Ensuite une heure (entre 20h00 et 21h00) de jeux de plateau plus modernes et plus classiques que les jeux de société habituels.

 

A la médiathèque on répond présent, même en dehors des heures habituelles de bureau lorsqu’il s’agit d’offrir des services au public.

Jocelyne Buchalik n’a pas joué aux Loups Garous de de Thiercelieux, mais elle était présente.

 

 

Sacré soirée… belle fête du jeu qui continue jusqu’au 26 octobre

 

Gilles Desnoix

 

 

 

jeux-2210165

 

jeux-2210163

 

 

jeux-2210167

 

jeux-2210162

 

 

 

 

jeux-2210164

 

 

 

jeux-2210166

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer